Airbus Helicopters développe un démonstrateur économique à haute vitesse

Airbus Helicopters a dévoilé lors du Salon international de l’aéronautique et de l’espace de Paris-Le Bourget en juin dernier son nouveau démonstrateur haute vitesse doté d’une configuration aérodynamique vraiment innovante.

Actuellement en cours de développement dans le cadre du programme de recherche européen Clean Sky 2, le Racer (Rapid and Cost-Effective Rotorcraft) sera optimisé pour voler à une vitesse de croisière de plus de 400 km/h. Son objectif sera de valider le meilleur compromis entre vitesse, compétitivité, respect de l’environnement et performances en mission. L’assemblage final du démonstrateur devrait débuter en 2019, son premier vol étant prévu au cours de l’année suivante.

« Nous dévoilons notre audacieuse vision d’avenir pour les hélicoptères à haute vitesse », a déclaré Guillaume Faury, président d’Airbus Helicopters. « Ce nouveau projet, qui rassemble les compétences et le savoir-faire de dizaines de partenaires européens dans le cadre de l’initiative Clean Sky 2, a pour ambition d’augmenter la vitesse et le rayon d’action des hélicoptères à un coût maîtrisé, et ce grâce à une formule aérodynamique à la fois simple, sûre et éprouvée. Le projet Racer ouvrira, à l’horizon 2030 et au-delà, la voie à de nouveaux services pour lesquels chaque minute compte, établissant ainsi de nouvelles références dans le domaine du transport héliporté à grande vitesse. »

Le démonstrateur Racer s’appuiera sur une architecture simple pour assurer un haut niveau de sécurité à un coût avantageux. Optimisée pour l’efficacité aérodynamique, l’innovante aile double, ou « box wing », confèrera à l’appareil de la portance en vol de croisière et, au cours des opérations au sol, isolera les passagers des rotors latéraux chargés de générer la poussée lors du vol.

Conçus pour assurer des performances élevées et une faible empreinte acoustique, ces rotors latéraux, ainsi que le rotor principal, seront animés par deux moteurs RTM322. Un mode « éco » sera testé par le motoriste en vue de démontrer un système électrique de « start & stop » d’un moteur en vol, avec à la clé des économies de carburant et un rayon d’action accru. Le démonstrateur Racer bénéficiera par ailleurs d’une cellule hybride composite/métallique spécialement conçue pour minimiser le poids et les coûts récurrents. Il sera également doté d’un nouveau système de génération d’électricité en courant continu et tensions élevées qui contribuera de manière significative à la réduction de son poids.

S’appuyant sur les résultats du démonstrateur technologique autofinancé X3, qui a permis de valider la configuration aérodynamique « hybride » de l’hélicoptère combinant un rotor principal traditionnel et des rotors latéraux innovants, le projet Racer fera avancer ce concept vers une configuration plus opérationnelle. Il démontrera que cette formue convient à un large éventail de missions où une rapidité et une efficacité accrues apporteront aux opérateurs comme aux citoyens une valeur ajoutée considérable : services médicaux d’urgence et opérations de recherche et sauvetage, services publics, transport aérien commercial, aviation d’affaires et privée.

Partagez l'article

 



[ Communiqué ]

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz