2 réacteurs de la centrale de Blayais mis à l’arrêt

L’ASN a été informée par EDF de l’arrêt automatique des réacteurs n°1 et n°4 de la centrale du Blayais survenu le 24 février à 22 h 30. Cette mise à l’arrêt a été provoquée par l’arrivée de débris végétaux issus de la Gironde qui ont bouché les prises d’eau des réacteurs.

Des circonstances similaires avaient entraîné le 12 février 2009 l’arrêt automatique des 4 réacteurs du site, puis leur redémarrage progressif entre le 15 et le 18 février 2009, rappelle l’Auttorité de Sûreté Nucléaire.

Les tempêtes du 24 janvier et des 9 et 10 février, associées aux grandes marées, ont, selon EDF, mis en suspension des débris végétaux dans la Gironde qui ont bouché les filtres situés sur les stations de pompage alimentant les circuits de refroidissement des turbines.

Par mesure de précaution, EDF a baissé la puissance des réacteurs n°2 et n°3. Depuis le 25 février à midi, le réacteur n°2 est même à l’arrêt.

L’ASN avait mené une inspection le 13 février à la suite de l’événement du 12 février. Les inspecteurs ont examiné le déroulement des événements et les dispositions prises par l’exploitant pour maintenir la sûreté des réacteurs.

L’ASN est tenue informée de l’état des installations et a demandé à EDF d’étudier en profondeur le phénomène d’accumulation de débris végétaux afin de mieux le comprendre et mieux le maîtriser.

Voir en ligne : La lettre de suite d’inspection du 13 février 2009

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz