Air France relève ses tarifs de vol : 1 à 7 euros

C’est la septième fois qu’Air France augmente sa surcharge carburant sur long-courrier depuis son instauration en mai 2004. Une décision prise "en raison du niveau extrêmement élevé des cours du pétrole", a indiqué la compagnie.

Cette augmentation "sera supprimée dès que le cours du baril repassera au-dessous de 65 dollars pendant 30 jours consécutifs", a précisé Air France.

Pour sa part la compagnie néerlandaise KLM a annoncé un relèvement de 1 euro pour les vols domestiques (2 euros pour un aller-retour), 2 euros sur les moyens-courriers et de 7 euros sur les long-courriers.

Face à la flambée de l’or noir, d’autres compagnies ont déjà relevé leur surcharge carburant: la portugaise TAP et la malaisienne Malaysia Airlines. Pour l’heure, la quasi-totalité des compagnies, à l’exception des transporteurs à bas coûts, font partager le fardeau à leurs clients en ajoutant des surcharges au prix des billets.

Dans ce contexte tendu, les compagnies aériennes européennes sont montées au créneau lundi contre les entreprises pétrolières, en réclamant une enquête de Bruxelles sur les pratiques tarifaires des fournisseurs de kérosène, qui abuseraient, selon elles, de positions dominantes.

En juin, les autorités italiennes de la concurrence avaient infligé une amende de 315 millions de d’euros à six grandes compagnies pétrolières pour avoir échangé des informations et augmenté illicitement le prix du kérosène.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz