Airbus : 3,5% d’économie de carburant grâce aux Sharklets

Airbus, le constructeur aéronautique européen a annoncé avoir effectué fin novembre 2011 le premier vol d’essai de l’A320 de développement (MSN 001) équipé des ‘Sharklets’, ces fameux dispositifs d’extrémité de voilure capables de réduire la consommation de fuel.

Cet événement marque le début de la campagne d’essais en vol destinée à rassembler des données en vue d’affiner les lois de pilotage, en préparation de la certification et la validation des performances.

Les Sharklets, qui mesurent près de 2,5 mètres de haut, et fabriqués principalement avec des matériaux composites en fibre de carbone viendront remplacer les dispositifs d’extrémité de voilure actuels. Proposés en option sur les avions neufs, les Sharklets ont été spécialement conçus pour les appareils de la famille A320 d’Airbus, afin de permettre une réduction de la consommation de carburant de quelque 3,5%, ce qui correspond à une réduction d’émissions de CO2 annuelle d’environ 700 tonnes par avion, soit la quantité générée annuellement par 200 voitures. Ces dispositifs d’extrémités de voilure permettront également d’augmenter les performances des appareils.

La chasse aux économies de carburant est ouverte pour Airbus, afin de réduire la facture des compagnies aériennes en carburant ainsi que les émissions de CO2”, a déclaré John Leahy, Chief Operating Officer, Customers d’Airbus. “Mieux vaut agir que parler ; avec le début des essais en vol de cet avion équipé de Sharklets aujourd’hui, nous franchissons une autre étape décisive en vue d’une aviation plus respectueuse de l’environnement.

Tous les appareils de la famille A320neo, lancés il y a un an, seront équipés de Sharklets, qui, avec de nouveaux réacteurs, permettront une réduction de 15% de la consommation de carburant.

Airbus prévoit un doublement de la flotte mondiale de monocouloirs à plus de 23 000 appareils d’ici 2030, avec une croissance annuelle moyenne de 3,4%. Ce développement nécessitera quelque 19 200 livraisons de monocouloirs neufs pour répondre à la croissance et au remplacement des appareils vieillissants. Avec quelque 250 millions d’euros qu’Airbus investit annuellement dans la seule optimisation de ses monocouloirs, la famille A320 devrait selon le constructeur "occuper une place de leader sur ce marché."

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Airbus : 3,5% d’économie de carburant grâce aux Sharklets"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
indianagrenoble
Invité

On est sauvé, 3,5% d’économies on va continuer à pouvoir se barrer à l’aut’ bout du monde en se donnant bonne conscience !!!

Pastilleverte
Invité
Bien le bonjour, économiser 3,5% supplémentaire sur des appareils récents c’est énorme, n’en déplaise à certains, si on multiplie les heures de vol sur la durée de vie (20 ans environ) Maintenant si certain ne souhaite pas dépasser les frontières de la France, de son département de sa commune ou de sa maison, y compris pour les vacances, grand bien lui fasse ! (mais attention à ne pas utiliser d’ordinateur, ni d’électricité en général, au niveau mondial ça émet plein de vilain GES anthrop) Rappel : les chiffres “officiels” des émissions des GES anthrop par le transport aérien se situent… Lire plus »
Mat
Invité

C’est trés bien 3,5% voir 15% mais si comme le dit l’article on a une croissance annuelle moyenne de la flotte de 3,4% alors on est loin de compenser la croissance en termes d’emissions/utilisation de petrole (d’autant plus si on tient compte de la durée de vie d’un avion). C’est un peu comme inventer une ampoule qui consome 2 fois moins et dans le meme temps d’installer 4 fois plus d’ampoules.

wpDiscuz