Accord de partenariat sur la production de bio n-butanol pour Rhodia

GranBio, société de biotechnologie brésilienne, et Rhodia, une filiale du groupe Solvay, ont annoncé la semaine dernière la signature d’un accord de partenariat portant sur la production de bio n-butanol.

Le bio n-butanol est produit à partir de paille et de bagasse de canne à sucre, la même matière première utilisée pour fabriquer l’éthanol de deuxième génération, abondante au Brésil.

Dans le cadre de ce partenariat, GranBio et Rhodia ont pour ambition de construire au Brésil, la toute première usine mondiale de n-butanol basée sur la biomasse, dont la mise en service est prévue en 2015. Les deux entreprises bénéficieront des accords respectifs qu’elles ont chacune déjà conclus avec des sociétés détenant la technologie.

Ce projet est une étape clé pour GranBio et Rhodia en ce qui concerne la production de produits chimiques conçus à partir de ressources renouvelables.

« Le partenariat avec Rhodia s’aligne parfaitement avec notre modèle de partenariat commercial et avec notre stratégie de développement de solutions destinées à remplacer les combustibles et les produits chimiques fossiles par des produits renouvelables », a commenté Bernardo Gradin, Président Directeur Général de GranBio.

« Ce projet innovant reflète notre intérêt envers les technologies basées sur les ressources renouvelables ; ce partenariat illustre notre confiance dans l’immense potentiel de développement du pays dans ce domaine », a déclaré également Vincent Kamel, Président de Coatis, une Global Business Unit (GBU) du groupe Solvay, basée au Brésil.

Élément chimique essentiel pour la production d’acrylates et de méthacrylates, le n-butanol est largement utilisé dans l’industrie de la peinture et des solvants, secteur dans lequel Solvay est leader sur le marché d’Amérique Latine.

L’investissement dans une usine de n-butanol basée sur la biomasse nécessite l’approbation des conseils d’administration des deux sociétés. L’accord doit être soumis à l’approbation de l’organisme antitrust brésilien, le CADE.

GRANBIO est une entreprise brésilienne contrôlée par Gran Investimentos, une société holding détenue par la famille Gradin. La société a pour ambition d’innover dans le domaine des biocarburants et des produits biochimiques. En tant que société de biotechnologie, GranBio développe des technologies propriétaires et des alliances stratégiques afin d’être placée sur l’échelle industrielle du Brésil. Son usine d’éthanol de deuxième génération (2G) à Alagoas, l’une des premières au monde, entrera en service début 2014. Avec un investissement de 350 millions de R$, sa capacité de production nominale sera de 82 millions de litres par an.

COATIS, GBUS du groupe Solvay, est le principal producteur de phénol et de solvants en Amérique Latine. Il fabrique et vend du phénol et des dérivés, ainsi que des solvants oxygénés qui jouent un rôle essentiel dans des secteurs tels que l’automobile, la construction, les adhésifs, les encres et les revêtements industriels. En ligne avec la stratégie du Groupe, Coatis dispose d’un avantage compétitif grâce à son offre qui répond aux enjeux du développement durable, sa présence dans les pays émergents, son portefeuille compétitif sur les marchés où elle opère et l’accès à des matières premières d’origine renouvelable telles que l’éthanol et le glycérol.

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz