Air Liquide va augmenter ses capacités de production

La production mondiale d’acier a augmenté de plus de 7 % par an au cours des dernières années, atteignant 1,2 milliard de tonnes d’acier brut en 2006.

Cette tendance, fondée sur une demande qui devrait continuer de croître de plus de 4 % par an sur les prochaines années, conduit Air Liquide à augmenter et moderniser ses capacités de production en Europe pour satisfaire les besoins de ses clients.

Dans ce contexte, Air Liquide vient de signer un contrat de 15 ans avec ArcelorMittal, premier sidérurgiste mondial, pour le renouvellement et l’extension de la fourniture de l’intégralité des besoins en oxygène, azote, argon et air comprimé de ses sites de Dunkerque et Mardyck (France, Nord-Pas de Calais).

Afin de répondre à l’accroissement des besoins d’ArcelorMittal et du bassin industriel dunkerquois, Air Liquide va ainsi investir dans une nouvelle unité de séparation des gaz de l’air (ASU) d’une capacité de production de 1 100 tonnes d’oxygène par jour qui sera intégrée à ses ASU existantes et à son réseau de canalisations. Cette nouvelle unité de production sera mise en service au 4ème trimestre 2009.

La nouvelle unité de production d’oxygène d’Air Liquide permettra à ArcelorMittal de porter sa capacité de production à plus de 7,5 millions de tonnes par an et d’augmenter les performances économiques et énergétiques du site de Dunkerque.

Par ailleurs, Air Liquide va mettre en service en 2009 également une nouvelle ASU d’une capacité de production d’oxygène, d’azote et d’argon de 1 100 tonnes par jour sur son site existant de Fos sur Mer (France, Bouches-du-Rhône) afin de répondre aux besoins croissants des industriels de la région en gaz de l’air et de moderniser ses outils de production.

Enfin, une nouvelle unité de production de gaz de l’air sera également mise en service à la fin de l’année 2009 sur le site de Mons (Belgique, Wallonie), en remplacement de l’unité existante. Cette nouvelle unité d’une capacité de production de 1 100 tonnes d’oxygène par jour permettra de réduire la consommation électrique de près de 20 % par rapport à celle existante, contribuant ainsi aux objectifs de développement durable d’Air Liquide.

Ces trois nouvelles unités sont conçues et réalisées par le département Ingénierie & Construction du groupe Air Liquide et représentent un investissement total de 130 millions d’euros.

Guy Salzgeber, Directeur des Opérations Europe et membre du Comité exécutif du groupe Air Liquide, a déclaré : « Ces nouveaux investissements répondent à la forte demande de clients aciéristes, raffineurs et chimistes. Ils s’inscrivent dans la politique d’Air Liquide qui va investir environ 2 milliards d’euros par an sur la période 2007-2011 pour accélérer sa croissance et dans le respect de ses engagements en matière de développement durable. »

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz