Enerzine

Air Liquide équipe une plateforme logistique d’une station à hydrogène

Partagez l'article

FM Logistic, groupe international expert sur les marchés de la logistique, a décidé de sélectionner Air Liquide afin de l’accompagner dans son projet de déploiement de chariots de manutention à hydrogène sur ses sites.

Ainsi, Air Liquide a installé sur la plateforme logistique de Neuville-aux-Bois, près d’Orléans une station de recharge d’hydrogène destinée à alimenter dans un premier temps dix chariots munis de piles à hydrogène.

À terme, les 84 chariots du site pourraient passer à l’hydrogène pour faire ainsi de lui le premier site logistique en Europe à convertir l’ensemble de sa flotte de chariots à l’hydrogène.

FM Logistic a choisi son site de Neuville-aux-Bois (70 000 m²) qui connaît une activité soutenue et régulière pour être la plateforme pilote. Les piles à hydrogène fournies par HyPulsion viennent remplacer les batteries électriques, apportant une flexibilité et une productivité accrues, du fait de la plus grande autonomie pour les chariots et de la réduction du temps d’arrêt pour effectuer la recharge. La station hydrogène

Air Liquide permet en effet de recharger les chariots en 3 minutes seulement pour une autonomie de 9 à 10 heures. Ces chariots de manutention fonctionnant à l’hydrogène ne rejettent que de l’eau.

Cette solution entend offrir une alternative durable aux chariots classiques et répond aux défis majeurs de la logistique, notamment en termes de productivité. Ce projet de déploiement de la technologie pile à hydrogène est le résultat de la coopération entre les partenaires du projet HAWL (Hydrogen And Warehouse Logistics)* financé en partie par l’Union Européenne.

L’usage de l’hydrogène pour les plateformes logistiques est déjà développé aux États-Unis et au Canada avec plus de 6.000 chariots fonctionnant à l’hydrogène déployés à ce jour dans ces deux pays.

* Le projet HAWL (Hydrogen And Warehouse Logistics) vise à soutenir le lancement du marché européen des piles à hydrogène pour les chariots élévateurs utilisés au sein des plateformes logistiques.

Ce projet rassemble plusieurs partenaires :
Crown et Toyota Material Handling Europe, fabricants de chariots
HyPulsion, fabricant de piles à hydrogène
Air Liquide, fournisseur de stations de recharge d’hydrogène et de l’hydrogène
Diagma, société de services spécialisée dans la gestion de la chaîne logistique
FM Logistic, utilisateur final de la solution et opérateur logistique


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    5 Commentaires sur "Air Liquide équipe une plateforme logistique d’une station à hydrogène"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Tech
    Invité

    des mois pour que l’exemple Wall Mart traverse l’atlantique! m’enfin, ça décolle à quand les DHL, Amazone, Laposte, la SNCF, tout Mulliez et les autres. à quand Rungis? (avec une station H2 accessible de l’extérieur du MIN bien sur!) à quand les salons de la porte de Versailles ou de Villepinte? et les aéroports? et les ports? du bel investissement en perspective!

    Groomski
    Invité

    Pour une flotte captive d’engins de ce type, un système de batteries rechargeable (en recharge rapide si besoin) est bien plus adapté. Le prix de revient au bout de 20 ans serait beaucoup moins cher, quand on voit le prix de l’hydogène aujourd’hui… L’hyrdogène est plus avantageux pour les véhicules qui ont de grandes distances à parcourir

    Tech
    Invité
    à groomski, pas absurde du tout, ce n’est pas sans études préalables que la marque de grandes surfaces la plus importante aux us: Wall Mart l’a choisi! en fait le temps de recharge est important, mais ce qui en découle est d’autant plus important, pour pouvoir utiliser un chariot élévateur pendant qu’il est en charge batterie, il en faut un autre! d’où le double investissement! cela oblige aussi à avoir des installations électriques surdimensionnées. le prix de l’hydrogène baisse régulièrement par l’amélioration des technologies de production, et cette baisse sera amplifiée par la connection aux ENR. l’autonomie implique aussi un… Lire plus »
    Gofast
    Invité

    bonjour Ca fait du bien une nouvelle comme ça ! C’est sur ! Ah pinaise ! Ca s’arrose, tiens ! Et pas à l’eau ! Quand je vous dis qu’on vit un époque formidable ! On va pouvoir faire qqchose de tout ce courant nuke qu’on sait plus où mettre ! encore 10 ans et le chauffage électrique va être interdit en France ! Hu, hu ! Tin, j’aimerai bien voir ça avant de mourir ! J’ai trouvé ça : Yeep ! J’ai retrouvé le sourre, çafait du bien !

    Lionel-fr
    Invité
    Non seulement les batteries obligent à doubler la flotte mais il faut sacrifier une partie importante de l’entrepôt pour les parquer pendant la charge. Or dans le business model d’un entrepôt, l’espace, c’est le produit ! La perte est donc immédiatement quantifiable. De plus , cet espace doit permettre de récupérer le chariot parqué en premier car le dernier est pas définition pas chargé, il faut donc encore doubler la place disponible pour rendre l’accès aléatoire (FIFO first in, first out).. Et les détails infernaux ne s’arrètent pas là.. Les entrepôts sont immenses et rejoindre les zones de recharge peut… Lire plus »
    wpDiscuz