Air Liquide démarre une unité hydrogène en Californie

Le 29 septembre dernier, Air Liquide a démarré sa nouvelle unité de production d’hydrogène de grande taille, sur le site de la raffinerie de ConocoPhillips située à Rodeo, sur la côte nord-est de la baie de San Francisco (Californie).

Ce gaz est nécessaire à l’industrie à deux titres : il permet de convertir le pétrole brut lourd en diesel, en kérosène et en essence d’une part, et, d’autre part, d’extraire le soufre de ces carburants pour respecter les réglementations environnementales mondiales les plus strictes.

L’unité de production par reformage du gaz naturel d’une capacité de 142 000 Nm3/h est l’une des plus importantes unités d’hydrogène en fonctionnement aux États-Unis. Avec cette nouvelle unité en service, Air Liquide exploite désormais des unités d’hydrogène sur 12 sites aux États-Unis, (Californie, Washington, Texas et Louisiane), d’une capacité totale en hydrogène de plus de 592 000 Nm3/h.

"Les activités hydrogène d’Air Liquide aux États-Unis se sont développées au rythme de la demande du marché afin de répondre de façon fiable aux besoins de nos clients. Nous poursuivons le développement de notre infrastructure hydrogène afin d’accompagner l’évolution constante du secteur de l’énergie, relais de croissance du groupe Air Liquide." a déclaré Michael J. Graff, PDG d’American Air Liquide Holdings.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz