4 nouveaux pays intégrent la Communauté de l’Énergie

La Turquie, l’Ukraine, la Moldavie et la Norvège viennent d’être admises dans la Communauté de l’Énergie * en tant qu’observateurs.

Le 17 novembre, ils ont assistés pour la première fois, à la réunion ministérielle de l’Organisation qui s’est tenue dans la capitale de la république de Macédoine, à Skopje.

Le statut d’observateur est la première étape de l’adhésion à la Communauté de l’Énergie. Andris Piebalgs, membre de la Commission, a déclaré : "Nous voulons que l’Union européenne partage les bénéfices du marché intérieur de l’Énergie, nous soulignons notre engagement envers nos partenaires et voulons une sécurité des approvisionnements en énergie".

La Communauté de l’Énergie s’inspire délibérément du Traité instituant la Communauté européenne du charbon et de l’acier, qui est à l’origine de l’Union européenne. Elle est ouverte à tout pays désireux d’accepter les règles du marché de l’énergie de l’Union et ayant des liens physiques directs avec les réseaux électriques et gaziers de l’Union européenne.

* Ses membres actuels sont l’Union européenne (25 États membres), la Croatie, la Bosnie et Herzégovine, la Serbie, le Monténégro, l’Albanie, la Mission d’administration intérimaire des Nations unies au Kosovo (UNMIK), l’ancienne république yougoslave de Macédoine, la Bulgarie et la Roumanie.

(src : Europa)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "4 nouveaux pays intégrent la Communauté de l’Énergie"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Eole
Invité

La Turquie peu à peu se rapproche de l’UE…

wpDiscuz