Acquis scientifiques sur le réchauffement climatique

L’Académie des Sciences a remis un rapport à Valérie Pécresse, jeudi, montrant qu’il y a bien un phénomène de réchauffement climatique non provoqué par l’activité solaire, mais par l’augmentation de CO2, "incontestablement due à l’activité humaine".

Ce réchauffement climatique s’explique notamment par une concentration des gaz à effet de serre, et en premier lieu à la concentration du CO2 dans l’atmosphère depuis une trentaine d’années. Plusieurs indicateurs indépendants montrent en effet, une augmentation du réchauffement climatique de 1975 à 2003.

Cette augmentation de CO2 constitue pour l’Académie une menace pour le climat et, de surcroît, pour les océans en raison du processus d’acidification qu’elle provoque.

Cependant, un certain nombre d’incertitudes doivent encore être levées.

Tout d’abord, les mécanismes pouvant jouer un rôle dans la transmission et l’amplification, en particulier, de l’activité solaire ne sont pas encore bien compris. "L’activité solaire, qui a légèrement décru en moyenne depuis 1975, ne peut être dominante dans le réchauffement observé sur cette période," note le rapport.

Ensuite, des incertitudes importantes demeurent sur la modélisation des nuages, l’évolution des glaces marines et des calottes polaires, le couplage océan-atmosphère, l’évolution de la biosphère et la dynamique du cycle du carbone.

Enfin, les projections de l’évolution climatique sur 30 à 50 ans sont peu affectées par les incertitudes sur la modélisation des processus à évolution lente. "Ces projections sont particulièrement utiles pour répondre aux préoccupations sociétales actuelles, aggravées par l’accroissement prévisible des populations", conclut le rapport.

Le débat à huis clos mené par l’académie des sciences "était un mal nécessaire" explique la ministre de la Recherche Valérie Pécresse. Et d’ajouter "ce débat est d’ores et déjà un acquis institutionnel, il va falloir le prolonger, notamment sur les perspectives à 30 et 50 ans".

 

Consulter la synthèse sur le débat concernant le changement climatique (.PDF) : >>> ICI

Consulter les annexes – graphiques correspondants (.PDF) : >>> ICI

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Acquis scientifiques sur le réchauffement climatique"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Oeil de cain
Invité

… N’étant pas un scientifique, mais ayant remarqué que les tempêtes avaient une facheuse tendance à être de plus en plus rapprochées, je m’étais contenté de croire au GIEC … à priori cela se confirme de plus en plus …

jeff_1982
Invité
Sans être un sage ou un homme de sciences (pour avoir fait de la climatologie en fac, c’est un sujet complexe que le péquin moyen aura vite envie de simplifier) il y a des évidences simples et indéniables. 1/ La Terre est un espace clos 2/ Les minerais carbonés sont solides (charbon, houille) ou liquides (hydrocarbure) bref non gazeux à l’état naturel. 3/ En brulant ces minerais on leur donne la possibilité de changer de phase. On en fait du gaz + des déchets solides + de l’energie. 4/Le gaz qui résulte de cette combustion contient entre autre du CO2… Lire plus »
einstein30
Invité

pourquoi le co2 et autres polluants restent-ils concentres sur la terre ; pourquoi ils ne sortent pas de l’atmosphere terreste pour aller voir ailleurs dans l’univers ,il y a de la place ?

Patilleverte
Invité
il existe maintenant en France une Science officielle, ça nous rajeunit pas, hein mon vieux Lyssenko ? On espère très fort que l’Inquisition va être rétablie et que les “hérétiques” seront brulés (avec leurs livres) C’est bizaree comme quoi le débat sur les causes du RC est bien plus ouvert, scientifiques, journalistes et même politiques dans les pays anglo saxons ! Que ceux qui n’ont jamais, vraiment, écouté Vincent Courtillot, jettent la première pierre de l’édifice de pensée unique, bien contraire à l’esprit scientifique. Quand la ministresse parle d’un “acquis institutionnel”, moi ça me fait froid dans le dos (un… Lire plus »
Inox
Invité

Il sont pénibles ceuxlà qui disent que ca ne se réchauffe pas comme le dit le giec. “La consommation française d’électricité a franchi pour la première fois le cap des 500 térawattheures (TWh) en 2010, à 513 TWh, en hausse de 5,5%, en raison principalement de températures rigoureuses, a annoncé jeudi le Réseau de transport d’électricité (RTE).”Cet accroissement de la consommation provient pour les deux tiers de l’effet des températures d’une année 2010 plus froide que l’année 2009. Selon Météo France, il faut remonter à 1987 pour trouver une année plus froide”, relève RTE, filiale d’EDF, dans son bilan annuel.”

Inox
Invité

des mers et des océans par rapport à la surface de NAURU ? le giec doit bien avoir une petite idée sur la question

Dan1
Invité

Quoiqu’il en soit, 2010 reste une année globalement chaude à l’échelle du globe. Evidemment en France fin 2010, on a échappé au réchauffement. Comme le souligne pamina, la France avec ses 550 000 km2, n’est pas le monde… c’est juste 0,X %. Avait-on placer des thermomètres sur les 99,X % restant : Je tiens à vous prévenir de suite, Sylvestre est un journaliste peu recommandable qui n’hésite pas à contredire des éminences françaises. Sinon, on peut espérer que la chaleur s’arrête à la frontière comme les nuages !

Dan1
Invité
Pourquoi dites-vous avoir fait une erreur : “Pour information, la superficie de l’Europe représente seulement 2% de la surface de la Terre,et la France… 0.1 %.” La France représente effectivement environ 0,1 % de la surface de toute la terre (y compris les océans). La terre a un rayon d’environ 6 378 kms. En la considérant parfaite, sa surface est donc : 4 x Pi x R2 = 511 180 619 km2 à comparer au 547 030 km2 de la France métropolitaine. Donc la France métro c’est 0,107 % de la surface du globe. La France avec l’outre-mer (670 922… Lire plus »
Inox
Invité

juste pour les adeptes du l’erreur dans l’erreur prévisible en 2100 ou 21000 (on verra bien) Sa surface est de 21,,3 km² et Noêl tombe aussi chaque année  le 25 décembre. ps: pour le reste allez voir Méteo france et Rte

Dan1
Invité
Pour mieux visualiser l’hétérogénéité du réchauffement climatique, il suffit de ragarder la carte du NOAA pour 2010 : On y voit très bien un point bleu sur la France qui correspond à – 1°C par rapport à la période de référence qui est 30 ans de 1971 à 2000 (c’est à dire une période qui comprend déjà une part non négligeable de réchauffement). Et on voit aussi très bien des gros points rouges sur le globe (enfin le planisphère) dont certains correspondent à + 5°C par rapport à la période de référence. Bon, maintenant, je laisse les uns et les… Lire plus »
Inox
Invité
ou ceux qui ont des difficultés à comprendre je veux bien répeter mon message de 11h57 : La consommation française d’électricité a franchi pour la première fois le cap des 500 térawattheures (TWh) en 2010, à 513 TWh, en hausse de 5,5%, en raison principalement de températures rigoureuses, a annoncé jeudi le Réseau de transport d’électricité (RTE). Cet accroissement de la consommation provient pour les deux tiers de l’effet des températures d’une année 2010 plus froide que l’année 2009. Selon Météo France, il faut remonter à 1987 pour trouver une année plus froide”, relève RTE, filiale d’EDF, dans son bilan… Lire plus »
Inox
Invité

Valérie Pecresse est une ministre française Mon message est écrit en français Je n’ai pas parlé de la planète sauf si vous considerez que le giec est representatif de la planète(vous , pamina  avec vos évidences surfaciques : oui) Bonne soirée

Dan1
Invité
A lieu de parler en langage abstrait, dites nous ce que vous vouliez démontrer en évoquant le bilan RTE 2010 dont je donne le lien : Vous avez peut être essayé d’enfoncer des portes ouvertes. 1) On a plus consommer et plus produit d’électricité : C’est normal, il a fait plus froid et on a beaucoup de chauffage électrique. 2) Il a fait plus froid en France, alors que l’on parle de réchauffement climatique : C’est normal, le réchauffement est loin d’être homogène. C’est ce que dit Météo France, le GIEC, la NOAA… D’ailleurs Sylvestre Huet (grand ami de Claude… Lire plus »
Inox
Invité

que le soleil brille de tous ses feux.

wpDiscuz