60 MW de nouvelles éoliennes pour GDF Suez

GDF Suez mettra tout prochainement en service 4 parcs éoliens dans le Finistère, pour une puissance totale de 60 MW, et lancera le chantier d’un nouveau parc de 75 MW.

La Compagnie du Vent, filiale de GDF Suez, inaugurera les parcs éoliens de Lanrivoaré (Finistère), de La Picoterie (Aisne) et du Chemin des Haguenets (Oise). Trois parcs qui totaliseront 52 MW de puissance installée.

Le quatrième a été développé par une autre filiale de GDF Suez : Eole Generation, située à Lorient. Elle mettra en service en juillet le parc de Saint-Coulitz, dans le Finistère. D’une puissance de 8 MW, il comptera quatre éoliennes et produira plus de 17 millions de kilowattheures chaque année.

Eole Generation donnera le coup d’envoi, le 15 juin, des travaux de ce qui est présenté comme l’un des plus importants parcs éoliens de France.

Implantées à Germinion, dans la Marne, les 30 éoliennes totaliseront 75 MW de puissance, et 150 millions de kWh par an.

Selon la société, cette production représente l’équivalent de la consommation électrique annuelle de près de 187 000 foyers et représente une économie de 123 000 tonnes de CO2 émises par an, par rapport à la production d’une centrale électrique au fuel.

Sa mise en service est prévue au quatrième trimestre 2010.

GDF Suez profite de ces annonces pour signaler que ses parcs éoliens seront ouverts au grand public à l’occasion des journées mondiales de l’énergie, organisées du 13 au 15 juin.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

26 Commentaires sur "60 MW de nouvelles éoliennes pour GDF Suez"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Clo
Invité

La réalité est que cette électricité éolienne ne va pas remplacer de l’électriité fuel, mais de l’électricité nucléaire et donc aucune économie de rejets CO2 et ceci pour un surcoût (lié à l’obligation d’achat du courant éolien par EDF) d’environ 10 millions d’€ par an que payeront en définitif les français.     Belle opération pour GDF SUEZ, mais nulle pour l’environnment et chère pour les français  

Dede
Invité

Tout ce que tu dis est faux. Manque d’information ou désinformation, là est la question…

Chantal
Invité

Oui je suis d’accord. Les arguments de Clo sont spécieux. Moi, on m’a toujours dit que l’éolien se substituait à des centrales d’ajustement, donc à des centrales thermiques.

Missmiss
Invité

Laissez-le. Peut-être qu’il croit ce qu’il dit. Dans ce cas vos remarques sont cruelles.

Clo
Invité
En réponse à Dédé, Chantal, Missmiss, échangeons des informations plutôt que des dénigrements non constructifs. La production énergétique électrique française de 525 TWh se répartit comme suit : o   nucléaire 400 (76 %)  hydraulique 70, bois déchets 4 o   charbon 30, gaz 20 (ces deux derniers rejetant du CO2). La question posée : si je rajoute de l’éolien, vais-je réduire la part fossile et donc les rejets de CO2 ? L’exemple du Danemark champion de l’éolien et plus grand émetteur de CO2 par habitant en Europe :  9.4 t/hab/an  (pour 6.2 t/hab/an pour la France) fait douter du caractère positif de la réponse. Mais donnons… Lire plus »
Denlaf
Invité

Par contre, même si on ne gagne pas côté CO2 parce qu’on remplace du nucléaire; il y a un gain énorme, tout aussi important, côté sécurité et diminution de déchets nucléaires. Voir  .over-blog.com  précédé de  denis-laforme.  On y trouve aussi beaucoup plus.

pasnaif
Invité
Clo a parfaitement raison car l’ajustement ne peut se faire qu’avec des centrales capables de suivre de rapides mais limitées variations de puissance: le nucléaire sait faire, pas le thermique charbon. Le gaz le peut mais il libère du CO², en gros trois fois moins que le charbon. Et en pratique c’est l’hydraulique “lac” qui compense car on ne va pas s’amuser à arrêter-démarrer-arrêter encore une centrale gaz 3 fois par jour, les turbines ne supportant pas une telle vie. Donc le vent “économise” de l’eau ou du nucléaire essentiellement, ce qui montre que nos dirigeants depuis 2000 n’ont rien… Lire plus »
Pat
Invité

Arretez de divaguer et d’inventer n’importe quoi. L’éolien en France se substitue à 80% aux centrales d’ajustement thermique. Il suffit de  ragarder les bilans du RTE pour voir la baisse du thermqiue à flamme en même proportion que se développe l’éolien. CEtte information ets d’alleurs reprise dans les bilans annuels du RTE.

Pat
Invité

D’ailleurs il suffit de taper “CO2 éolien” dans Google pour trouver une démonstration tout à fait pertinente.

Nature
Invité

En tout cas ce que les éoliennes n’économisent pas ,ce sont nos paysages,peu à peu les plus beaux se couvrent de ces machines indiscrètes.

Pat
Invité

Les éoliennes me gène pas le paysage .. J’en vois de chez moi sur le Cap Sizun et franchement elles gènent pas .. Ce qui me gène en ce moment ce sont les coupes franches qu’on a fait cet hiver dans le bois du Kador de Morgat pour constuire du lotissement qui sera occupé au maximum 1 mois par an ! Tien le webmaster à virer le lien qui faisait référence au CO2… Belle mentalité ..

Clo
Invité
Pour répondre à Pat De 2007 à 2008 la production éolienne a augmenté de 1.7 TWh             Pour la même période la production thermique fossiles a diminué de 1.6 TWh, le nucléaire n’ayant pas varié.                                                         Il est si facile de faire un lien, l’un expliquerait  l’autre  !                          Oui mais la production hydraulique a augmenté de 4.7 TWh, ce qui couvre plus que la baisse du fossile . Si on ajoute à ceci que nos échanges avec l’étranger ont baissé de 8.7 TWh, ce qui revient de façon simplifiée à considérer que l’on a fait appel à de l’électricité allemande produite à partir du… Lire plus »
Jp du carladez
Invité
Il faudrait peut-être noter qu’on lance en France la  construction de plusieurs centrale thermiques. C’est certainement pas pour faire joli ! Il ne faudrait pas vous laisser endormir par le mirage éolien. Prenez vos calculettes…. Par arrêté du 28 avril 2009, EDF est autorisée à exploiter une installation de production d’électricité fonctionnant au gaz naturel et au fuel domestique, d’une capacité de production de 370 MW, localisée sur le site d’EDF de Montereau(département de Seine-et-Marne). Poweo annonce la mise en marche initiale de sa première centrale Cycle Combiné Gaz Naturel (CCGN) à Pont-sur-Sambre (Nord), portant la capacité de production électrique… Lire plus »
Patcash
Invité
L’approche de Clo est assez rigoureuse, je la défendrais. Elle est étayée par des chiffres eux mêmes publiés par RTE. Pour autant, l’analyse fine de ce que déplace comme centrales de production l’énergie éolienne ne peut être réalisée qu’a posteriori, tant le caractère aléatoire et intermittent de l’éolien le caractérise !. De fait, on peut à l’évidence prouver qu’une grande partie de la production de l’éolien peut et doit déplacer des tranches thermiques fioul, charbon et gaz lorsque l’éolien produit pendant les heures pleines en hiver, alors que le nucléaire ne régule plus et que les autres productions d’origine ENR… Lire plus »
Patcash
Invité
en termes d’émissions reste aujourd’hui encore marginale, bien moindre par exemple que celle apportée par la cogénération, qui a représenté environ 8 millions de tonnes pour l’hiver 2006-2007 par exemple (fonctionnement d’hiver, alors que les centrales thermiques à flamme sont utilisées en tout ou partie de leur capacité nominale). La capacité de production éolienne en France reste et restera marginale, d’autant plus que son essaimage sur le territoire (mitage important des zones ventées, réputées qui plus est en général sur la facade atlantique et méditerranéenne comme les plus prisées par les touristes) est de plus en plus contesté (d’où un… Lire plus »
Aminw
Invité
Vous êtes membre de ce forum depuis le 29-04-2009. Vous avez donc  publié 57 commentaires depuis moins de 60 jours , et très bizarrement, vous n’apparaissez pas dans la liste des contributeurs les plus actifs ou tous les autres membres ou invités apparaissent systématiquement. Cela donne à penser que vous travaillez professionellement parlant  sur Enerzine à un niveau qui vous permet d’avoir assez de controle pour empêcher votre apparition dans la liste .Or il est scandaleux qu’un des professionels d’Enerzine donne son avis sur tout ,sans dire qui il est .Cela truque gravement ce forum et c’est très malhonnête de la… Lire plus »
enerZ
Invité

AnimW, qui est AnimW ? Chelya n’a aucun lien avec la rédaction…  Vous même vous intervenez en tant qu’invité !! on pourrait également vous faire le reproche d’écrire des commentaires sans dire qui vous êtes !!! et donc quelle crédibilité on doit vous accorder ? Mais vous avez raison sur un point, ce contributeur n’apparaît pas dans le classement… Il s’agit bien d’un bug informatique… et nous allons le corriger d’ici peu… Aussi, gardez vous de faire conclusion trop hative..

Pat
Invité
Entre 2005 et 2008, la production totale est restée stable. Nucléaire : baisse -12 TW.h Hydraulique : augmentation +12 TW.h Thermique : baisse -5,7 TW.h Eolien : augmentation +4,6 TW.h Autres ENR : +0,7 TW.h On aurriv epeut être au xlimite de ce qu’il est possible d’intégrer aujourd’hui. On peut faire bcp mieux, par exemple avec avec les prévisions météo. Un système intelligent pour gérer 1000 parcs éoliens La gestion du nouveau système de régulation de l’éolien a été confié au pôle Transmission et Distribution (T&D) du groupe Areva a annoncé le RTE (réseau de transport de l’électricité) le 11 février… Lire plus »
alain843
Invité

c’est l’avenir, pas les vieilles ferrailles irradiées (que même EDF rachète aux UK…une des rares façons de faire rigoler leur Reine)

Dan1
Invité
Pour Pat : Il n’existe à ce jour aucune preuve comme quoi l’éolien se substitue à 80 % au thermique en France. Il n’existe que des estimations plus ou moins fiables et orientées. Dans son avis du 30 octobre 2008 (paragraphe 2, page 4/13) la CRE prend pour hypothèse que l’éolien en 2015 avec 17 GW se substituera pour un 1/3 à du nucléaire, 1/3 tiers à du fossile et enfin 1/3 augmentera les exportations. Enfin, en France, les enregistrements de la production heures par heures (pour l’année 2007), montrent que l’ensemble du thermique (charbon et gaz et fioul + pointe) ne dépasse pas… Lire plus »
Pat
Invité

Mais biensur .. Si on est obligés de dire qu’aujourd’hui l’éolien se substitue au thermique fossile c’est à cause d’individus comme Butré qui disent n’importeq uoi et notament qu’on construit aujourd’hui des centrales thermiques pour palier  aux intermiitecne de l’éolien !! Avec 17 GW d’éolien, on se place dans l’objectif d’un mix vert (eolien+ biomasse +hydro+solaire) qui va être autonome et va représenter environ 15 GW 100% du temps.   On parlera plus de substitution mais d’autonomie totale du mix ENR.

Dan1
Invité
Je ne sais pas exactement ce que sera le mix français dans 10 ou 20 ans, mais manifestement il ne sera pas 100 % EnR, ni en France, ni dans les grands pays industrialisés. Que veut dire un mix 100 % EnR autonome 100 % du temps ? En attendant, je constate qu’il pratiquement impossible que l’éolien se substitue à 80 % au thermique en France et aujourd’hui. Qui dit n’importe quoi ? ou alors montrez moi comment cela est possible. Je remarque également que si nous avions la production heure par heure de l’éolien (par exemple diffusée par RTE… Lire plus »
fredhu
Invité
Chelya, Dan1, ne serait-ca pas ce point qui est “impossible à réaliser” ?  … C’est bien de parler chiffres, mais encore une fois (que voulez-vous, c’est mon dada à moi), où est la volonté (politique ?) de maintenir les dépenses, voire de les réduire, plutôt que “courir aprés sa queue” en construisant de plus en plus de moyens de production, quels qu’ils soient, pour soutenir une consommation en croissance, soutenue par une disponibilité (au temps de redémarrage de la centrale et jours de pluie près) offerte par la construction de plus en plus de … Je n’affirmerai pas qu’il s’agit… Lire plus »
Jp du carladez
Invité
Marius: En hiver elle produisent pas forcément plus, en Aveyron et dans le Cantal le givre les bloque (le climat froid et humide ne leur convient pas).  Si l’éolien était la variable d’ajustement du réseau nous n’aurions pas besoin de polémiquer. L’hydrau a fait ses preuves chez nous et pour pas cher. En tout cas en ce moment la consommation baisse, il y a surproduction, et le prix de l’électricité ne baisse pas. Le cours de l’électricité à l’échange (powernext) chutte car personne n’a besoin de la production du voisin. Et le consomateur, on lui annonce une hausse des tarifs… Lire plus »
loire
Invité

Nous apprenons que,enfin,on se soucie de la valeur économique du paysage. Alors que les vendeurs d’éoliennes se hâtent d’en placer le plus possible avant que ce type d’informations soit pris en compte-c’est le cas de le dire- Il paraît naÏf aux yeux des “réalistes” de tenir ce genre de propos,mais on peut,au contaire,penser que s’en tenir à un calcul qui ignore une donnée est forcément faux.  

Dan1
Invité
Quand on parle de substitution entre éolien et thermique et que l’on fait référence à RTE, il faut préciser de quoi on parle. Cela est exposé dans le document suivant page 49 : RTE définit un taux de puissance substituée qui concerne les puissances installées et non la quantité d’énergie produite. En conclusion, RTE indique un taux de 30 % pour un faible parc éolien et supérieur à 20 % pour un parc de 15 GW. Cela voudrait dire qu’avec un parc de 3,5 GW nous pourrions supprimer environ 1 GW de centrales thermiques et pour un parc éolien de 15 GW nous supprimerions… Lire plus »
wpDiscuz