Enerzine

Aérowatt : stockage d’énergie et prévision de production au menu

Partagez l'article

Aérowatt a été désigné pour la construction de 3 des 9 projets, à l’issue de l’appel d’offres lancé par le Gouvernement français en 2010 pour le développement de l’éolien terrestre dans les départements d’outre-mer et en Corse.

Les centrales développées par Aérowatt, situées en Guadeloupe (Dadoud et Petite Place) et en Martinique (Dehaumont), représentent une puissance cumulée totale d’environ 20 MW.

Selon l’industriel français, la construction devrait débuter d’ici à la fin de l’année, une fois obtenus les autorisations administratives (permis de construire, dossier ICPE) et les financements nécessaires (agrément fiscal et crédit bancaire), pour une livraison et une mise en service dans un délai maximum de 24 mois.

Par ailleurs, on apprend qu’Aérowatt mettra en oeuvre sur ces centrales ses technologies de stockage d’énergie (le procédé par batterie a été retenu) ainsi que la prévision de production (logiciel développé avec METNEXT, filiale de Météo France et de la Caisse des Dépôts). En effet, ces deux dispositifs étaient inscrits dans le cahier des charges de l’appel d’offres dans l’objectif de faciliter l’augmentation progressive de la part des énergies renouvelables dans le réseau électrique sans en remettre en cause la stabilité.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    2 Commentaires sur "Aérowatt : stockage d’énergie et prévision de production au menu"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Pastilleverte
    Invité

    certes, avec R comme renouvelable, énergies « vertes » ? On est en droit de se poser la question, notamment pour les batteries en ACV.

    renewable
    Invité
    Vergnet a investi 20M€ dans le développement du produit avec stockage tel que défini par cet appel d’offres (qui vie à permettre 100% d’ENR et à remplacer le fioul/charbon actuellement utilisé) et le gouvernement a encore fait n’importe quoi au niveau reglementaire en rendant incompatible Grenelle II et loi littoral, du coup la réalisation est reportée encore d’un an (s’ils arrivent un jour à faire des décrets dans les ENR qui fonctionnent) et Vergnet qui attend sagement depuis 4 ans risque très gros. Encore une fois, entre le slogan des emplois industriels et du made in france et la réalité…… Lire plus »
    wpDiscuz