200 km/h à la seule force du vent

L’ingénieur britannique Richard Jenkins a battu le record du monde de vitesse au volant d’un véhicule propulsé par la seule force du vent.

Le "Greenbird", sorte de char à voile rigide, a dépassé la vitesse de 202,9 km/h, battant le précédent record détenu par l’américain Bob Schumacher en 1999, avec 186,7 km/h. 

Ce record a été battu sur la surface du lac asséché de Ivanpah Lake, dans le Nevada.

Le Greenbird est le fruit de 10 ans de travail, et le 5ème prototype mis au point par Richard Jenkins. Le véhicule est principalement constitué de fibre de carbone, les seules parties métalliques sont utilisées pour les supports de la voile et de la roue latérale.

Avec de telles vitesses, la forme de l’engin provoque son soulèvement du sol. Pour éviter cela, de petites ailes ont été ajoutées à la manière d’une formule 1. Ainsi, le véhicule à l’arrêt pèse 600 kg, et plus d’une tonne une fois lancé à pleine vitesse.

Le Greenbird bat le record du monde en véhicule éolien

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

3
Poster un Commentaire

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Baobob
Invité
Baobob

« le véhicule à l’arrêt pèse 600 kg, et plus d’une tonne une fois lancé à pleine vitesse. » Un physicien s’arracherait les cheveux ^^’

Nouch
Invité
Nouch

c’est mal formulé et pas développé mais c’est une conclusion compréhensible…

christophe1007
Invité
christophe1007

Vous n’avez jamais navigué ! Le vent arrière n’est jamais l’allure la plus rapide. En 3/4 arrière la composante des vents réels et apparents donne la plus grande force sur la voile. Et un vent de 100km/h peut déplacer un char à voile à plus de 200km/h. Même sur l’eau il est possible d’aller plus vite que le vent, mais pas en vent arrière bien sur ! En compétition les bateaux font des virages pour éviter une direction vent-arrière.