Enerzine

ABB : première société européenne à obtenir le CHAdeMO 1.0

Partagez l'article

Le Suisse ABB a annoncé la semaine dernière que ses chargeurs multi-standards étaient désormais conformes aux standards CHAdeMO 1.0 et CE, ainsi qu’aux nouvelles directives industrielles sur les chargeurs rapides.

La certification CHAdeMO 1.0 a été obtenue en Espagne, en mars dernier, dès l’inauguration officielle d’Idiada en tant que tout premier organisme indépendant de certification des appareils de charge accélérée en Europe. En parallèle, les chargeurs ABB ont été soumis à des essais avec des véhicules de constructeurs japonais et européens, notamment pour la rétrocompatibilité avec les véhicules CHAdeMO 0.9.

Ce processus complet de certification et de vérification fait partie des exigences fondamentales applicables aux équipements de charge accélérée en général, et plus particulièrement à ceux destinés au public.

Les standards CHAdeMO 1.0 et CCS exigent le respect de protocoles extrêmement stricts, notamment en termes d’isolation des chargeurs et de qualité de l’énergie fournie.

ABB : première société européenne à obtenir le CHAdeMO 1.0

Parce que ces exigences prennent toute leur importance sur les chargeurs multi-standards, les produits ABB ont été conçus conformément aux spécifications MOCCA (Multi Outlet Charger Configuration Agreement), une nouvelle directive industrielle en cours de développement régissant l’intégration des différents standards de charge accélérée au sein d’un seul chargeur capable de combiner plusieurs connecteurs sans sacrifier sa sécurité, son architecture technique, ses fonctionnalités et sa facilité d’utilisation.

ABB : première société européenne à obtenir le CHAdeMO 1.0

"Plutôt que de précipiter ses produits sur le marché, ABB a choisi de prendre son temps pour obtenir les certifications appropriées et garantir un niveau élevé de qualité, de fiabilité et de sécurité pour le réseau professionnel de charge des véhicules électriques. Nous sommes extrêmement fiers d’être la première société hors Japon à obtenir la certification CHAdeMO 1.0 et à avoir satisfait toutes les vérifications de conformité pour les voitures européennes et japonaises" a commenté Wil van Gils (vice-président de la R&D d’ABB EV Charging Infrastructure) a propos de cette certification.

Avant d’ajouter, au sujet de MOCCA : "Nous avons soutenu Idiada lors du développement conjoint de la spécification MOCCA, car nous pensons qu’elle est essentielle au déploiement des infrastructures publiques de charge accélérée."

Dès l’obtention de la certification, ABB a mis en fabrication des chargeurs multi-standards Terra 23/53. Les premiers produits ont été installés et mis en service fin mars auprès de clients pilotes.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    3 Commentaires sur "ABB : première société européenne à obtenir le CHAdeMO 1.0"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Basile
    Invité

    Je pense que tout cela va déboucher sur de la location de bornes à grande échelle pour les collectivités, et donc il est sûrément prévu une augmentation du prix du kWh à la borne. Si ça pouvait faire démarrer les VE !! Si c’est la fin des prises spécifiques par marques, c’est une bonne chose.

    Luis
    Invité
    ¤ Comme cela est précisé, la perte d’électricité est de 6% au niveau du chargeur rapide (rendement de 94%). En principe, le rendement est meilleur avec un chargeur normal. Les pertes réseau sont de 6% en France (transport THT + distribution). Pour 100 kWh produits, il n’en reste donc que 88,4 à la sortie de la borne de charge rapide. Ajoutons les pertes internes à la batterie lors de la charge et de la décharge de celle-ci. Le rendement du moteur électrique n’est pas de 100% lui aussi. Cela diminue l’intérêt du véhicule électrique. Sans oublier le chauffage en hiver… Lire plus »
    Herve
    Invité

    La conso effective des VE (à la prise de courant) mesurée par les utilisateurs est généralement comprise entre 15 et 25Kwh/100Kms. Le VE est surtout efficace en circulation urbaine. ou mixte. Sur autoroute, son intérêt est bien moindre (autonomie réduite, conso plus élevée) La conso des phares ne peut être qu’energétiquement meilleure que sur un VE. Sur les modèles récents, le chauffage est assuré par une PAC, et il faut si possible l’allumer avant de partir (quand la voiture est raccordée au réseau).

    wpDiscuz