Algérie : un consortium chinois remporte 233 MW de modules photovoltaïques

Un consortium comprenant le fabriquant chinois de panneaux photovoltaïques, Yingli Green Energy, a annoncé avoir remporté un contrat de 233 MW crête de modules photovoltaïques en Algérie.

Le maître d’ouvrage des projets sera ‘Shariket el Kahraba wa el Taket el Moutadiadida’ (SKTM), une filiale de Sonelgaz (Société Algérienne de l’Électricité et du Gaz), responsable de la distribution de l’électricité et du gaz naturel en Algérie.

Le deuxième membre du consortium, Sinohydro Corporation est une filiale de Sinohydro Group, multinationale basée en Chine, diversifiée dans des activités de la protection des ressources hydrauliques à la construction d’hydroliennes. Le dernier, Hydrochina, constitue la seule grande entreprise à dispenser des services techniques complets en valorisation de l’hydroélectricité, des ressources hydrauliques et de l’énergie éolienne en Chine.

En octobre 2013, Yingli China a constitué ce Consortium tripartite en vue de participer à l’appel d’offre lancé par SKTM pour la réalisation de projets de modules photovoltaïques en Algérie, soit 4 installations distinctes représentant 318 MWc au total. Le Consortium a reçu l’avis d’attribution de marché ce mois-ci, pour un total de 233 MWc. Il sera chargé de l’étude et de la construction des projets. Cette dernière débutera en janvier 2014 et devrait s’achever en 8 mois.

"Compte tenu de son atout concurrentiel et de la fiabilité de sa solution, ce Consortium a remporté la plus grande part de notre programme. Une fois en exploitation, ces projets nous aideront à résoudre quelque peu le problème de l’alimentation en électricité en Algérie. Nous comptons bien renforcer notre coopération avec Yingli à l’avenir" a commenté Chahar Boulakhras, Président de SKTM.

"Nous sommes extrêmement satisfaits de remporter ce marché et remercions nos partenaires du Consortium pour leur formidable investissement dans ces projets" a conclu Liansheng Miao, Président et PDG de Yingli Green Energy. "La collaboration avec Sinohydro et Hydrochina marque une nouvelle approche de l’exploitation de projets photovoltaïques en Chine, et nous sommes ravis d’être à l’origine de cette initiative. Il nous tarde d’élargir cette collaboration afin de découvrir de nouvelles méthodes de développement commercial."

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Algérie : un consortium chinois remporte 233 MW de modules photovoltaïques"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Sicetaitsimple
Invité

ça a techniquement du sens: – dans un pays ensoleillé – où les pics de consommation sont en été et notamment dans la journée – et où la consommation augmente fortement (avec des coupures fréquentes).

wpDiscuz