Air Liquide : Projet pilote dans l’oxy-combustion

Le Groupe Air Liquide vient de signer en Australie un contrat comprenant une Unité de Séparation des gaz de l’Air (ASU), et une Unité de Purification Cryogénique du CO2. Cette technologie se destine à la réduction des émissions de CO2 des centrales au charbon.

L’oxy-combustion est une solution prometteuse pour réduire les émissions de CO2 issues des activités industrielles lourdes, comme les centrales électriques au charbon, les hauts fourneaux ou les cimenteries, explique Air Liquide. Utiliser de l’oxygène à la place de l’air pour la combustion de charbon ou d’autres combustibles permet d’obtenir des émissions contenant du CO2 relativement pur prêt à être capturé, stocké ou utilisé directement, par exemple pour la récupération assistée du pétrole.

Dans ce contexte, le Groupe vient de signer en Australie, dans le Queensland, un contrat comprenant une Unité de Séparation des gaz de l’Air (ASU) d’une capacité de production de 660 tonnes d’oxygène par jour et une Unité de Purification Cryogénique du CO2. Ce contrat s’inscrit dans le cadre d’un partenariat technologique avec le groupement australien Callide Oxyfuel Services, un fournisseur d’électricité.

Ce projet prévoit notamment la transformation d’une centrale électrique d’une capacité nominale de 100 Mégawatt dans le but de tester les technologies de la chaîne de captage et de stockage de CO2, indique un communiqué du groupe.

La conception et la construction de l’Unité de Purification Cryogénique du CO2 sont prévues pour 2009-2010 et la mise en service aura lieu début 2011. Dans le cadre de ce partenariat technologique, Air Liquide effectuera une série de tests en conditions réelles de l’Unité pilote de Purification Cryogénique du CO2. Cette unité représente l’ultime étape de validation avant la commercialisation à grande échelle de cette technologie. Air Liquide précise qu’elle n’a aucun équivalent dans le monde.

Le partenariat technologique de Callide s’inscrit dans le prolongement de plusieurs projets de recherche à grande échelle et fait partie intégrante de la stratégie d’Air Liquide vers l’industrialisation de l’oxy-combustion.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Air Liquide : Projet pilote dans l’oxy-combustion"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité

Solution…..”pour réduire les émissions de CO2 issues des activités industrielles lourdes, comme les centrales électriques au charbon, les hauts fourneaux ou les cimenteries, explique Air Liquide.”Excellente piste ! tout particulièrement pour les pays où centrales charbon pour faire de l’électricité sont légions: Afrique du Sud (voir autre article Koeberg non à l’EPR…), Chine, Inde, Pologne, …Allemagne !Mesdames & Messieurs du Marketing / Cial-Prospection / R & D de Air Liquide, il y a des tonnes de prospects qui vous tendent les bras dans les pays ci-dessus et d’autres, après l’Australie…et la planète vous remercie d’avance ! A+ Salutations Guydegif(91)

Green boy
Invité

   Joyeux noël et bonne année de de green boy hamster et de dcarbon+ http://www.dcarbon.com    Nous nos sommes amusés à produire quelques courts DVD sur DCarbon+….rien de professionnel…mais très convaincant au niveau des capacités de DCarbon+ pour améliorer la qualité de l’air.   Tous les ingénieurs du monde pourront bien dire ce qu’ils veulent….Ça marche DCarbon+.   Va voir ces DVD sur le site suivant; http://www.dailymotion.com/dcarbon

wpDiscuz