Acciona : 2ème centrale solaire thermique à Majadas

Le groupe espagnol Acciona a annoncé mi-mars l’ouverture de sa 2ème centrale solaire thermique dans la région d’Extremadura (sud-ouest du pays), un investissement qui lui aura coûté la bagatelle de 237 millions d’euros.

Acciona dispose déjà de 6 centrales de ce type dont 4 en exploitation et 2 en construction, totalisant ainsi 314 MW, pour un investissement global estimé à 1,4 milliards d’euros.

La centrale fraîchement inaugurée, d’une capacité de 50 MW, produira de l’électricité renouvelable pour 30.000 foyers espagnols environ. Elle a créé par ailleurs 31 emplois permanents dans la centrale et plus de 350 en moyenne lors de la phase de construction.

Les 4 centrales CSP en fonctionnement d’une puissance cumulée de 214 MW comprend particulièrement celle de "Nevada Solar One", située au Nevada (États-Unis), avec 64 MW de puissance et connectée au réseau en 2007. Les 3 autres, de 50 MW chacune sont basées en Espagne : Alvarado (Badajoz, 2009), Majadas (Cáceres, 2010) et Palma del Rio II ( Córdoba, 2010).

Les 2 centrales en construction se trouvent également en Espagne. Il s’agit de celle de "Je Palma del Río" (Córdoba), qui sera reliée au réseau l’été prochain, et celle d’Orellana (Badajoz) qui sera opérationnelle vers la fin de l’année 2012.

Les centrales développées par Acciona sont basées sur la technologie cylindro-parabolique, qui font référence à la forme des miroirs montés en rangées. La concentration du rayonnement solaire se focalise alors sur un fluide chauffé à environ 400 degrés. Cette énergie thermique est ensuite exploitée pour produire de la vapeur et actionner une turbine classique, reliée à un générateur qui produira de l’électricité.

La centrale de Majadas occupe une très grande superficie au nord de la ville de Majadas. Pas moins de 800 panneaux solaires dotés d’un total de 192.000 miroirs paraboliques sont implantés sur 121 hectares du domaine solaire, soit l’équivalent de 189 terrains de football !

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Acciona : 2ème centrale solaire thermique à Majadas"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité

Centrales CSP sérieuses dans le Sud de la France pour quand? Hormis la CNIM qui a une installation de test CSP à La Seyne sur Mer donc vers Toulon, qui d’autre se lance? Car sans avoir les conditions de soleil du S-O de l’Espagne, je pense que certaines régions Sud de la France, contreforts Pyrénéens, contreforts S-E des Alpes, Corse, voire un peu plus haut, Larzac (car grands espaces vides, donc propices…)…pourraient mériter un test CSP quantitatif….ASAP ! Investigations méritent d’être faites sérieusement pour se détacher du tout-Nuc ASAP ! A+ Salutations Guydegif(91)

Flyingfinn
Invité

La technologie évoquée est précisément le solaire thermodynamique (le solaire thermique désigne le réchauffage d’eau chaude, sans cycle thermodynamique). Je suis d’accord avec Guy, et même plus: le solaire thermodynamique est la seule Enr permettant, de part les puissances intallées, de pouvoir remplacer tout ou (plus facilement) partie de la production Nuke. Le sud de la France constitue la limite géographique haute pour laquelle ce type de centrale a actuellement du sens.

Engolfin
Invité
Bonjour, la CNIM n’est pas la seule entreprise à se positionner dès à present sur ce secteur : Plusieurs industriels français se sont lancés dans le solaire thermodynamique à concentration depuis quelques années déjà. On peut citer AREVA qui a racheté les activités d’une jeune startup américaine AUSRA, ou encore ALSTOM qui a prit une participation dans le pionnier israélien BRIGHTSOURCE. D’autres industriels comme Saint Gobain sont déjà des leaders dans certains composants critiques de ces centrales. Enfin de jeunes entreprises se sont lancées dans ce secteur comme la société bourguignonne SOLAR EUROMED qui développe actuellement une centrale solaire thermodynamique… Lire plus »
wpDiscuz