• Informer
  • Participer
  • Professionnels
login
pass
lettre d'information ▼
    Exemple ?  
"Le territoire bas-normand est le territoire des EMR en France"
  
Ouest Normandie Energies Marines a indiqué avoir reçu mercredi dernier, en partenariat avec la Chambre de Commerce et d'Industrie de Cherbourg-Cotentin, l'un des grands industriels de l'éolien et de l'hydrolien, dans le cadre d'une journée de rencontre avec les acteurs locaux des EMR*.

Alstom a ainsi pu présenter ses ambitions en matière de développement hydrolien, et d'échanger avec les entreprises, laboratoires et organismes de formation bas-normands sur son processus de sélection des fournisseurs.

Cette journée, qui s'inscrit dans le calendrier de l'Appel à Manifestation d’Intérêt « fermes hydroliennes pilotes », a permis la participation de plus d'une centaine d'acteurs bas-normands des EMR. La rencontre a également permis de présenter à Alstom le projet de « Campus des Métiers de l’Industrie et de l'Energie », qui fédère l'ensemble des acteurs de la formation sur le territoire. Dans ce cadre, l'AFPA a notamment annoncé la nouvelle labellisation pour son Centre National des EMR à Cherbourg.

"Le territoire bas-normand est le territoire des EMR en France"


"Nous avons besoin d'un réseau de sous-traitants de qualité et compétitif pour relever les défis de l'hydrolien. La Région Basse-Normandie possède d'importants atouts pour le développement industriel de la filière hydrolienne, notamment grâce à sa proximité avec le Raz Blanchard, à ses infrastructures portuaires existantes et au dynamisme de son réseau de sous-traitants. Cette journée, organisée en étroite collaboration avec Ouest Normandie Energies Marines et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Cherbourg-Cotentin, et à laquelle plus de 100 entreprises ont participé, nous a permis de présenter les grands enjeux, et de jeter les bases des collaborations futures" a déclaré Jacques Jamart, Senior Vice President New Energies d’Alstom Renewable Power.

"Cette journée nous a permis de conforter le climat de confiance instauré entre les industriels comme Alstom et les entreprises locales. La stratégie industrielle relative au développement de l'hydrolien présentée par Alstom devrait se traduire pour l'agglomération Cherbourgeoise et son bassin d'emploi par des perspectives de développement d'activité, de créations d'emplois et de collaborations industries-laboratoires de recherche" a ajouté Jean-Michel Houllegatte, Maire de Cherbourg.

"Le territoire bas-normand est LE territoire des EMR en France, avec un parc éolien offshore et le plus gros potentiel hydrolien d’Europe. Il est donc normal que nous mettions tout en œuvre pour développer ces énergies renouvelables. Accueillir les industriels, comme nous venons de le faire, fait partie de ces actions que nous menons pour le développement des EMR. De la même manière, nous effectuons des travaux d’agrandissement du port de Cherbourg, pour permettre, en temps voulu, le fonctionnement des usines Alstom sur l’éolien et des unités de production des hydroliennes. Alstom est un acteur important chez nous, tant dans le domaine de l’éolien offshore que de l’hydrolien. Cette journée de rencontre est donc primordiale pour permettre à Alstom de bien connaitre les compétences de nos entreprises et travailler demain avec elles" a conclu André Rouxel, Président de la Communauté Urbaine de Cherbourg.

* EMR : Energies Marines Renouvelables

[ Illustration article ]

 Lu 1116 fois 
 Publié le 27/01/2014 à 07:05 
© Enerzine.com
 
Envoyer à un ami Envoyer Flux RSS Enerzine
Imprimer Imprimer
Stephsea


Invité



le 27-01-2014 09:07:54

De qui se moque t'on?
Donc globallement, en Normandie et pour la vénérable institution Ouest Energie, EMR = Hydrolien = Alstom.

Le résumé à le mérite d'être simple et limpide!

Par ailleurs, on se réuni entre "gens biens", on discutaille, on ripaille, on se congratule et s'auto congratule à coup de grandes claques sur le ventre mais on ne fait RIEN, ou presque. Essentiellement, le boulot de cette institution est de s'installer au soleil, et de bousculer, voire étouffer tout autre initiative sur ce territoire. Ne rien faire de concret et bronzer aux UV normands, sponsorisés par nos impôts. Un sacré programme.

Quand à l'hydrolien alstom, le second dégré atteint là un raffinement ultime. Les hydroliennes arrivent de chez Voith. Du beau matériel! Merci aux ingénieurs et entreprises allemandes qui eux savent encore concevoir et fabriquer des choses. A Cherbourg, par exemple, on ne sait visiblement plus que manier le pistolet à peinture et la coupette de mousseux.

Courage à tous les porteurs de projet EMR, car l'horizon n'est pas clair, du moins en France.

 
  
 
Retrouver Enerzine.com sur ...
S'abonner au rss
S'abonner à Twitter
S'abonner à Facebook
S'abonner à la newsletter
S'abonner à Youtube
S'abonner à Google+
Les offres d'emploi
Documentation