1ere réunion du Haut Comité de transparence nucléaire

Le Haut Comité pour la Transparence et l’Information sur la Sécurité Nucléaire (HCTISN) a tenu sa première réunion le 18 juin.

André-Claude Lacoste, président de l’ASN et membre à ce titre du Haut Comité, a souligné l’importance de la mise en place de cette instance de concertation et d’information qui entend compléter le dispositif institutionnel défini par la loi du 13 juin 2006 relative à la Transparence et à la Sécurité en matière Nucléaire (loi « TSN »).

Il a indiqué que l’ASN soutiendrait activement les travaux du Haut Comité qui doit pouvoir examiner l’ensemble des questions que le public se pose sur les activités nucléaires, qu’il s’agisse de l’exploitation des installations nucléaires de base, du transport de substances radioactives ou du nucléaire de proximité (médical ou industriel).

L’ASN compte veiller particulièrement à la bonne application des dispositions relatives à la transparence  prévues par la loi TSN dans les activités dont elle assure le contrôle. Elle souhaite que le Haut Comité débatte régulièrement du bilan de cette application et que ces débats contribuent à une amélioration continue du dispositif d’information et de transparence sur le nucléaire.

L’ASN a également proposé que le Haut Comité se saisisse rapidement de la question de la politique en matière de démantèlement sur laquelle elle a engagé une concertation depuis le mois d’avril.

 

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz