Air Liquide Corée : acquisition dans l’hydrogène

La réussite économique sud coréenne – huitième exportateur mondial – stimule la demande en gaz industriels dans de nombreux secteurs tels que la sidérurgie, l’industrie chimique, l’automobile, l’électronique grand public et les hautes technologies.

Il y a quinze ans, Air Liquide a été la première société à proposer une offre en monoxyde de carbone et en hydrogène aux grandes industries de Corée du Sud (principalement dans le secteur chimique et le raffinage).

Air Liquide Corée vient de finaliser l’acquisition de H-Plus SGS, un fournisseur privé de monoxyde de carbone et d’hydrogène par canalisation à Yeosu (dans le sud du pays), avec une capacité totale de 60 000 m3 d’hydrogène et de monoxyde de carbone par heure. Air Liquide Corée a obtenu les autorisations réglementaires nécessaires à cette transaction.

À Yeosu, Air Liquide Corée exploite déjà deux unités de production pour l’approvisionnement en hydrogène et en monoxyde de carbone de l’industrie pétrochimique.

« Depuis ses premiers contrats à Yeosu il y a quinze ans, Air Liquide a développé ses activités et élargi son offre sur le marché sud-coréen pour satisfaire les besoins en gaz de ses clients

Grâce à cette nouvelle unité, nos activités en Corée augmenteront immédiatement de plus de 30 %, ce qui nous permettra de renforcer considérablement notre présence dans ce pays. La Corée est le troisième plus grand marché des gaz industriels et médicaux en Asie et présente de nombreuses opportunités pour Air Liquide. En effet, le pays compte certains des plus grands groupes industriels du monde, et dispose d’un système médical performant. » a déclaré Jean-Marc de Royere, Directeur de la Société, membre du Comité Exécutif du Groupe supervisant la zone Asie-Pacifique.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz