4Gas va construire un terminal méthanier en Gironde



Le Port Autonome de Bordeaux annonce avoir conclu un accord avec 4Gas des Pays-Bas pour un projet de développement d’un terminal de stockage et de regazéification de Gaz Naturel Liquéfié (GNL) sur le site du Verdon.
Les deux sociétés ont signé une convention de réservation pour ce site situé dans l’estuaire de la Gironde.

Philippe Deiss, Directeur Général du Port Autonome de Bordeaux a déclaré « que le Port a tout mis en œuvre depuis plusieurs années pour faire aboutir un projet d’implantation de terminal méthanier au Verdon. Nous sommes heureux d’accueillir 4Gas car cela représentera un pas important vers la réalisation de nos objectifs et le développement de l’approvisionnement énergétique de notre région ».

Le Port Autonome de Bordeaux est un des plus importants ports de France et bénéficie d’une excellente expérience dans la gestion de projets énergétiques. Il approvisionne 97% des besoins régionaux en produits pétroliers, essence, gazole et gaz domestique (butane et propane). La capacité de recevoir des navires de grande taille fait du Verdon un site idéal pour l’implantation d’un terminal d’importation de GNL.

Paul Q.J. Van Poecke, Président de 4Gas a déclaré : « Ce développement met encore une fois en évidence les opportunités globales qui existent pour un constructeur et opérateur indépendant de terminaux méthanier comme 4Gas. Le Verdon est idéalement situé pour permettre l’accès aux marchés gaziers Français et Ibériques, tous deux connaissent un fort accroissement de la demande et sont déjà importateurs de GNL.

4Gas entamera rapidement toutes les études environnementales, de sécurité et d’ingénierie nécessaires à la préparation des demandes de permis. Le Port assurera la remise aux normes de l’appontement existant et travaillera de concert avec 4Gas sur tous les aspects maritimes du projet. La construction du terminal pourrait débuter courrant 2008 pour une mise en service en 2011. L’investissement global pour ce projet représente environs 400 millions d’euros.

(src : port de bordeaux)
Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "4Gas va construire un terminal méthanier en Gironde"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Akim Nefud
Invité

hé les gars, j’ai bien l’impression que c’est pas gagné votre affaire, là… Le peuple se soulève!

Akim Nefud
Invité
artemis
Invité

Ni M. Philippe DEISS ni le port autonome de bordeaux ne peuvent agir par-dessus la tête de la population, de la région, de l’Etat, au bénéfice de leurs intérêts privés et au mépris de l’intérêt de la santé publique, de l’environnement et de l’économie touristique, des milliers d’emplois menacés par une installation classée seveso 2, des émanations puantes, un paysage saccagé ; il peut prétendre que les travaux auront lieu dès 2008, nous, les habitants de la région et les touristes fidèles à la côte atlantique amoureux de la nature, ne laisserons pas faire !

ulysse
Invité
Chacun est libre de ses opinions. Mais pour Artémis la chose est simple: ne pas bouger tandis que les autres avancent…Et c’est ainsi que la flotte marchande française est passée en quelque 40 ans du 6è rang mondial au 26è rang… Certes il faut protéger l’environnement, mais cela n’est pas incompatible avec le développement économique d’un port et de sa région. Des solutions existent pour accorder les violons si chacun veut y mettre du sien. Dans le cas présent, pour qui veut s’informer, créer de la richesse et des emplois, les enjeux apparaissent nettement en faveur de la poursuite de… Lire plus »
ALPACINO
Invité

POURQUOI DETRUIRE LE LITTORAL POUR UN INVESTISSEMENT QUI DURERA 20 ANS ; POUR CREER …50 EMPLOIS MAXIMUM…. CE PROJET DOIT CESSER TOUT DE SUITE .. MOBILISONS -NOUS…

Gerard
Invité
Je m’insurge contre cette idée. Au delà de l’aspect négatif face au tourisme des deux côté de l’estuaire, j’y vois entre autre une incohérence avec les démarches “qualitatives” engagées par tel ou tel politicien ou associations par exemple faire de l’estuaire de la gironde un sanctuaire de reproduction de l’esturgeon pour ne citer que celle là. Par ailleurs, le risque 0 n’existant pas je n’ai rien lu de rassurant sur les conséquences de l’explosion (attentat par exp.) d’une de ces cuves…Si j’ai lu sans pouvoir le contrôler la comparaison avec la puissance d’Hiroshima et là …Brrrrrr. Il y aurait à… Lire plus »
Tiburon
Invité
Girondins du Médoc et Charentais de l’estuaire doivent se regrouper efficacement pour lutter contre ce projet non justifié, compte tenu de la spécificité touristique de la zone (nous ne sommes pas à Gonfreville ou à Fos) or aujourd’hui ces quelques km qui nous séparent sont utilisés par le PAB de façon fort habile. Comment se fait il par ailleurs que l’élu charentais du gvt actuel n’obtienne que si peu de résultat alors qu’il officiellement, enfin dans sa circonscription, contre. Il nous manque un leader charismatique, un Député LASSALLE, un Alain Bombard …. Mais ne désarmons pas, les amis de Bush… Lire plus »
Herve
Invité
Il fut un temps où l’on disait : “En France, on n’a pas de pétrole mais on a des idées…”. Je crains que l’on nous ait menti, car nous reproduisons aujourd’hui le même schéma “économico-energétique” qu’avec le pétrole, à savoir une mise faite sur une autre énergie fossile qui va elle aussi nous rendre dépendants de producteurs externes à l’hexagone. L’histoire serait donc bien un éternel recommencement… et la bêtise sans limites. ATTENTION DANGER ! Danger économique, danger écologique… Pensons à notre avenir et à celui de nos enfants ! Puisque les décideurs ne semblent pas avoir un esprit très… Lire plus »
P. Farcy
Invité

Incroyable le ton de la décision, du 14 Décembre 2007 (à minuit)de la “commission particulière………”. C’ est classé, n’ en parlons plus ; VOIRE !

Francis
Invité

Non au méthanier. Oui à l’aire marine protégée. Nous ne voulons pas défigurer notre estuaire. Mettons en place une aire marine protégée qui évitera à l’avenir les implantations d’industries dangereuses et polluantes. Plus d’infos sur http://www.medocpourtous.org

jesuiscontre
Invité

les élus, maires , députés et ministre nous ont fait croire qu’ils découvrent aujourd’hui un projet que le port de Bx finalise depuis “plusieurs années” et même qu’ils ont “tout” mis en oeuvre pour le faire aboutir. Si c’est vrai, ou nos élus sont incompétents, car mal informés,et nous devons éviter de les réélire ou ils trouvent “The” solution dans les 40 jours pour contrer tout projet bordelais non négocié avec ROYAN et LE VERDON. Un candidat “honnête” devrait accepter de remettre sa démission au cas où il n’aboutirait pas à nous sortir de ce guépier,même en cours de mandat

wpDiscuz