10 % de gaspillage d’électricité mondiale en moins

Un dixième de l’électricité mondiale pourrait être économisé si le monde entier utilisait des lumières peu gourmandes en énergie comme les fluorescentes compactes. C’est la conclusion d’une étude de l’International Energy Agency qui est la première du genre à se poser la question de l’utilisation de l’éclairage.

Si sur toute la terre, toutes les ampoules utilisées étaient des ampoules fluorescentes compactes, les émissions de dioxyde de carbone associées à la production d’électricité pour l’éclairage seraient autant diminuées que si on généralisait les énergies solaires et éoliennes.

Il suffirait donc de régulations concernant la construction dans le bâtiment pour accroître très sensiblement l’utilisation d’ampoules économiques.

L’éclairage est une des sources majeures de la consommation électrique : 19 % de toute l’électricité produite. Cela revient à 70 % de tout le dioxyde de carbone dégagé par l’ensemble des voitures et représente trois fois les émissions des avions.

L’ampoule à incandescence inventée par Sir Joseph Swan et Thomas Edison il y a plus d’un siècle continue de produire plus de la moitié de la lumière utilisée dans les foyers de par le monde.

Peu d’inventions durent aussi longtemps sans modifications. Les ampoules à incandescence ont un mauvais rendement : 5 % de l’énergie consommée est véritablement convertie en lumière. Le reste est de la chaleur.

Le plus grand consommateur d’énergie est le tube fluo. 43 % de l’électricité utilisée pour l’éclairage appartient au secteur commercial et public. Le rendement de ces tubes varie de 15 à 60% selon les modèles.

L’halogène, très prisé des classes moyennes, est un vrai fléau sur le plan énergétique. N’oublions pas non plus qu’une grande partie de la population n’a pas accès à l’électricité et utilise la combustion de carburant pour s’éclairer, ce qui est très peu rentable et conduit à des maladies respiratoires.

Pour donner un ordre d’idée, le coût moyen de la lumière à partir d’ampoules incandescentes est de 85 euros pour 10 000 heures de fonctionnement. Pour les ampoules à économie d’énergie, c’est 25 euros : elles durent plus longtemps et consomment moins. Les gouvernements pourraient aider en baissant le prix initial de ces ampoules.

Enfin, les ampoules à base de LEDs représentent l’avenir. On peut penser que dans quelques temps, elles auront un rendement 16 fois supérieur à celui des ampoules à incandescence.

Il ne faut pas attendre l’arrivée sur le marché de ces ampoules révolutionnaires. Des actions de régulations gouvernementales immédiates dans le bâtiment pourraient économiser 38 % de l’électricité consacrée à l’éclairage d’ici 2030.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "10 % de gaspillage d’électricité mondiale en moins"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Nadia
Invité

La grande majorité des ampoules à leds actuelle sont de l’escroquerie pure et simple Voir :

wpDiscuz