• Informer
  • Participer
  • Professionnels
login
pass
lettre d'information ▼
    Exemple ?  
Autoconsommation : une évidence trop évidente ?
2411 visites
Article publié le 20/06/2013 à 14:32 par Lionel
 
Le débat sur la Transition Energétique avance à un train de sénateur. On entend parler, encore bien timidement, de l’autoconsommation électrique. Ceux qui en parlent disent que c’est une évidence. Mais c’est toujours sous-entendu « pour le futur », après l’Arlésienne de la parité réseau.

Mais qu’est-ce donc que l’autoconsommation électrique ? En fait, tout comme Monsieur Jourdain qui faisait de la prose sans le savoir, tout producteur de courant fait de l’autoconsommation ! En effet, dès qu’on est producteur de courant, on auto-consomme une partie de cette production tout simplement par ce que le courant produit est toujours utilisé par le consommateur le plus proche. Pourquoi alors en parle-t-on comme si c’était nouveau ? Tout simplement car il y a une dimension économique en plus. En effet, jusqu’à présent la quasi totalité des producteurs de courant (photovoltaïque, éolien ou autre) ont un contrat de vente portant sur la totalité de leur production. Seul quelques téméraires ont optés pour la vente au surplus. Quand on parle maintenant d’autoconsommation, on parle de producteurs qui n’ont pas souscrit de contrat de vente et qui donc comptent consommer l’intégralité de leur production pour amortir leurs installations (via une économie sur leurs factures d’électricité). Si ils ont un peu de surplus, ce dernier va sur le réseau gratuitement (enfin, EDF se fera un plaisir de le vendre aux voisins !).

L’état d’esprit d’une personne qui choisi l’autoconsommation n’est donc pas financière avant tout mais réellement écologique avec l’idée de maîtriser sa consommation. En effet, c’est un excellent moyen pour faire attention à ses consommations, pour essayer de mettre en phase production et consommation.

Faire une installation en autoconsommation, c’est également s’affranchir de tous les tracas administratifs, de toutes les volte-faces gouvernementales. En effet, plus de problèmes quand à la pose des panneaux solaires, on peut les mettre au sol, sur un mur, en rambarde, en brise-Soleil, en pergola, … ou simplement posés sur le toit (exit la stupidité de l’intégration et toutes ses conséquences désastreuses). Egalement, plus d’incertitudes par rapport à un tarif d’achat qui change sans arrêt. Enfin, fini les accusations d’une énergie outrageusement subventionnée par un crédit d’impôt qui coûterait à la société et un tarif d’achat qui pèserait sur la CSPE. Tout ce qu’on a besoin pour être auto-producteur est donc un emplacement ensoleillé et d’une prise électrique pour brancher son panneau solaire !

Ah, il me semble entendre une réflexion comme quoi c’est trop cher et pas rentable ! Voyons cela de près. On trouve partout sur Internet des tas de sites qui proposent l’ensemble du matériel nécessaire, à savoir : un panneau solaire, un onduleur, un bout de câble électrique et un support. Se fabriquer une mini centrale électrique solaire (MI.C.E.S.) est donc à la portée de n’importe qui. Pour environ 500 €TTC on peut avoir une petite centrale de 250 Wc. Si on regarde la production de cette installation sur 20 ans (sachant qu’un panneau produira pendant plus de 25 ans et qu’un onduleur est garanti 20 ans), en considérant une production moyenne pour la France de 1000 kWh/kWc an (de 900 à 1300 du Nord au Sud de la France), on voit que cette installation produira 5000 kWh en 20 ans. Cela nous donne un kWh à 10 c€ déjà bien inférieur au tarif EDF au particulier de 13 c€ (et qui en l’espace de 20 ans va nettement augmenter). Dans le sud de la France, on obtient un kWh encore bien moins cher !

De l’énergie verte produite localement, quasiment partout, tout à fait compétitive : L’autoconsommation, c’est pour aujourd’hui, pas pour demain !

 
>Autoconsommation : une évidence trop évidente ?

 
Il est évident que vous êtes à coté de la plaque ! L'autoconsommation pour 5000 kWh sur 20 ans c'est ridicule et cela n'apporte rien .
L'autoconsommation veut dire de capturer les kWh produits et les consommer immédiatement . Pour avoir fait quelques essais , les résultats
étaient toujours pas assez ou trop , pour partir gratuitement chez notre copain EDF. Bilan sur une année avec une éolienne de 1 kW , après avoir regardé le compteur de l'onduleur 1300 W dont à peine 400 W récuperés , même pas la peine de calculer !!
On voit bien là que c'est une aberration , et que ERDF peut dormir tranquille . Par contre là ou ils auront des soucis , c'est quand ,nous pourrons déduire de nos factures la production du PV ou d'une petite éolienne , au même prix qu'ils nous vendent les kWh . Pour le moment c'est un refus catégorique , mais jusqu'à quand !!!!!!!!!!
Trouvez vous ce commentaire pertinent ?   1     2
 
Pas gratuit !
Petite précision:

Aussi bien Lionel que le commentateur se trompent en disant:

"que le surplus de production va sur le réseau gratuitement......",

car, au moins pour le contrat PV 'vente de surplus'(peu sollicité en effet comme le dit lionel)le surplus est bien ACHETé par EDF au tarif en rigueur. Qu'on le disent !


trimtab
Trouvez vous ce commentaire pertinent ?   2     1
 
@ Trimtab , sachez que l'autoconsommation n'a pas de contrat avec EDF comme pour le PV ,ou c'est les subventions qui attirent plus que la production par elle même.En autoconsommation ,ce que vous n'allez pas pouvoir utiliser va bien évidement dans le réseau GRATUITEMENT . Imaginez si des milliers d'auto-consommateurs perdaient 80 % de leur production au bénéfice de EDF , ça rigole dans les bureaux de EDF !!!!!!!
Trouvez vous ce commentaire pertinent ?   1     0
 
Il y a un moyen de récupérer l'énergie en trop: l'envoyer dans le ballon électrique avec un thermostat spécialement réglé plus haut.
Si c'est le courant d'EDF le thermostat conserve une température de 55°; si le courant vient du soleil la température monte à 75 ou 80° .. et le tour est joué.
Avec l'arrivée des supercondensateurs à bas prix, ces questions vont disparaître. Il y a aussi les batteries réformées qui vont servir en stationnaire ...
Trouvez vous ce commentaire pertinent ?   1     0
>Autoconsommation : une évidence trop évidente ?

 
@Irisyak,

pour abonder dans ce sens, il faudrait que chaque ménage aie le courage d'assumer le risque energie de son mode de vie. Mais combien sont prets ?
J'ai fait le choix d'une installation site isolé sur ma résidence neuve à 10m du poteau edf (exit le choix tranchée +frais de raccordement + consuel + abonnement & conso + inflation/taxes 2% mini/an )
objectif : retour sur investissement sur 9ans environ grace au crédit d'impot bouquet travaux et si pas de panne matériel et hiver pas aussi minable que le dernier (configuration générateur éolien 900w + photovoltaique 1440w + onduleur 3kva sur stockage 48v de 530Ah, soit 8 batteries en 6v à electrolyte liquide...+ chauffage bois & ecs solaire)

et je sort le groupe électrogène 1 à 2 jours /semaine l'hiver...en veillant à ne pas consommer plus d'1 à 2kwh /jour... en attendant que la micro-cogénération me soit abordable (surtout que l'offre soit vraiment dispo) pour me faire l'ecs/chauffage et remplace le GE l'hiver).
Mais combiens sont prêts à faire pareil ?

cela dit avez vous plus d'infos sur ces supercondensateurs ou batteries réformées dont vous parlez ?
Trouvez vous ce commentaire pertinent ?       
 
@Irisyak:
Oui la fameuse résistance pour le ballon d'eau chaude est bien connue , mais ça n'est pas l'eau chaude qui est primordiale dans un ménage,mais la machine à laver , le frigo, le congélateur ,le chauffage, et bientôt la recharge du véhicule électrique et la tondeuse à gazon , le vélo . Nous aurons besoin de plus d'électricité pour le parc roulant . L'intermittence des EnR ne sera pas résolu avec du stockage , trop cher, pas encore au point,maintenance et régulation trop contraignante.Si l'on veut une autonomie
à plus de 80 % et puisque le réseau électrique nous appartient , injectons notre propre électricité fournie par les EnR , à partir de cette solution cela changera la donne .Le gouvernement et EDF à les dossiers , mais ils font la sourde oreille .
Trouvez vous ce commentaire pertinent ?       
 
@Sansun,
"intermittence des EnR ne sera pas résolu avec du stockage"
pas d'accord avec vous: quid de la chaudière à microgeneration exploitable en site isolé.

"Le gouvernement et EDF à les dossiers , mais ils font la sourde oreille "
d'accord avc vous: quid de la chaudière à microgeneration non exploitable en revente au réseau on se demande pas pourquoi (perte de monopole edf au profit de gdf suez ?).



Avec quelques politiques cohérentes, et suffisamment de français assez courageux pour assumer individuellement le risque energie de leur mode de vie... Mais combien sont prets ?

J'ai fait le choix d'une installation site isolé sur ma résidence neuve à 10m du poteau edf (exit le choix tranchée +frais de raccordement + consuel + abonnement & conso + inflation/taxes 2% mini/an )
objectif : retour sur investissement sur 9ans environ grace au crédit d'impot bouquet travaux et si pas de panne matériel (configuration générateur éolien 900w + photovoltaique 1440w + onduleur 3kva sur stockage 48v de 530Ah, soit 8 batteries en 6v à electrolyte liquide...+ chauffage bois & ecs solaire)

...je sort le groupe électrogène 1 à 2 jours /semaine l'hiver...en veillant à ne pas consommer plus d'1 à 2kwh /jour.

...et j'aurais pu me simplifier grandement la vie si la micro-cogénération était disponible, abordable (pas d'ecs solaire, pas de bois, pas de GE, parc batterie divisé par 4) et soutenue un peu mieux qu'avec un pauvre crédit d'impot.

au lieu de cela je sort le groupe électrogène 1 à 2 recharges /semaine l'hiver...tout en veillant à ne pas consommer plus d'1 à 2kwh /jour...


@Irisyak
avez vous plus d'infos sur ces supercondensateurs ou batteries réformées dont vous parlez ?
Trouvez vous ce commentaire pertinent ?       
 
Très bon article. J'ajouterais au sujet de la mi.c.e.s. qu'avec l'ajout une batterie tampon entre le panneau et l'onduleur + quelques modifications dans le tableau électrique + un peu d'électronique pour la commutation et l'injection par une prise de courant dans l'installation électrique de l'habitation on peut passer en mode déconnecté (d'edf) tant que la capacité de la batterie est suffisante pour alimenter ce qui est raccordé à la dite installation électrique de l'habitation.
Trouvez vous ce commentaire pertinent ?   1     1

Participer vous aussi à ce forum
ATTENTION, vous devez préalablement vous inscrire et être connecté

Vous avez la possibilité de laisser un commentaire dans notre forum de discussion afin d'éclaicir et d'enrichir l'article publié ci-dessus.

N'hésitez pas à nous signaler toutes formes d'abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour pouvoir le supprimer rapidement. Nous vous demanderons d'indiquer le motif de l'abus, ainsi qu'une courte explication ...

Pour pouvoir commenter, donner votre vote à un commentaire ou signaler un abus, vous devez préalablement vous enregistrer. Merci de vous connecter ici avec vos identifiants. Si vous n'êtes pas enregistré, inscrivez vous ici.

Cet article vous paraît intéressant ?
(Pour voter, faîtes 1 clic sur l'une des 8 étoiles ci-dessous)

Pertinence: 3.4/8 (82 votes)

Du même auteur :
Documentation