Enerzine

2007 : Explosion du photovoltaïque, reflux du thermique

Partagez l'article

Selon les tendances relevées par les professionnels français du secteur, le solaire thermique aurait marqué le pas en 2007, contrairement au photovoltaïque qui connaît une explosion : +200% sur l’année 2007 en France.

L’association de professionnels du solaire Enerplan a interrogé ses membres concernant les ventes dans 3 segments du marché : le chauffe-eau solaire individuel (CESI), le système solaire combiné (SSC) et l’eau chaude solaire collective (ECSColl). Elle relève un reflux de la croissance du solaire thermique (+15 %) et un vértiable envolée pour le photovoltaïque (+200%).

Sur la base des premières données collectées qui restent à consolider, Enerplan cherche à dessiner une tendance annuelle du marché, où l’on devrait avoir installé en 2007 en métropole :

  • Moins de 37 000 chauffe-eau solaires individuels (CESI), équivalent à 165 000 m², contre 35 000 pièces et plus de 150 000 m² en 2006.
  • Environ 4 600 systèmes solaires combinés (SSC), équivalent à 48 000 m², contre 5 000 pièces et 51 000 m² en 2006.
  • Environ 40 000 m² en eau chaude solaire collective (ECSColl), contre 22 000 m² en 2006.

Soit un marché métropolitain qui totaliserait 253 000 m² installés en 2007 (177 MWth), contre 220 000 m² en 2006 (154 MWth).

Soit une progression de 15 %, essentiellement due à l’eau chaude sanitaire solaire, en individuel et surtout en collectif.

Le marché du système solaire combiné, qui assure l’eau chaude et le chauffage en maison individuelle, refluerait de 8 %.

Le marché à la Réunion est le marché d’outre-mer le plus développé, avec environ 11 000 CESI installés en 2007 et une nette progression de l’eau chaude sanitaire solaire collective (qui est un segment de marché représentant un relais de croissance locale).

Le marché solaire thermique des DOM et TOM semble stabilisé autour de 70 000 m² (49 MWth). Au total, le marché 2007 du solaire thermique en France, métropole et Dom Tom, serait de 323 000 m² de capteurs installés, soit l’équivalent de 226 MWth mis en service.

Pour le photovoltaïque, l’évaluation conduite par l’ADEME estimait le marché supérieur à 14,4 MW installés en 2006, avec 8,4 MW pour les DOM TOM et la Corse. Le marché avait augmenté de 150 % de 2005 à 2006.

Pour 2007, les dernières données issues du gestionnaire de réseau électrique évaluent les demandes de raccordement d’installations photovoltaïques à 50 MW. Avec un taux de 10 % de projets qui n’aboutiront pas, le marché PV français serait de 45 MW (avec 40 % dans les Dom et 60 % en métropole) pour 2007. Soit une progression de 200 % par rapport à 2006.

L’association Enerplan représente l’ensemble de l’offre solaire industrielle et commerciale en France (industriels, ensembliers, bureaux d’études, installateurs, architectes, énergéticiens,…).


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    5 Commentaires sur "2007 : Explosion du photovoltaïque, reflux du thermique"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    euK
    Invité

    Je n’ai pas de références, mais j’ai lu : en off-shore : 6-7 MW/km2. Les prix en éoliens ont augmenté, mais je ne sais pas exactement de combien. il y a quelques années, c’étaient 1 Meuro/MW avec 1,2 M€/MW pour des Enercon… J’imagine que maintenant, on peut tabler sur du 1,4-1,6 M€/MW pour des Enercon…

    toto
    Invité
    vive les subventions, qui aboutissent a des abbérations : le solaire thermique soulage le poste le plus important d’un foyer : le chauffage, il présente un rendement 5 fois supérieur au photovoltaïque, et enfin son cout au Watt est 10 fois moins élevé que le photovoltaïque. Son efficacité est donc sans commune mesure. seulement voilà, c’est moins ou pas subventionné et ça ne produit pas de courant mais « seulement » votre chauffage et votre eau chaude… il faudra expliquer aux français que ça représente en Watts 10 fois ce que leur installation photovoltaïque ne rapportera jamais mais ça fait moins réver… Lire plus »
    Guydegif(91)
    Invité

    Faut espérer que pour 2008 la France saura garder le cap en PV et re-booster le solaire thermique, en individuel et collectif ! Bon courage aux décideurs et propriétaires de projets et aux installateurs pour former leurs équipes ! A+ Salutations Guydegif(91)

    Emmanuel
    Invité

    Les chiffres annoncés sont basés sur les intentions de raccordements, hors 2 projets de centrales sur 3 ne sont pas réalisés sur des puissances supérieures au Mw… Il faut donc relativiser et partir sur les vrai chiffres de raccordement en provenance de RTE, à savoir : – 2006 = 6 Mw – 2007 = 11,5 Mw Emmanuel Berthod, membre du SER Vice Président, 8 minutes 33. http://www.8minutes33.com

    ZV/90
    Invité

    Il n’est pas difficile de progresser de 200% quand on part de rien. Ceci dit c’est une tendance réconfortante car elle indique une très forte motivation d’un certain public pour installer du photovoltaïque. Car il faut être motivé pour réussir le parcours du combattant qu’a mis en place EDF et l’administration pour décourager les rêveurs. Pour le solaire thermique, le CESI deviendra bientôt aussi ordinaire et inévitable que l’isolation thermique dans le bâtiment.

    wpDiscuz