Accord dans le domaine de l’exploration de l’uranium

Areva a demandé lundi à Mitsubishi Corporation de participer au développement de son activité de prospection d’uranium en Mongolie, avec la possibilité d’acquérir 34 % des parts d’Areva Mongol.

Mitsubishi Corporation, la plus importante entreprise commerciale du Japon, cherche à renforcer sa présence dans l’industrie minière de l’uranium. En échange de sa contribution proportionnelle aux investissements passés et futurs d’Areva en Mongolie, Mitsubishi Corporation sera autorisé à acquérir 34 % des parts d’Areva Mongol.

Areva Mongol qui mène des opérations d’exploration minière en Mongolie depuis plus de 10 ans dispose actuellement de 36 licences d’exploration sur une surface de plus de 14 000 kilomètres carrés, dans les provinces de Dornogobi et Sukhbaatar.

Parmi les différentes zones à explorer, la province de Dornogobi dispose d’un fort potentiel en uranium. Ce secteur constitue donc pour Areva un "objectif prioritaire d’une future exploitation". Et de "nouvelles campagnes de sondage sont prévues dans le but d’identifier de nouvelles ressources".

Afin de garantir un approvisionnement à ses clients, Areva continue sa politique de diversification de ses ressources en uranium. En effet, le groupe exploite des gisements d’uranium au Kazakhstan et renforce ainsi sa présence en Asie.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Accord dans le domaine de l’exploration de l’uranium"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
1000 mille
Invité

et pour de l’information ! il faudrait parler aussi du reste…

wpDiscuz