26 éoliennes pour le 1er parc éolien du Puy-de-Dôme

26 éoliennes étaient inaugurées jeudi 7 mai sur le plateau de la Croix-Maubert, dans le Puy-de-Dôme. Pour ce premier parc de la région, il est attendu une production de 50 millions de kWh par an.

Les éoliennes, placées à 1000 mètres d’altitude, produiront deux fois la consommation de la ville d’Issoire toute proche. Elle sont situées sur les quatre communes de Mazoires, Roche-Charles-La-Mayrand, La Chapelle-Marcousse et Dauzat-sur-Vodable. Elles bénéficieront d’un loyer de 2000 euros par éolienne.

Le parc est l’aboutissement de 8 ans de projets, dont un an de construction. Il représente un investissement de 28 millions d’euros, assurés par Zanières Eoliennes, une société de Mazoires, et Eolfi, filiale de Véolia Environnement.

Les turbines sont fixées au sommet de mats de 56 mètres de hauteur, pour un rotor qui atteint une envergure de 48 mètres de diamètre.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "26 éoliennes pour le 1er parc éolien du Puy-de-Dôme"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
trimtab
Invité
Avec des ENR ça vas vite (même si ce projet c’est fait après 8 ans ‘d’etudes’) comparé à des feuilletons à rallonge (en temps en en budget !) sur des dixaines d’années des projet NUKE tel EPR! 1 an des ‘travaux’ seulment pour ce parc !   Et pareil pour de nombreuses projets ENR de toutes sortes évoqués ici sur Enerzine. Des installation qui vont de l’étape ‘projet’ au premier kw livrés sur le réseau parfois en quelques mois seulement !   Certains entre vous vont me jéter à la figure des gros chiffres de GW’s d’une tranche nucléaire équivalent,… Lire plus »
trimtab
Invité

Je n’ai jamais opposer directement les ENR au nucléaire dans l’ensemble de mes commentaire (même si je fait souvent avocat du diable des ENR, par choix ‘perso’) mais j’incite seulement a poser la question :   D’ici 10/15 ans ? (avant de voir EPR livrer ses premiers kwh), combien d’installations ENR en générale (et pour quelle puissance cumulée) on pourrait avoir déja ‘en ligne’ pour le même prix, avec des technologies déja prêtes aujourd’hui et pouvant s’installer dans le temps relativement court ?   trimtab

npicard34
Invité

Réponse à la question : 265O MW éoliens pourraient être construits avec les 4 Mds d’euros que vont couter à minima PENLY, 1650 MW. Certes les facteurs de charge sont incomparables, 25 % contre 85 % , mais au moins on sait ce que sera une éolienne dans 100 000 ans. un déchet inerte…

Clobinson
Invité

Je regrette que la photo jointe ne présente que 5 engins sur 26 : une photo panoramique aurait permis d’apprécier l’ineffable beauté de ces constructions qui viennent enfin animer un paysage auquel elles manquaient à l’évidence depuis l’époque romane qui a vu construire les hauts lieux d’Auvergne…  N’êtes-vous pas de cet avis ? Les élus des communes concernées , mis à part les bénéfices qu’ils en tirent, sont-ils fiers d’eux ?

Nature
Invité

Quand ils auront mis des éoliennes partout,où irons lire en paix?

boris d
Invité
Il faut bien trouver une place pour les éoliennes. Le facteur de charge des turbines est dépendant de la zone géographique et de la “rugosité du sol”. Il est évident qu’en haut des collines le vent souffle fort et que sur la mer le vent et plus régulier. Il y a des mécontents dans les deux cas mais il faut s’habituer à la vision de ces appareils nouveaux. Nous voyons depuis des décennies des lignes hautes tensions qui sortent des grandes centrales électriques et cela fait réagir beaucoup moins de monde. Trop rares sont les gens qui demandent à ce qu’on enterre les lignes, et on peut… Lire plus »
Reivilo
Invité
Ami bmd, non il n’est pas construit de centrale à gaz chaque fois qu’on monte un parc éolien. Les statistiques RTE pour 2008 montrent au contraire une évolution de la part produite par les centrales à flamme (-3%) inversement en valeur de celle produite par les EnR électriques (+37% pour l’éolien + 7% pour les autres EnR). Dans ces statistiqus vous trouverez également toute les données de production de façon très précise. De même, il n’est pas créé de lignes HT car l’électricité est livrée sur le réseau de distribution existant (20 KV). Parfois mêmes des parties de lignes aériennes… Lire plus »
Clobinson
Invité
Pour Reivilo: C’est un rapport récent de l’EWEA qui a appelé l’attention sur le fait qu’un développement extrème de l’éolien exigera la construction d’un réseau européen de lignes à très haute tension, les réseaux actuels étant incapables de satisfaire les besoins… Or on peut rappeler que le principal argument des promoteurs de parcs éoliens, opposé à l’objection de l’intermittence des vents, réside dans le fait qu’il existe plusieurs régimes de vents différents ( 3 en France) et qu’il suffit de corriger une insuffisance en un point donné par l’apport de production d’une autre zone . Ce rapport émanant de l'”autorité européenne… Lire plus »
renewable
Invité
Vous persistez dans la reprise de l’arguement mensonger de la FED/VDC sur le couplage thermique/ éolien. C’est peut-être vrai ailleurs (Allemagne, Danemark, et encore, à démontrer) mais c’est absolument faux en France, à moins de nous démontrer que les ingénierus RTE sont à côté de la plaque. page 9 par exemple : et surtout : page 49 :  Je cite RTE : “Malgré l’intermittence du vent, l’installation d’éoliennes réduit les besoins en équipements thermiques nécessaires pour assurer le niveau de sécurité d’approvisionnement souhaité. On peut en ce sens parler de puissance substituée par les éoliennes.” Bmd, je vous ai déjà… Lire plus »
fredo
Invité

Un parc éolien dans le Puy de Dôme: belle performance au pays de Giscard, grand pourfendeur d’éolien s’il en est! à propos de la création éventuelle de ligne tht: cela pourrait être aussi le résultat des très nombreuses contraintes qui impliquent des gros projets qui ne se satisfont pas de moyenne tension. Rappelons également que la création de la contrainte des ZDE par l’Etat implique l’installation de parc éoliens plus gros, dans moins d’endroits.

Dan1
Invité

Eolien = pas de ligne THT si insignifiant Eolien = ligne THT si il joue dans la cour des grands. Voir l’étude suivante faite par des connaisseurs : Il y a même les longueurs et le emplacements ! Pas de miracle en vue, l’éolien c’est local quand c’est tout petit et régional puis national quand ça monte en puissance. On imagine mal gérer 50 GW qui déboulent sur le réseau avec des lignes de distribution 20 kV. 1 éolienne de 1 MW, c’est à consommer sur place, un parc de 50 GW, c’est à emporter… et vite !     

Dan1
Invité

Pouvez vous me donner la liste des centrales polluantes allemandes fermées grâce à la montée en puissance de l’éolien ? L’étude de 2005 n’a que 4 ans, qui peut faire mieux en matière de prédiction ? Sauf à dire qu’on ne peut pas prévoir 2020 en 2009 et donc que toutes les prévisions concernant l’éolien ne sont que spéculations hasardeuses.   D’autre part, en langage concret, augmenter les capacités d’interconnexion, c’est tout simplement construire ou renforcer les lignes à haute tension ! La commission s’occupant de fluidifier le marché, s’occupe donc indirectement de renforcer le maillage des lignes THT en Europe.

wpDiscuz