Achère-ville (78) : la première gare solaire HQE

La gare d’Achères-Ville située en bordure de la forêt de Saint-Germain-en-Laye, subit actuellement une restructuration importante et constitue une opération pilote de haute qualité environnementale (label HQE) menée par la SNCF et la Région Ile-de-France.

Ce projet a réclamé un investissement total de 3,2 millions d’euros dont plus de la moitié est financée par la région IDF, 40,2% par la SNCF et 2,7% par RFF.

Commencés fin 2008, les travaux dureront un an. Le 30 janvier prochain la gare d’Achères Ville sur les Lignes A et L (Réseau Paris St-Lazare) va entrer dans la deuxième phase des travaux.

Ainsi, la toiture de la gare d’Achère sera recouverte d’une membrane d’étanchéité équipée d’une multitude de cellules photovoltaïques. En plus des 175 m2 de membrane solaire, le toit de la nouvelle gare recevra deux panneaux solaires afin de produire de l’eau chaude sanitaire.

Achère-ville (78) : la première gare solaire HQE

25% de l’énergie consommée sera produite sur place grâce à l’énergie solaire, le reste étant revendu au réseau national EDF. Les émissions de gaz à effet de serre seront réduites de 84 %, soit l’équivalent de 90 000 km en voiture.

Une autre innovation exploitant le soleil sera mise en oeuvre à l’intérieur même du passage souterrain reliant les 2 quais. Baptisé "solar spot", ce système capte la luminosité naturelle extérieure et la canalise par réflexion jusque dans le tunnel.

Achère-ville (78) : la première gare solaire HQE

D’autres éléments contribuent également à cette qualité environnementale :

Un toit végétalisé. "Comme une éponge, il filtrera biologiquement les eaux de pluie par un couvert végétal. Ce qui limitera les rejets dans les stations d’épuration, contribuera à la biodiversité en milieu urbain et renforcera l’isolation thermique du bâtiment".

Achère-ville (78) : la première gare solaire HQE

Un mur isolant. "Le mur de la façade ouest sera réalisé en briques de terre cuite alvéolaires qui serviront de « pièges à chaleur ». Elles stockeront la chaleur pendant la journée, qui sera rejetée en été tandis qu’elle aidera à chauffer les locaux en hiver".

Une pompe à chaleur. "La chaudière au fioul actuelle sera remplacée par une pompe à chaleur air-eau avec double flux réversible. Elle rafraîchira les locaux en été et les chauffera en hiver en réduisant la consommation d’énergie et en supprimant les émissions polluantes".

Des détecteurs de mouvements et des sondes photosensibles. "En contrôlant automatiquement l’éclairage des bureaux et des espaces publics, ils permettront de réduire la consommation d’électricité".

Des eaux pluviales récupérées. "Elles seront réutilisées pour l’arrosage des plantations et pour les chasses d’eau des toilettes".

Des sanitaires écologiques. "Des urinoirs sans eau : Grâce à une technique éprouvée de cartouches de récupération, ils réduiront les consommations d’eau. Des robinets temporisés : En interrompant le flux d’eau au bout de quelques dizaines de secondes, ils limiteront les gaspillages. De l’eau de pluie dans les chasses d’eau : L’utilisation des eaux de pluie récupérées est une source d’économie d’eau potable".

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Achère-ville (78) : la première gare solaire HQE"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
aarno
Invité

c’est effectivement une belle démonstration de toutes les technologies “ecologiques ou presque” existantes mais encore une fois on insiste pas assez sur le fait que le budget doit aller en priorité à l’isolation du batiment et exploiter les apports solaires naturels. La pompe à chaleur c’est une belle connerie ! Attention au label HQE, abandonné par l’ordre des architectes, mieux vaut s’orienter sur de vrais solutions tres hautes perfomances energetique ou tres basse consommation

Hrois en colere
Invité
C’est la folie des grandeurs. Pour ceux qui ne connaissent pas ACHERES, c’est une gare ou on prend juste le train, pas de changement. Acheres  n’est pas la gare de Lyon… TOut ce que l’on attend de la gare d’Achères, c’est un lieu ou on peu acheter son ticket (5 minutes par mois), et attendre son train. Faut dire que 3,2 M€ un guichet, ca fait cher … surtout que le principal a été oublié : Il eatit bien plus urgent de couvrir les quais pour permettre aux voyageurs ne pas attendre leur train sous la pluie. Et cela n’est… Lire plus »
Rafale
Invité

C’est vrai que les plans auraient pu contenir des abris pour les Achérois ! Mais pour revenir sur le commentaire d’aarno, est tu sûr que le label HQE est abandonné par l’ordre des architectes ? Je viens de consulter le livre vert d’un éditeur de logiciel (www.hqe-autodesk.com) qui a justement amélioré ses logiciels de façon à ce qu’ils contiennent des paramètres HQE.    

Rafale
Invité

C’est vrai que les plans auraient pu contenir des abris pour les Achérois! Mais pour revenir sur le commentaire d’aarno, est tu sûr que le label HQE est abandoné par l’ordre des architectes? Je viens de consulter le livre vert d’un éditeur de logiciel d’architecture (www.hqe-autodesk.com) qui a justement amélioré ses logiciels de façon à ce qu’ils contiennent des paramètres HQE?

Silers
Invité
En même temps, dans 50 ans, savoir que de pauvres voyageurs auront attendu leur train sous la pluie quand une partie de la planète mourra de soif parce qu’on a pas su gérer en 2009 notre environnement,  on s’en tape le coquillard. Pareil pour le matériel roulant ; qu’il soit vétuste n’est pas un souci en soit, tant qu’il est fiable, sécurisé et peu polluant. A priori, c’est le cas aujourd’hui (je prends le RER A depuis 15 ans soir et matin du lundi au vendredi toute l’année). Ce qui compte, ce n’est pas de voyager confortablement, assi, au sec,… Lire plus »
Guydegif(91)
Invité
OUi, le mérite de ce projet c’est qu’il se fait ! Pas parfait sans doute mais il explore qq idées intéressantes…. Certes il parait utile voire judicieux de prévoir de couvrir les quais, pour un peu plus de confort des voyageurs,…peut-être avec du PV….  On peut peut-être améliorer les situation de courant d’air en mettant des ”portillons en composite souple” temporaires en travers des voies qui s’ouvrent juste avant l’arrivée du train….!! ça permettrait de minimiser les courants d’air et le froid de canard en hiver sur les quaies de gares courant_d’air comme la Massy_TGV, par exemple Même si ce… Lire plus »
wpDiscuz