Air Liquide renforce sa position dans le photovoltaïque

Malgré la crise économique actuelle, l’industrie du solaire photovoltaïque connaît une période de forte croissance.

Le défi des leaders de cette industrie consiste à poursuivre la baisse des coûts de fabrication tout en élaborant des procédés toujours plus efficaces afin de pouvoir résister à la forte pression exercée sur les prix. A mesure que l’industrie se mondialise et devient plus innovante, de nouveaux acteurs clés du marché apparaissent, produisant notamment des cellules en silicium cristallin (c-Si) plus efficaces et de nouvelles cellules à couches minces. Cela permettra à ces fabricants d’atteindre potentiellement des coûts comparables à ceux des sources d’énergies fossiles.

Air Liquide conforte sa position de leader des gaz et services à l’industrie photovoltaïque : plus de la moitié des 10 principaux fabricants de cellules solaires en silicium cristallin, et plus de 40 % des usines de cellules solaires à couches minces dans le monde sont désormais des clients d’Air Liquide.

Au cours des derniers mois, Air Liquide a conclu une dizaine de nouveaux contrats en Europe, aux Etats-Unis et en Asie, avec des fabricants de cellules photovoltaïques, correspondant à plus de 4 GWp de capacité supplémentaire.

Dans le cadre de ces nouveaux contrats à long terme, Air Liquide va investir plus de 40 millions d’euros afin de fournir, à partir de générateurs sur site, de l’azote, de l’hydrogène, du mono silane en vrac ainsi que d’autres gaz, matériaux et services de spécialités.

En 2008, Air Liquide a ainsi renforcé et développé sa relation avec Q-Cells SE, le numéro un mondial de la production de cellules solaires, en augmentant ses activités au sein du Thalheim Solar Valley Park, en Allemagne, où sont basées les six fabs de c-Si et les trois entreprises de cellules à couches minces associées à Q-Cells. Air Liquide approvisionnera prochainement pour tous les gaz vecteurs et gaz de spécialités en vrac, la nouvelle usine de silicium multicristallin de Q-cells implantée en Malaisie. Q-Cells prévoit de faire passer sa capacité de production mondiale de 800 MWp en 2008 à plus de 1,3 GWp d’ici la fin de l’année 2009.

Air Liquide a également renforcé ses liens avec REC Group, le numéro un mondial de la production de matériaux en silicium pour le solaire photovoltaïque en signant un contrat à long terme pour fournir les gaz vecteurs des nouvelles usines de production de polysilicium de REC situées à Moses Lake, aux États-Unis.

À Nan’Chang, en Chine, Air Liquide a gagné un contrat à long terme significatif avec Best Solar pour ce qui est, à ce jour, le plus ambitieux projet de production de cellules à couches minces de Chine, avec une production initiale de 330 MWp. Air Liquide fournira les gaz de spécialités, les équipements de distribution ainsi que tous les éléments nécessaires aux installations.

A Taiwan, Air Liquide a signé un contrat de fourniture clé en main avec Sunwell-CMC, leader taïwanais de la fabrication de cellules solaires à couches minces dont la capacité de production actuelle est de 120 MWp.

Francisco Martins, Directeur de l’Activité Électronique du groupe Air Liquide, a déclaré : « Notre maîtrise des technologies de dépôt de gaz tout comme notre capacité à donner à nos clients de l’industrie photovoltaïque les moyens de réduire leurs coûts par Wp, contribuent largement à atteindre leur objectif : rendre cette industrie plus compétitive par rapport aux sources d’énergies fossiles, ce qui devrait accélérer encore la croissance de ce marché.

Dans le contexte économique actuel, le Groupe continue d’investir dans ses relais de croissance à long terme, comme l’Environnement et les Hautes Technologies. »

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz