Algérie : “une rébellion citoyenne contre le gaz de schiste”

Sur la question algérienne du gaz de schiste, Basta! et l’Observatoire des multinationales viennent de publier un nouveau rapport ciblant le mouvement de contestation citoyenne et le rôle joué par les intérêts français, notamment par l’entreprise pétrolière Total.

Depuis le 31 décembre 2014, la ville d’In Salah, dans la région saharienne de l’Algérie, est le théâtre de manifestations pacifiques et de blocages de routes pour exiger l’arrêt des explorations de gaz de schiste dans le pays. Ce mouvement s’est étendu au reste de l’Algérie, avec notamment, le 24 février, une journée de mobilisation nationale coïncidant avec le 44e anniversaire de la nationalisation des hydrocarbures. Le 28 février, ce mouvement citoyen a connu ses premiers affrontements avec la police algérienne, et ses premières arrestations.

Dès le départ, les manifestants algériens ont dénoncé le rôle joué par des entreprises étrangères, au premier rang desquels Total. Malgré les dénégations officielles, ils en appellent, aujourd’hui encore, à un positionnement clair de la part de l’entreprise française. En France, l’organisation altermondialiste Attac a choisi d’interpeller Total, en partenariat avec les Amis de la terre, dans le cadre de sa campagne sur les multinationales, « les Requins ». Ils exigent que Total annonce clairement son retrait définitif de tout projet de gaz de schiste en Algérie ou, au-delà, de tout projet impliquant l’utilisation de la fracturation hydraulique.

Dans leur rapport Total et le gaz de schiste algérien, publié vendredi 6 mars, Basta! et l’Observatoire des multinationales reviennent sur le contexte et la signification du mouvement actuel, et se penchent sur le rôle exact de Total et des intérêts français dans cette crise. Si Total a démenti – tardivement – son implication dans des projets de gaz de schiste stricto sensu en Algérie, l’entreprise est bel et bien engagée dans des projets d’exploration et d’exploitation de "tight gas", une autre forme de gaz non conventionnel qui nécessite elle aussi l’usage de la fracturation hydraulique. Et ses cadres, comme les représentants officiels français, ont multiplié les signaux ambigus au sujet du développement des gaz de schiste algériens.

Algérie : "une rébellion citoyenne contre le gaz de schiste"

Le rapport revient aussi sur l’histoire lourde de la gestion des hydrocarbures en Algérie, sur le rôle des grandes firmes pétrolières et plus largement des intérêts occidentaux (notamment français) dans le pays.

L’engouement du gouvernement algérien pour les hydrocarbures non conventionnels intervient à un moment de reflux du gaz de schiste dans le monde, à la fois pour des raisons économiques et du fait de la résistance que cette activité rencontre partout où elle est envisagée.

Quelle sera l’issue de ce mouvement citoyen dans le Sahara algérien, qui remet en cause un modèle de développement basé sur l’extraction des hydrocarbures ? Le régime algérien et le gouvernement d’Abdelaziz Bouteflika entendront-ils la voix de leurs concitoyens ? Ou choisiront-ils de persister dans leurs projets, en usant au besoin de la répression, comme les événements du 28 février dernier peuvent le laisser redouter ? Au vu de leur position en Algérie et de leurs déclarations publiques passées, Total et le gouvernement français semblent avoir leur part de responsabilité dans l’issue de ce conflit.

>>> Télécharger le rapport : ici (.pdf)

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Algérie : “une rébellion citoyenne contre le gaz de schiste”"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Verdarie
Invité

Manifester c’est bien, ça prouve l’envie de changement. Mais l’envie ne suffit pas…Il faut ensuite pouvoir choisir……….. Et choisir quoi ?….. Les Enr c’est bien mais ça reste alléatoire ! Sinon, il faut développer les énergies traditionnelles avec les Enr, ce qui double la facture énergétique. Comment sortir de cette impasse ? Tout simplement en développant mon système de stockage innovant.

Pastilleverte
Invité

et en anglais encore ! Il est trop fort ce Poutine.

b api
Invité

C’est quoi votre solution de stockage innovant ?

enerZ
Invité

Merci d’arrêter de faire la promotion de votre système à travers le forum d’enerzine. Dernier avertissement ! Le modérateur

Verdarie
Invité

@ modérateur Vous êtes un forum pour la promotion des énergies ou……… un forum réservé à certains ? Lorsque je défend mon idée de stockage je vois que cette idée intéresse les lecteurs. Je ne comprend donc pas en qualité de quoi cette discussion pourrait vous déranger ? Mais je comprend qu’elle puisse en incommoder certains! Est ce pour autant une raison suffisante pour m’imposer les silence ? Si vous souhaitez qu’on ne dise plus que ce que vous aimez, il faut l’imprimer dans votre profession de foi !

Roujarie
Invité

Le système de Verdarié est plus que probablement une baliverne pour escroquer des gogos sur Toulouse et sa région.Ce site n’ayant pas vocation à aider un escroc à commettre ses délits d’escroquerie au détriment des forumeurs naifs qui en seraient les victimes(sans quoi il serait complice pénalement et juridiquement de l’escroquerie)il est normal que la modération ait réagit comme elle a réagit.Seul l’escroc s’en plaint.

enerZ
Invité
1. Les auteurs sont pleinement responsables du contenu de leurs messages. Tout message dont le contenu peut être interprété comme choquant, discriminatoire, raciste, impoli, illégal (liste non exhaustive), sera édité ou effacé.2. Toute utilisation des fonctionnalités des forums (rédaction de messages, messagerie privée, listes de membres…) à des fins commerciales, politiques, religieuses, publicitaires (liste non exhaustive) est prohibée.3. Tout message contenant des informations à caractère personnel (adresse, adresse de courrier électronique, numéro de téléphone…) sera édité ou effacé.4. Les forums sont un lieu d’échange et de partage d’informations où respect, courtoisie et politesse sont de rigueur. Tout différend entre membres… Lire plus »
Verdarie
Invité
Merci de votre réponse qui précise votre façon d’agir. Pour ma part, je me sens tout à fait responsable de ce que j’écris. Mes messages ne sont pas de nature commerciale mais plutôt dans la recherche de partenariat. Même si je défends les mêmes idées, je ne fait pas de cross posting puisque je participe aux débats sur les sujets de la même façon que tous les autres intervenants qui défendent leurs idées, à priori. Mes messages ne sont pas choquants, discriminatoires ou racistes ce qui n’expliquent pas le pourquoi vous laissez passer des commentaires à mon égard, sans fondement,… Lire plus »
Leovincent
Invité
Comprenez bien ceci,à propos de ce qui est interdit sur ce site: Article 3 : Tout message contenant des informations à caractère personnel (adresse, adresse de courrier électronique, numéro de téléphone…) sera édité ou effacé. Vous ne pouvez donc,en aucun cas donner de rendez vous à Toulouse,sa région,ni dans n’importe quelle ville ou région de France ou d’ailleurs sur ce site.Car vous ne pouvez ni comuniquer,ni échanger d’adresse terrestre,adresse de courrier électronique, numéro de téléphone,etc..,sur ce site. Si vous tentez de passer outre,vous risquez la suppression directe de votre message,et éventuellement le banissement pur et simple de votre personne et… Lire plus »
jpdebangui
Invité

Ni l’un ni l’autre ne bénéficie suffisament aux populations. Il est donc normal qu’elles se rebiffent en choisissant le cheval de bataille à la mode : les gaz de schist ! N’importe quel sujet pourrait faire déborder la coupe, non ? Dommage que ce sujet important ait été perturbé par un thème sur la déontologie du site. Important sans doute, mais pas à sa place.

wpDiscuz