• Informer
  • Participer
  • Professionnels
login
pass
lettre d'information ▼
    Exemple ?  
Et si nous reparlions du contrôle des Naissances ?
1965 visites
Article publié le 27/05/2008 à 12:51 par CaDerange
 
Le monde est inquiet de son avenir proche. Il voit se confirmer que la crise de l'énergie, contrairement à ce que l'on nous avait dit, n'est pas que le jeu de quelques spéculateurs ou une pénurie temporaire, mais au contraire une crise à long terme qui résulte du fait que la production ne peut plus s'adapter rapidement à une croissance permanente de la demande, générée par la croissance économique et l'appétit des populations pour le mode de vie européen ou américain.

Autre crise qui nous menace, la pénurie d'eau, de la gravité de laquelle nous sommes relativement peu conscient dans les pays développés et qui frappe déjà de nombreuses zones dans le monde et qui va se traduire par des migrations de populations considérables dans le monde avec les risques de conflits qu'elles entrainent. Il y a bien sur une solution absolue, celle du dessalement de l'eau de mer, mais elle nous ramène au problème précédent car il est très couteux en énergie.

Enfin, troisième source de catastrophe, celles liées aux problèmes écologiques et au réchauffement climatique qui va se traduire par des inondations des zones côtières, la hausse du niveau des mers et la réduction de la surface des terres émergées.Mais également par la désertification, le déplacement des cultures et la disparition de nombreuses espèces.

Or il n'est simplement pas possible que la totalité des habitants de la planète puisse avoir le même niveau de vie et les mêmes pratiques de vie journalières que celles des américains ou des européens. Alors peut être faudra t il s'intéresser à nouveau à une pratique qui existait ou que l'on essayait d'imposer dans certains pays avec plus ou moins de succés, le contrôle des naissances.

Car au dela des problèmes de l'énergie, de l'eau ou des émissions de CO2, on trouve celui qui contribuent à les rendre infiniment plus critiques, celui de l'accroissement permanent des populations à la surface du globe.Nous devons en effet passer des 6.5 milliards d'individu actuels à pas moins de 9 milliards en 2050 ! La combinaison de l'amélioration de la médecine et de celle de l'hygiène et de la nutrition qui se traduit par l'accroissement de la durée de vie.

Il y a cinquante ans, des pays comme la Chine avaient mis en place la politique de l'enfant unique pour maitriser les famines qui à l'époque frappaient le pays. D'autres à forte démographie comme l'Inde, ont essayé de faire de même sans nécessairement un grand succès. Le problème des retraites ou du déficit de femme en Chine en sont une conséquence.

Mais il faudra peut être que les pays du Sud contribuent de cette manière à l'effort commun que nous devons tous entreprendre pour maitriser l'ensemble de ces problèmes globaux. Car les pays développés, même s'ils ont été les responsables des dérèglements climatiques, ne pourront à eux seuls supporter le cout des bouleversements globaux qui nous attendent et accueillir les populations des pays du Sud.

Il est peut être plus facile de maitriser l'accroissement de la population mondiale au niveau de 7/7.5 milliards d'êtres humains que de chercher frénétiquement du pétrole sous l'Arctique, de couvrir la planète d'usine de dessalement d'eau de mer nucléaires et de multiplie par trois ou quatre la production de voiture. Qu'en pensez vous?

 
 
Les comportements responsables et solidaires que nos sociétés doivent adopter passent bien sûr par nos modes de consommations mais aussi par le respect de la capacité d'accueil de la Terre en fonction de nos modes de vie. Aujourd'hui nous consommons plus que ce que la Terre peut donner et pourtant la population mondiale augmente, tout comme les besoins de chacun. Ce n'est bien sûr pas viable.
La population mondiale doit impérativement baisser et il serait préférable que cela se fasse "naturellement" par nos comportements que par les famines, maladies et conflits croissants... En ce sens les aides aux familles nbreuses sont totalement anti-sociales. Il y a encore du chemin à faire.
Trouvez vous ce commentaire pertinent ?   3     0
 
Il est important de signaler que parallèlement à une politique volontariste de limitation des naissances devra s'ajouter un retour à une médecine "naturelle" qui n'est plus basée sur les apports de l'industrie pétro-chimique. La population mondiale augmente aussi démesurément et de manière non-naturelle à cause de cette médecine artificielle que l'on peut comparer à l'agriculture productiviste actuellement dominante et qui fait les ravages que l'on connaît (pollution des nappes phréatiques, destruction des sols, érosion de la biodiversité...).
Certes nous nous exposerions plus aux aléas et aux prédateurs présents naturellement dans la nature mais c'est à ce prix que nous pourrions tous avoir notre place sur terre. La médecine actuelle va à l'encontre de la théorie de la sélection naturelle de Darwin, alors même que les tenants de cette médecine sont aussi souvent les tenants d'une politique de compétition intra-humaine qui ne fait qu'accroître cette "sélection naturelle". On se tire tous dans les pattes mais heureusement la médecine est là pour nous remonter le moral, nous redonner de la vigueur, nous aider à combattre nos moments de démotivation,... Finalement, la logique est respectée : notre mode de vie présent va à l'encontre de la nature et de l'environnement par notre pression sur les ressources naturelles et la pollution engendrée et nous sommes tous sous perfusion pour mieux nous combattre et nous assommer à grands coups de batailles économiques.
Alors plutôt que la nature nous rattrape tous, ce qui sera vraisemblablement le cas, autant accepter dès maintenant la règle qui nous a été imposée à notre naissance : nous sommes mortels et dépendants d'un environnement et de ses mécanismes qui décident de notre sort, comme ils ont décidés de notre naissance.
Trouvez vous ce commentaire pertinent ?   0     1

Participer vous aussi à ce forum
ATTENTION, vous devez préalablement vous inscrire et être connecté

Vous avez la possibilité de laisser un commentaire dans notre forum de discussion afin d'éclaicir et d'enrichir l'article publié ci-dessus.

N'hésitez pas à nous signaler toutes formes d'abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour pouvoir le supprimer rapidement. Nous vous demanderons d'indiquer le motif de l'abus, ainsi qu'une courte explication ...

Pour pouvoir commenter, donner votre vote à un commentaire ou signaler un abus, vous devez préalablement vous enregistrer. Merci de vous connecter ici avec vos identifiants. Si vous n'êtes pas enregistré, inscrivez vous ici.

Cet article vous paraît intéressant ?
(Pour voter, faîtes 1 clic sur l'une des 8 étoiles ci-dessous)

Pertinence: 2.9/8 (59 votes)

Du même auteur :
Documentation