Accord entre la France et la Libye sur le nucléaire

Lundi soir, Nicolas Sarkozy et Mouammar Khadafi ont signé un "accord de coopération pour le développement de l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire"

"La France signera des contrats de collaboration pour une usine de dessalement de l’eau de mer avec un réacteur nucléaire" a annoncé le chef de l’Etat mardi matin.

Le 25 juillet dernier, Paris et Tripoli signaient un accord de coopération pour le développement d’une utilisation pacifique du nucléaire.

"L’objectif, c’est de viser la fourniture à la Libye d’un réacteur nucléaire qui permette de répondre à un de ses besoins importants, c’est-à-dire la fourniture d’eau potable", avait déclaré à cette occasion le secrétaire général de l’Elysée Claude Guéant.

Selon les deux parties, le ou les réacteurs nucléaires seraient en effet destinés à fournir l’énergie nécessaire au dessalement de l’eau de mer.

L’accord comprend également "la mise en place de l’arsenal législatif, réglementaire et administratif",le "soutien à l’exploration et à l’exploitation de l’uranium", ainsi qu’une aide à la formation

D’autres contrats énergétiques ont été signés, qui n’ont pas à l’heure actuelle été dévoilés par l’Elysée.

Ainsi, selon le journal Le Monde, Areva T&D aurait notamment signé un contrat de 300 millions d’euros pour le renforcement du réseau de distribution électrique libyen.

Seif Khadafi, fils du président libyen, a également révélé au Figaro la signature de contrats avec Suez et Veolia "dans le domaine de l’environnement.", et avec GDF dans la formation.

 

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz