Accord sur le nucléaire entre l’Inde et les Etats-Unis

Les Etats-Unis et l’Inde ont franchi une "étape historique" dans leur coopération nucléaire civile, a annoncé la Secrétaire d’Etat américaine Condolezza Rice  vendredi 27 juillet.

Menées depuis 2005, les négociations ont atteint un seuil historique vendredi, après 30 années d’exclusion de l’Inde du giron nucléaire international.

L’"Accord 123" servira de base pour la définition d’accords commerciaux entre les deux pays. Il  pourrait générer jusqu’à 100 milliards de dollars pour l’industrie américaine, a estimé la Chambre de commerce.

Selon l’accord, l’Inde pourra disposer d’une réserve stratégique de combustible. Les Etats-Unis apporteront également leur soutien au pays auprès des 45 membres du groupe International des Fournisseurs de Combustible Nucléaire (NSG), pour son introduction sur le marché international.

Avant l’entrée en vigueur de l’accord, l’Inde devra néanmoins se soumettre aux exigences de l’AIEA pour le contrôle de ses installations.

Washington devra de son côté soumettre le texte à l’approbation du Congrès, alors qu’un certain nombre de critiques se font entendre concernant la différence de traitement qu’entretiennent les Etats-Unis envers les pays désireux d’accéder au nucléaire.

L’Inde constitue en effet une exception dans la politique internationale américaine, puisqu’elle n’est pas signataire du traité de Non Prolifération Nucléaire (TNP). Les deux parties n’ont pas évoqué publiquement la question d’éventuels essais nuclaires indiens.

 
 
(src: US Department of State)
Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz