• Informer
  • Participer
  • Professionnels
login
pass
lettre d'information ▼
    Exemple ?  
Durée de vie des centrales nucléaires : vers une extension à 60 ans ?
4639 visites
Article publié le 10/05/2009 à 18:35 par CaDerange
 
Nos centrales nucléaires sont comme tout, elles vieillissent d'un an supplémentaires tout les ans. 19 d'entre elles ont entre 25 et trente ans d'âge, la durée de vie pour laquelle elles ont en principe été cocues.

Une durée de vie établie à l'origine alors qu'il n'existait dans le monde que peu d'informations techniques sur leur vieillissement et leur durée de vie ultime. Elle fut donc sans aucun doute fixée à l'épôque de manière conservatrice. Maintenant que nous approchons pour certaines d'entre elles de l'échéance des trente ans, la question va se poser d'une prolongation éventuelle de cette durée de vie.

Mais, pour revenir sur un élément aussi critique sur le plan de la sécurité, il est impératif de rassembler toutes les informations disponibles dans le monde sur le parc de centrales existant sur la manière dont elles ont vieillies, sur les éléments plus particulièrement affectés par ce vieillissement et donc critiques et sur les possibilités de les réparer,les renforcer ou les remplacer. C'est le rôle de l'Autorité de Sureté Nucléaire de le faire et d'établir les standards de fonctionnement des différents élements des centrales. Elle vient justement de rendre son rapport annuel au Parlement en se plaignant qu'EDF  et son Président, Monsieur Gadonneix, ait fait en décembre des annonces non justifiées à son sens sur ce sujet alors qu'elle ferait mieux d'en documenter techniquement les possibilités

La première étape qui va se dérouler cette année consiste pour l'ASN à faire les visites décennales des centrales les plus vieilles et en particulier de celles du Tricastin et de Fessenheim pour décider de la possibilté d'etendre leur durée de vie de 30 à 40 ans et définir dans quelles conditions de remplacement d'élements, une telle extension pourrait être acceptée par l'ASN. Une année critique car si par extraordinaire, l'ASN décidait de ne pas étendre cette durée de vie à Quarante ans, ce serait tout le plan d'exploitation d'EDF qui serait à revoir. En clair EDF n'aurait plus la possibilité de satisfaire la demande avec un parc de centrales qui serait amputé tous les ans d'une ou deux unités !

EDF a  t elle un "plan B" au cas où l'ASN en décidait ainsi? A ma connaissance non, à part de procéder alors, vers 2025/2030, à des importations massives d'électricité en provenance du reste de l'Europe et à condition qu'il y ait de tels excédents disponibles. Alors que la demande ne cesse de croitre, que la France était un pays traditionnellement exportateur d'électricité et que les exigences environnementales (TGV,voitures électriques etc.) poussent à l'accroissement de la demande, cela semble totalement exclu. A 10 ans de délai de construction pour une centrale nucléaire, il est trop tard déjà pour réagir. Quant à combler l'écart production/demande avec les centrales conventionnelles à gaz plus rapidement constructibles, elles se traduiraient par une augmentation considérables de nos émissions de CO2.

Durée de vie des centrales nucléaires : vers une extension à 60 ans ?C'est dire que l'ASN a peu de marge de manoeuvre. Heureusement les éléments techniques disponibles dans le monde montrent que pâsser de 30 à 40 ans de durée de vie est possible sans grand risque. Le débat va surtout porter sur les élements à renforcer ou remplacer, sur les procédures de suivi à mettre en place  etc et donc sur le montant de la facture pour EDF.

En fait l'extension de la durée de vie à 40 ans est déjà quasi acquise à la réserve ci dessus près. On discute plutôt dans le monde de l'extension de cette durée de vie à.... 60ans. Un prolongement de durée de vie que le régulateur américain, la NRC a déjà accepté dans certains cas.Une extension de vie de 40 à 60 ans est estimé par EDF couter 400 millions d'euros par réacteur soit dix fois moins qu'un réacteur EPR neuf. Par contre s'il fallait remplacer des gros équipements et en particulier la cuve, on atteindrait rapidement la limité économique à partir de laquelle il vaudrait mieux procéder à une installation nouvelle.Tout dépendra donc de la résistance des cuves et de l'état de leurs revètements

C'est cette décision cruciale sur l'avenir de l'industrie nucléaire qui découlera de la serie d'inspection décennales qui vont se dérouler tous les ans à partir de maintenant.A suivre avec intérêt  

 
>Durée de vie des centrales nucléaires : vers une extension à 60 ans ?

 
Au sujet des voitures electrique, il est faut de dire qu'elles vont faire augmenter le besoin en infrastructure de production. Au contraire, elles permettront de mieux amortir le parc existant. je vous invite donc à voir la page : http://www.voiture-electrique-populaire.fr/enjeux/lenergie-de-la-voiture-electrique/production
Trouvez vous ce commentaire pertinent ?       

Participer vous aussi à ce forum
ATTENTION, vous devez préalablement vous inscrire et être connecté

Vous avez la possibilité de laisser un commentaire dans notre forum de discussion afin d'éclaicir et d'enrichir l'article publié ci-dessus.

N'hésitez pas à nous signaler toutes formes d'abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour pouvoir le supprimer rapidement. Nous vous demanderons d'indiquer le motif de l'abus, ainsi qu'une courte explication ...

Pour pouvoir commenter, donner votre vote à un commentaire ou signaler un abus, vous devez préalablement vous enregistrer. Merci de vous connecter ici avec vos identifiants. Si vous n'êtes pas enregistré, inscrivez vous ici.

Cet article vous paraît intéressant ?
(Pour voter, faîtes 1 clic sur l'une des 8 étoiles ci-dessous)

Pertinence: 3.1/8 (77 votes)

Du même auteur :
Documentation