350 ME pour des bâtiments publics plus verts

Mercredi, le ministre de l’Ecologie Jean-Louis Borloo, a signé un accord pour la construction et la réhabilitation des bâtiments publics.

Signé par le ministre, la Banque européenne d’investissement (BEI) et le groupe Caisse d’Epargne, l’accord porte sur un montant de 350 millions d’euros et s’inscrit dans le cadre du programme « Haute Qualité Energie Environnement » (HQEE), conçu en concertation avec l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie).

Il consiste à soutenir sur l’ensemble du territoire français, le financement des projets de construction et de réhabilitation des bâtiments publics : collèges, crèches, bâtiments administratifs, centres sportifs et de loisirs et locaux associatifs.

Les projets devront respecter des standards énergétiques et environnementaux supérieurs aux normes en vigueur  : Haute Qualité Environnementale (HQE), Haute Performance Energétique (HPE), Très Haute Performance Energétique (THPE) et Bâtiment basse consommation (BBC).

L’État français s’est imposé un part de 50 % de ses constructions réalisées en HPE à l’horizon 2008. L’Ademe a déjà identifié quelque 400 projets s’inscrivant dans cette démarche.

Le Groupe Caisse d’Epargne s’est par ailleurs engagé à proposer aux promoteurs de projets, compte tenu de l’adossement aux ressources BEI, des crédits adaptés à leurs besoins spécifiques et des conditions financières avantageuses optimisées en termes de taux et de durée de remboursement des prêts.

Ce programme, le premier de ce type en Europe pour la BEI, est en phase avec les politiques de l’Union européenne en matière de climat et d’énergie (adoptées par le Conseil européen de mars 2007), d’environnement et de développement durable. Ces objectifs européens sous-tendent les priorités d’intervention de la BEI et justifient son engagement.

 
(src : CP -MEDD)
Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz