• Informer
  • Participer
  • Professionnels
login
pass
lettre quotidienne d'information ▼
    Exemple ?  
Une isolation thermique 4,5 fois plus importante qu'un béton traditionnel
  
L’une des principales retombées du Grenelle de l’environnement en matière de construction est la réduction drastique de la consommation énergétique des bâtiments inscrite dans la RT 2012.

Pour répondre à ces nouvelles exigences, les équipes du centre de recherche et de développement de Bienne (Suisse) de la CEMEX ont conçu un nouveau béton isolant autoplaçant : Ce produit – Insularis® Xi® – a pour avantages d’être à la fois structurel et isolant. Il a une capacité d’isolation thermique 4,5 fois plus importante qu’un béton traditionnel et 2 fois plus qu’un béton léger standard. Sa conductivité thermique sèche est de 0,4W/m.K, c’est-à-dire la plus basse du marché pour un béton structurel de classe de résistance LC25/28.

Insularis® Xi sera principalement appliqué en voiles de façade des bâtiments, en association avec une isolation classique à l’intérieur de l’ouvrage. Objectifs : traiter les ponts thermiques en évitant la déperdition de chaleur au niveau des planchers et limiter l’augmentation d’isolants lors du passage de la RT 2005 à la RT 2012. Cette solution évite l’utilisation de rupteurs thermiques (pièces préfabriquées) et répond sur ce point aux exigences de la nouvelle réglementation.

Le procédé a été validé par des tests réalisés en condition réelle sur divers sites CEMEX depuis novembre dernier.

« Pour atteindre l’objectif de la RT 2012 qui vise à limiter la consommation d’énergie primaire des bâtiments neufs à 50 KWh/m2/an (chauffage, climatisation, eau chaude sanitaire), il est indispensable que les matériaux et techniques constructives évoluent et s’adaptent », a déclaré Alain Camus, Directeur marketing, produits et qualité de CEMEX France.  « Avec Insularis®, CEMEX apporte une contribution majeure pour une meilleure isolation des bâtiments et un traitement optimal des ponts thermiques. A travers ce nouveau béton, nous avons également souhaité apporter à nos clients, grâce à son caractère autoplaçant, une solution technique facile à mettre en œuvre. »

Une isolation thermique 4,5 fois plus importante qu'un béton traditionnel

 

Partenariat avec Vinci Construction

Parallèlement au lancement d’Insularis® Xi, CEMEX France vient de signer un protocole scientifique, technique et économique avec Vinci Construction France pour le développement d’un système constructif aux propriétés isolantes, 100% béton. Ce système associe le coulage de deux bétons isolants: Insularis® Xi  aux propriétés structurelles et Insularis® XXi, un béton léger 3 fois plus isolant que l’Insularis® Xi avec une conductivité thermique sèche de 0,13 W/m.K. Ces deux bétons permettent de réaliser un mur bicouche dont les propriétés isolantes ont pour avantage de limiter voire de remplacer les isolants classiques utilisés dans les voiles de bâtiment tout en répondant à la réglementation thermique.

Elaboré par les équipes du centre de recherche de Bienne, ce nouveau procédé est une première pour CEMEX. Il a également fait l’objet d’un dépôt de brevet.

Le partenariat avec Vinci Construction a pour objectif de valider cette solution constructive isolante. De son côté, CEMEX a engagé une étude de validation technique auprès d’un organisme extérieur. Vinci Construction, quant à lui, prendra part à cette étude en apportant son expertise notamment sur les règles de mise en œuvre, le calcul des performances thermiques et en réalisant des chantiers pilotes sur des projets de construction.

 

[ Elu communiqué de la semaine no 39 - 2012 : article original ediffuseur.com ]

[ Illustration article ]

 Lu 2171 fois 
 Publié le 28/09/2012 à 15:08 
© Enerzine.com
 
Envoyer à un ami Envoyer Flux RSS Enerzine
Imprimer Imprimer
Au sujet de l'auteur : Ediffuseur
Diffuser dès maintenant vos communiqués de presse : www.ediffuseur.com
Pastilleverte


Invité



le 30-09-2012 09:40:29

En voilà
une idée qu'elle est bonne et qui va dans le bon sens.

Si j'ai bien compris c'est autant valable en construction qu'en rénovation ?

Si oui, double bravo !

Dan1


Invité



le 30-09-2012 10:01:39

Ite versus iti
Ceci dit en construction intégralement neuve, quand on part des fondations, le béton lourd (2 300 kg/m3) peut très bien être utilisé si on lui assigne le rôle d'inertie thermique en lui appliquant une forte isolation par l'extérieure (ITE).

Dans ce là, on peut faire du BBC avec du béton classique. et l'ITE traite de toute façon les problèmes de pont thermique induits par les raccordements des planchers. 

Le béton utilisé comme générateur d'inertie doit rester lourd.

Le béton léger avec un lambda de 0,4 W/m.K reste 10 fois moins isolant que les vrais isolants (typiquement 0,04 W/m.K) et avec des voiles de béton de 20 cm, cela équivaut à 2 cm de vrai isolant.

La question dans le neuf est : va-t-on massivement passer à l'ITE ? Alors ITE contre ITI ?

fredo


Membre
depuis le 07-04-2009
le 02-10-2012 11:08:01

[ pour dan1 ]
voir aussi la question du coût!

Dan1


Invité



le 02-10-2012 18:38:42

Le coût
Effectivement quand on compare ITE et ITI il faut tenir compte du coût, car l'ITE n'est aussi simple qu'il n'y paraît.

Cependant, pour les bâtiments collectifs intégralement conçus pour l'Isolation Thermique par l'extérieure, ça me paraît jouable surtout si on fait du bardage classique avec un isolant en laine de verre en rouleau.

Mais bon l'écologie a un prix !

 
  
 
Retrouver Enerzine.com sur ...
S'abonner au rss
S'abonner à Twitter
S'abonner à Facebook
S'abonner à la newsletter
S'abonner à Youtube
S'abonner à Google+