Accord de coopération dans l’éolien offshore flottant sur flotteur béton

Nass&Wind Industrie et Offshore Foundation Solutions (OFS) ont signé un accord de coopération dans l’éolien offshore flottant sur flotteur béton. Initié début 2015, ce partenariat permet d’unir les expertises et savoir-faire de Nass&Wind Industrie dans l’éolien offshore flottant et d’OFS dans le dimensionnement de structures béton offshore.

Cet accord de coopération s’inscrit dans les stratégies de Nass&Wind Industrie et d’OFS de proposer des services d’ingénierie à haute expertise pour les porteurs de projets souhaitant réaliser des structures béton pour l’éolien flottant. Elle s’étend à toutes les phases projet – de son lancement à sa mise en service – et sur l’ensemble du système éolien flottant sur flotteur béton – de son ancrage à l’intégration des éoliennes -.

Nass&Wind Industrie et OFS ont pour ambition de co-développer des solutions innovantes béton pour l’éolien flottant. Ces conceptions ont pour principaux critères de dimensionnement : la recherche de la performance, le maintien des objectifs de coût de l’énergie et l’intégration de turbines multimégawatt de fortes puissances.

Avec le lancement de l’appel à projets fermes pilotes éoliennes flottantes lancé par l’Etat en août dernier, l’éolien offshore flottant est une véritable filière d’excellence en France avec un fort potentiel de développement à l’international. Dans ce contexte et forts de cette collaboration, Nass&Wind Industrie et OFS se placent comme des acteurs stratégiques de référence dans l’ingénierie offshore flottant sur flotteur béton.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Accord de coopération dans l’éolien offshore flottant sur flotteur béton"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Lionel-fr
Invité
Mon premier mot est BRAVO Ensuite, le fait que les chantiers français fassent la course dans le peloton de tête va avoir quelques conséquences Notamment en ce qui concerne l’investissement dans la fabrication d’éoliennes offshore. Les flotteurs vont permettre leur utilisation à des profondeurs inimaginagles actuellement (plusieurs centaines de mètres) Il y a donc une forte synergie entre ce projet et l’investissement eolien offshore des cotes françaises du nord. Enfin, cette industrie naissante est fortement exportatrice. Le marché potentiel est quasi infini à l’échelle d’une vie humaine. Equiper les mers profondes de ce type de hardware , c’est aussi produire… Lire plus »
samivel51
Invité

On n’a pas trouve mieux que le beton? Le beton n’est vraiment pas ecolo! La production de ciment emet enormement de CO2, le ramassage du sable detruit les ecosystemes fluviaux et cotiers, et enfin le beton n’est pas recyclable. Pourquoi tant d’attrait pour le beton (Ideol a fait le meme choix pour l’eolion flottant), pour un produit (l’eolien flottant) qui est sense etre ecologique?

Sonate
Invité

Parce que les fondations marines en bois, ça ne fonctionne pas, sans doute. Et que l’acier a des problèms de corrosion et un bilan CO2 pire que le béton ¨(cf. base carbone de l’ADEME).

Verdarie
Invité

On peut regretter que le béton ne soit pas un matériaux écologique mais rien n’empêche qu’il le devienne ! Il suffit pour cela de vouvoir le produire avec des l’énergies renouvelables. C’est un choix de société. Si l’on met une taxe carbonne sur la production traditionnelle, les changements deviendront nécessité pour les producteurs. Et ce changement produira des emplois dans un secteur ou il existe des moyens.

wpDiscuz