Afrique du Sud: Areva signe un contrat et propose l’EPR

A l’occasion de la visite du Président français en Afrique du Sud, Areva a signé un contrat d’environ 80 millions d’euros avec Rio Tinto Alcan, leader mondial de l’aluminium, pour construire un système d’approvisionnement énergétique pour sa nouvelle fonderie située à Port Elizabeth, en Afrique du Sud.

En vertu de ce contrat, le Groupe livrera une sous-station de conversion qui approvisionnera la fonderie en courant continu pour le processus de production d’aluminium.

"Ce contrat vient consolider notre partenariat de longue date avec Rio Tinto Alcan se félicite la Présidente du Directoire d’AREVA, Anne Lauvergeon. "Il représente une étape vers notre objectif global, à savoir doubler d’ici 2010 nos commandes pour l’industrie électro-intensive".

Areva a proposé de contribuer au programme nucléaire initié par l’électricien ESKOM et le gouvernement sud-africain, qui ont lancé un appel d’offre pour une capacité de production d’électricité pouvant aller jusqu’à 20 000 MW.

Areva a soumis une offre globale afin de construire une flotte d’EPR, son réacteur de génération 3+ en cours de construction, et de soutenir le marché sud africain en concluant des partenariats locaux.

Le Groupe a également pris position sur différents aspects de l’industrie nucléaire allant de la production à l’enrichissement de l’uranium et a renforcé ses engagements liés à la formation et au développement de compétences nucléaires destinées aux ingénieurs sud-africains.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz