1 million d’emplois dans l’éolien en 2010

Le secteur de l’énergie éolienne devrait  employer 1 million de personnes dans le monde d’ici la fin de la décennie, rapporte le Guardian depuis le World Future Energy Summit d’Abu Dhabi.

A ce jour, 400 000 personnes travaillent dans le secteur de l’énergie éolienne, a indiqué Steve Sawyer, secrétaire général du Global Wind Energy Council (GWEC). Selon lui, le secteur concernera un million de personnes d’ici la fin de la décennie. Et selon certaines prévisions, ce chiffre pourrait atteindre 3 millions d’ici 2050.

Alors que l’éolien connaissait une nouvelle année de croissance record en 2008, avec un taux de près de 30%, les avis sont partagés sur les conséquences de la crise financière sur les investissements futurs.

Le Guardian fait ainsi état du scepticisme du cabinet Goldman Sachs, qui estime que les investissements risquent de pâtir de la crise, ce qui pourrait entraîner un ralentissement de la croissance du secteur dans les prochaines années.

Un dirigeant du groupe allemand E.ON a également pointé les difficultés de planification des projets. Selon les estimations du groupe, il faudra installer une éolienne toutes les 25 minutes dans le monde pour atteindre les objectifs énergétiques mondiaux. Or, Frank Mastiaux, directeur du département climat et énergies renouvelables d’E.ON rapporte que sur 5 projets proposés par le groupe allemand en Europe centrale, seul un a finalement été mené à son terme.

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

16 Commentaires sur "1 million d’emplois dans l’éolien en 2010"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Fabricedetavel
Invité

comment une énergie qui ne résout aucun de nos problèmes peut être une solution ???

Steph
Invité

Puisque vous semblez avoir la science infuse et raison contre le monde entier. Vous travaillez dans le nucleaire ou etes apointe par ce lobby ?

dede29
Invité

J’aimerais voir comment ils font ce calcul ! Pour un projet donné,on peut évaluer le nombre d’heures nécessaires  ;on multiple par le nombre de projets prévus pour une période donnée et l’on a un nombre d’emplois sur une période .Mais on ne construit pas des éoliennes durant une éternité ! Les emplois ne sont que temporaires ;et que l’on ne me parle pas de l’entretien !!

Nature
Invité

 Toujours plus, et tant pis pour les conséquences . Un million,et combien de paysages saccagés?  

Nature
Invité

 Toujours plus, et tant pis pour les conséquences . Un million,et combien de paysages saccagés?  

renewable
Invité
Vous avez raison, supprimons ces emplois scandaleux! Anéantissons cette filière impie qui ne respecte rien! Pour revenir dans le rationnel, sachez qu’il s’agit d’emploi pérenne, comme dans toute filière du domaine de l’énergie, la maintenance est un domaine qui nécessite de nombreux ingénieurs et techniciens et ceux-ci forment le gros des troupes de cette industrie. Le fait qu’elles aient une durée de vie de 20 à 30 ans fait qu’en Allemagne, en Espagne ou encore aux Pays-Bas le repowering bat son plein, les usines tournent à plein régime, les carnets de commandes sont remplis pour un à 3 ans et… Lire plus »
dede29
Invité

 Je n’ai rien contre l’éolien , mais  je necomprends pas qu’on puisse dire qu’il apporte beaucoup d’emplois:  la conception d’une éolienne est simple ;deplus elle est répliquée à de multiples exemplaires je m’interroge sur l’entretien nécaires pour de tels systèmes Ces deux points sont des atouts pour le développement de l’éolien ,mais on ne peut pas dire qu’ils soient générateurs d’emplois.Si vous avezdes éléments contradictoires ,je suis intéréssé . Cordialement   

Nature
Invité

Ces contrainrtes sont si exigentes que ,partout où on annonce des éoliennes se créent des associations de défense du paysage. Quant aux protections “officielles” qu’on permette à un trés ancien membre d’une Commission des Sites d’en rire jaune.C’est le préfet qui tranche,et seul.Or il se montre bien plus sensible aux données économiques visibles dans l’immédiat et aux ordres des ministres qu’à la beauté du paysage.Qui,au demeurant n’est pas sans incidence financières:voir la part du tourisme dans nos exportations.

ja
Invité
Ah! un ancien de la commission des sites vive la France sous cloche ils doivent bien se marrer nos ancêtres, heureusement qu’il n’y avait pas de commission des sites ou d’ABF à l’époque sinon nous vivrions encore dans des grottes. Moi l’éolien dans mon paysage quotidien ne me gène pas et je vois pas pourquoi votre vision devrait prévaloir sur celle des autres. En plus en France aucun paysage n’est naturel tout a été façonné pas l’homme. Et pour l’instant dans le Sud Est ou il y a beaucoup de tourisme j’ai pas encore vu nos visiteurs partir en voyant… Lire plus »
Nature
Invité

Les ,car il n’y a pas une commission en France mais une par département,  commissions des sites ne gênent que ceux qui méprisent et saccagent les paysages,grottes comprises,ne jugeons pas sans savoir. Quand il y aura 10000 éoliennes en France ,soit en moyenne, une tous les 7 à 8 km.on reparlera du tourisme.

Nature
Invité

Les ,car il n’y a pas une commission en France mais une par département,  commissions des sites ne gênent que ceux qui méprisent et saccagent les paysages,grottes comprises,ne jugeons pas sans savoir. Quand il y aura 10000 éoliennes en France ,soit en moyenne, une tous les 7 à 8 km.on reparlera du tourisme.

tibeau
Invité
Qu’est ce qui est mieux une éolienne tous les 8 km pendant la phase transitoire ( avant que nous trouvions autre chose pour produire de l’énergie propre) ou alors une centrale nucléaire ou à charbon 100km ? L’éolien à l’avantage de pouvoir être démonté en laissant très peu d’empreinte sur le milieu naturel. Et concernant la Nature, la vrai pas le paysage qu’on observe mais bien les animaux et végétaux, je pense que pour eux le choix est vite fait… La Nature préfére les éoliennes. Mais Nature, lui préfére une grosse centrale loin de chez lui qu’une éolienne qui lui… Lire plus »
gp
Invité
Certains commentaires sont vraiment à pleurer ici : comment peut-on être lecteur d’énerzine et aussi peu éclairé sur l’intérêt – évident – de poursuivre le dvlpt de l’énergie éolienne dans un pays comme la France??? C’est vraiment désolant. Puisque de l’avis de tous, la valeur la plus sûre en matière d’énergie pour les décennies à venir, c’est d’abord et surtout l’efficacité, alors oui évidemment il faut développer l’énergie éolienne. S’agissant du caractère intermittent, le concours des différentes professions (météorologues, ingénieurs, électriciens, électroniciens) directement et indirectement concernées finira bien par payer. CQFD. P.S : et pour les tétus qui s’acharneraient à critiquer à tout va… Lire plus »
tibeau
Invité
“En outre les expressions du genre “raisonnement à la française” ou “les gros texans qui roulent en pickup” de votre message ,sont déplaçées dans un forum technique .” Je pense qu’il y beaucoup de commentaires sur ce post qui n’ont pas leur place ici… “Que des mensonges comment une énergie qui ne résout aucun de nos problèmes peut être une solution ???” “la folie des grands chiffres Toujours plus, et tant pis pour les conséquences . Un million,et combien de paysages saccagés?” trouvez vous que ces commentaires ont leur place dans un forum technique… Remercions, benkebab, Dan1, renewable (et bien d’autres) qui… Lire plus »
Nature
Invité

Donc seuls ceux qui mesurent les données techniques ont droit à la parole. Etrange conception de la liberté d’examen.La critique de toutes les conséquences d’ un phénomène est consubstancielle à son existence.Sinon on va droit vers la dictature de la technique. D’autre part ,le ton vindicatif à l’égard de celui qui refuse la pensée unique n’apporte aucune richesse à la discussion.

Michel95
Invité
Bonjour Beaucoup – ici et ailleurs – parlent de la dégradation du paysage mais il n’y aura jamais autant d’éoliennes de pylones supportant lignes à haute tension. Surtout, d’après ce que j’ai vu, les lignes électriques des éoliennes sont enterrées et ne s’écrouleront plus sous le poids de la glace en hiver! En hiver ou le vent est beaucoup plus présent et permet aux éoliennes de donner le maximum. Même si les éoliennes ne fournissent qu’un quart des chiffres anoncés, c’est toujours ça de moins en Co2 ou en déchet radioactif. A propos des déchets radioactifs, imaginez la tronche de… Lire plus »
wpDiscuz