• Informer
  • Participer
  • Professionnels
login
pass
lettre d'information ▼
    Exemple ?  
Le retour du moteur à Essence
2983 visites
Article publié le 29/04/2008 à 12:38 par CaDerange
 
Je vous avais annoncé que l'instauration des systèmes de bonus/malus en Europe (France/ Italie/ Espagne actuellement) pour des raisons de maitrise du réchauffement climatique allait modifier profondément le marché automobile au profit des petites voitures et petites cylindrées et au détriment des gros modèles.

L'annonce par PSA d'un investissement majeur pour fabriquer en Lorraine un nouveau petit moteur à essence reflète cette évolution.Mais pas vraiment pour cette raison, vous vous en doutez, car un constructeur ne peut, en aussi peu de temps depuis l'instauration du Bonus / Malus, changer son fusil d'épaule aussi radicalement. C'est en effet la lutte contre les polluants émis dans les gaz d'échappement, particules et oxydes d'azote, telle qu'exigée par la nouvelle norme environnementale Euro 5 qui font très mal au moteur Diesel. Celui ci consomme nettement moins que le moteur à essence, en particulier en phases transitoires (conduite ville) et donc émet nettement moins de CO2. Il émet par contre davantage de particules charbonneuses et d'oxydes d'azote.

Pour éliminer ces polluants, une seule solution, les filtres à particules qui, malheureusement, coutent très chers et ne sont pas compatibles avec des petits véhicules et petits moteurs pour lesquelles les marges sont minimes.

C'est parti donc. PSA a décidé d'investir massivement dans un petit tricylindre de 1 litre de cylindrée qui émettra moins de 100g de CO2 au kilomètre et qui devrait représenter 20 à 25 % de la production de PSA à l'horizon 2015.

A condition que les promesses soient tenus car les tricylindres lancés récemment par la concurrence n'avaient pas séduit le public pour cause de vibration et de bruit peu sympathique. Quant à prétendre que le moteur à essence a un gros potentiel d'amélioration de ses émissions de CO2 donc de ses consommations, Peugeot aurait pu essayer de nous le prouver bien avant sur ses autres moteurs(Cf le V6 3litres)

Un élément en sa faveur néanmoins. La proportion de gazole dans le brut n'est pas extensible à l'infini, elle est utilisée actuellement à son maximum par l'outil de raffinage qui est au contraire excédentaire en essence que l'on exporte aux États Unis. Un proportion plus importante de moteurs à essence devrait rééquilibrer les choses.

Bonne chance en tous cas à PSA avec ce changement drastique de sa politique de développement moteur.

 

Participer vous aussi à ce forum
ATTENTION, vous devez préalablement vous inscrire et être connecté

Vous avez la possibilité de laisser un commentaire dans notre forum de discussion afin d'éclaicir et d'enrichir l'article publié ci-dessus.

N'hésitez pas à nous signaler toutes formes d'abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour pouvoir le supprimer rapidement. Nous vous demanderons d'indiquer le motif de l'abus, ainsi qu'une courte explication ...

Pour pouvoir commenter, donner votre vote à un commentaire ou signaler un abus, vous devez préalablement vous enregistrer. Merci de vous connecter ici avec vos identifiants. Si vous n'êtes pas enregistré, inscrivez vous ici.

Cet article vous paraît intéressant ?
(Pour voter, faîtes 1 clic sur l'une des 8 étoiles ci-dessous)

Pertinence: 2.9/8 (66 votes)

Du même auteur :
Documentation