• Informer
  • Participer
  • Professionnels
login
pass
lettre d'information ▼
    Exemple ?  
Marché du CO2 : Ca monte !
2772 visites
Article publié le 23/05/2008 à 11:32 par CaDerange
 
Depuis le protocole de Kyoto s'est mis en place, un marché des droits à CO2 qui permettait aux sociétés dont les émissions de CO2 étaient supérieures aux quotas qui leur étaient affectés par la Commission Européenne de pouvoir racheter à celles qui étaient plus vertueuses et avaient améliorés leurs installations de leur vendre leurs quotas non utilisés au prix de marché que l'offre et la demande allait déterminer.

Après des débuts un peu chaotiques qui avaient vu le prix de la tonne de CO2 s'écrouler brutalement quand il apparut que nos industriels avaient un peu triché sur les émissions qui avaient servi a établir leurs premier quotas, le marché a depuis repris son cours et fonctionne désormais normalement. Il a été multiplié en volume par six depuis 2005 et a atteint en 2007 le montant de 60 milliards de Dollars, le double du montant de 2006 !

Marché du CO2 : Ca monte !Le marché le plus actif est le marché européen avec 2 milliards de transactions suivi des échanges entre pays développés et pays en voie de développement que le mécanisme dit des MDP (mécanismes de développement propre) du protocole de Kyoto a permis de développer considérablement. Une des grandes idées de ce protocole qui permet d'améliorer de manière extraordinaire la productivité énergétique des installations industrielles des pays en voie de développement.

Nous allons entrer très bientôt dans la fixation des quotas d'émissions pour les années 2012 et au delà, dont on sait déjà qu'ils seront en moyenne inférieurs de 21 % en 2020 par rapport aux niveaux de 2005.Les industriels vont devoir se déterminer pour savoir en fonction des quotas qui leur seront appliqués et de leur parc d'installations industrielles dans le monde pour savoir s'il vaut mieux investir et où, ou plutôt acheter des droits. Une complexité supplémentaire dans la gestion industrielle des entreprises.

Une certitude néanmoins. Au moment d'investir dans de nouvelles installations industrielles, l'option de s'installer en dehors des "zones à quotas" comme l'Europe sera bien sur prise en considération très sérieusement... Bonjour les délocalisations.

 

Participer vous aussi à ce forum
ATTENTION, vous devez préalablement vous inscrire et être connecté

Vous avez la possibilité de laisser un commentaire dans notre forum de discussion afin d'éclaicir et d'enrichir l'article publié ci-dessus.

N'hésitez pas à nous signaler toutes formes d'abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour pouvoir le supprimer rapidement. Nous vous demanderons d'indiquer le motif de l'abus, ainsi qu'une courte explication ...

Pour pouvoir commenter, donner votre vote à un commentaire ou signaler un abus, vous devez préalablement vous enregistrer. Merci de vous connecter ici avec vos identifiants. Si vous n'êtes pas enregistré, inscrivez vous ici.

Cet article vous paraît intéressant ?
(Pour voter, faîtes 1 clic sur l'une des 8 étoiles ci-dessous)

Pertinence: 2.9/8 (69 votes)

Du même auteur :
Documentation