Allemagne: croissance record des énergies renouvelables

Les énergies renouvelables représentent à ce jour 14% de l’énergie consommée en Allemagne.

14% de l’énergie consommée en 2007, contre près de 12% en 2006, provenait de sources renouvelables, éolien en tête, se félicitait la Fédération allemande des énergies renouvelables (BEE) mardi.

L’énergie issue du vent, du soleil, de l’eau, de la biomasse et de sources de chaleur ont représenté 9 % de l’énergie primaire consommée l’année dernière. La réduction des émissions de gaz à effet de serre induite est évaluée à 115 millions de tonnes, selon la fédération.

Mais alors que l’Allemagne a connu la plus forte croissance des énergies renouvelables du monde, l’association se dit inquiète des projets du gouvernement de réduire le soutien à l’industrie des EnR.

La BEE évoque notamment les conséquences d’une augmentation de la fiscalité sur les biocarburants, qui a déjà eu un lourd impact sur le développement de la filière l’an dernier. La hausse de la consommation de biocarburant s’est ainsi révélé limitée en 2007, avec 7% de consommation contre 6,6% en 2006.

"La nouvelle hausse des taxes sur les biodiesels au début de cette année menacera directement la survie des entreprises de taille moyenne du secteur", explique la BEE dans un communiqué, appelant le gouvernment à l’annulation de la dernière hausse fiscale.

Le secteur, en pleine croissance, est souvent critiqué pour sa trop forte dépendance à l’égard des aides du gouvernement. La BEE soutient au contraire que les énergies renouvelables ont permis au pays d’économiser l’équivalent de 8,6 milliards d’euros qu’auraient représenté les dommages subis par l’environnement l’année dernière.

Selon la fédération, l’Allemagne a également réussi a réduire sa dépendance à l’égard des importations d’énergie, ce, grâce aux énergies renouvelables.

 

 

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

16 Commentaires sur "Allemagne: croissance record des énergies renouvelables"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
serge23
Invité

Bravo l’Allemagne! Mais comment se fait il que l’Allemagne soit le pays en Europe qui émette toujours le plus de gaz à effet de serre par habitant? La France aussi produit 14% d’énergie électrique renouvelable.

Julien
Invité

peut-être parce qu’ils ont aussi et surtout des centrales au fioul et au charbon toutes pourries… et que nous on a du nucléaire…

GP
Invité
C’est vrai ca : comment se fait-il que l’allemagne rejette encore près de 30% de plus de CO2/hab. que la France??? Les efforts consentis dans les ENR sont certes relativement récents / aux décennies charbon mais n’oublions pas non plus le secteur des transports, plutôt mauvais élèves en la matière!!! Le sujet qui fache par excellence! Osez continuer à défendre aussi vallaimment le no limit sur autoroutes (non payantes…) pour permettre aux propriétaires de grosses berlines allemandes bourrées de chevaux de continuer à rouler égoïstement à + de 250gr. CO2/km, ca C scandaleux!!! On critique souvent l’amérique pour son conservatisme… Lire plus »
Mamouth
Invité

14% d’électricité, ce n’est pas la même chose que 14% d’énergie primaire.

PasNaif
Invité
Manquent pas de culot ces BEE: La France en renouvelable est à 15% de son électricité. L’éolien médiatique allemand est à 6% de leur électricité et n’ira guère plus loin, alors qu’ils n’arrivent déjà à ce résultat très marginal que grâce à l’achat massif d’électricité hydraulique de jour en Suisse (laquelle recharge ses barrages avec du courant de nuit EdF nucléaire!) et des achats directs de nuit depuis EdF aussi, ce qui leur permet d’augmenter la sécurisation de leur production éolienne aléatoire. Ceci veut dire que le prochain pays européen qui voudra se lancer massivement dans l’éolien ne pourra pas… Lire plus »
Elsa
Invité
– La France est privilégiée par la géographie à de nombreux égard. En particulier, les montagnes et l’abondance des fleuves qui s’en écoulent, avec de forts débits et de forts dénivelés permet une importante production électrique d’origine hydraulique. – C’est aussi le cas de la Suisse et surtout de la Norvège : 100% d’électricité renouvelable car 100% d’électricité hydraulique … la géographie, ça aide. – Si l’on enlève l’hydraulique, il reste très peu d’énergie renouvelable en France. Au contraire, l’Allemagne est un pays de plaine, sans grands fleuves (à part un petit morceau du Rhin, à partager avec la France)… Lire plus »
Elsa
Invité

– Si l’on regarde les statistiques sur la question, on s’aperçoit que non seulement l’Allemagne est un exportateur net d’électricité (exporte plus qu’elle n’importe), mais aussi que la France est un importateur net d’électricité vis-à-vis de l’Allemagne (voir les échanges d’électricité entre pays européens). – La France importe plus d’électricité d’Allemagne que l’inverse. En particulier, la France importe de l’électricité lorsqu’elle est chère (périodes de pointe) et en vend à bas prix lorsque la demande est faible. C’est le résultat d’un suréquipement en électricité nucléaire, qui ne permet pas de réagir aux variations de la demande d’électricité.

PasNaif
Invité
…et vous constaterez que si la balance apparente des échanges électriques France-Allemagne est quasi nulle, la France n’achète que pour profiter d’un prix forcément inférieur à son côut marginal interne (CCG et Charbon) qui est voisin de 45-50€/MWh à ce moment-là. Les achats dans chaque sens son limités à 8TWh contre plus de 560TWh produits en France. Notre pays n’est pas à court de courant car sa puissance installé de production est d’environ 116GW pour un pic historique de puissance appellée de 89GW avant Noël. La France exporte pour 76TWh par an, de très loin le record mondial, les autres… Lire plus »
benoit
Invité
Lorsqu’il y a surproduction d’éolien allemand, pour PasNaif c’est une énergie dont “on ne sait pas quoi faire et qui doit être bradée pour rien”. Par contre, lorsqu’il y a surproduction de nucléaire, alors là c’est magnifique, celà permet de remplir les barrages Suisses pour secourir nos pauvres amis Allemands dans le besoin… On ne voit pas ce qui empêche d’utiliser l’éolien pour remplir les barrages (ce qui est d’ailleurs déjà le cas), voire, dans un avenir pas si lointain, produire de l’hydrogène ou stocker l’énergie sous une autre forme. Enfin, l’argument de l’atteinte au tourisme par l’éolien est vraiment… Lire plus »
PasNaif
Invité
Quand il y a trop de vent, on ne sait pas vraiement quoi faire de l’énergie disponible et l’expérience danoise montre que soit ils la bradent pour rien soit ils stoppent les moulins et perdent encore du fric. Et ça, nul ne peut le contrdire, renseignez vous. En nucléaire toute la production est planifiée à l’avance, donc pas “d’énergie pour rien”. En fait vous mettez le doigt sur la particularité essentielle de l’éolien, son intermittence. Peu d’éolien sur un réseau et ç’est bien reçu; Trop et c’est le bazar, à moins d’avoir des barrages tampon. Pour profiter ce ceux-là, il… Lire plus »
benoit
Invité
1°) Sur l’absence de risque des réacteurs nucléaires français : Klaus Traube, expert du nucléaire et ancien directeur du service des réacteurs nucléaires de l’IACE chez General Dynamics à San Diego et en dernier, Directeur gérant d’Interatome, filiale de Kraftwerk-Union, constate: « L’analyse de nombreux évenements nucléaires graves montre que ceux-ci comme à Harrisburg, comme d’ailleurs aussi à Tchernobyl, sont provoqués par une accumulation inattendue d’ incidents techniques et d’erreurs d’exploitation qui, considérés séparément, apparaissent comme ordinaires. C’est aussi ce qui ressort des coûteuses études de risque analysant les possibilités et les probabilités de défaillance des réacteurs nucléaires. Ces études… Lire plus »
Dan
Invité

Tout bien pesé, je préfère les commentaires argumentés de PasNaïf, même si certaines choses sont forcément polémiques et difficiles à démontrer. Je pense que l’éolien ne peut pas remplacer le nucléaire car le premier fonctionne en complément et le second fonctionne en base, ils ne jouent pas dans la même cour. Au delà de 5 % de la production, l’éolien devient difficile à gérer. Evidemment en France, nous avons encore de la marge, ce qui explique que les société danoise et Allemande viennent y investir.

PasNaif
Invité
Pas de carbone dans nos REP; Mais oui il y a de l’eau sous pression bien sûr. Faut savoir lire le texte: A Tchernobyl, c’est l’eau sous pression qui a attaqué le carbone chaud C + 2H²O = CO² + 2H², deux gaz combustibles qui, ayant soufflé les murs minces de la centrale, se sont mélangé à l’air frais extérieur pour déflagrer et brûler tout le coeur de 3000 tonnes de carbone pur: un vrai haut fourneau où l’énergie chimique latente dont la libération n’est pas enrayable, a dispersé l’uranium et produits de fission. Dans nos chers REP il n’y… Lire plus »
benoit
Invité
Panaif écrit : “Quand aux réactions nucléaires incontrôlées elles se stoppent dès que l’eau est dépressurisée” : c’est juste le contraire qui est vrai, pour ca je me contenterai de citer le rapport IRSN/CEA nommé “R&D relative aux accidents graves dans les réacteurs à eau pressurisée : Bilan et perspectives” en sa page 13, § 2.1.1.2 “Accidents de perte de réfrigérant primaire (séquences APRP, déclinées en Grosses Brèches, Brèches Intermédiaires et Petites Brèches)”: “Afin de maîtriser l’accident, les fonctions à assurer par les systèmes de protection et de sauvegarde sont les suivantes : · le contrôle de la réactivité, par… Lire plus »
Jake
Invité
Qui parle de couvrir 100 % des besoins d’un pays par l’éolien ? A mon humble avis les anti-éolien et quelques illuminés qui n’ont rien compris aux énergies renouvelables. Alors SVP élevons un peu le débat et regardons ce que l’éolien peut amener dans un mix énergétiques dont ne sera pas forcément exclu le nucléaire, laissons faire la démocratie, mais pour qu’il y ait démocratie évitons la désinformation. C’est évident que l’association hydraulique /éolien est une association gagnante sur tous les tableaux. Mais ce n’est pas la seule, pourquoi ne pas considéré l’association biogaz/éolien comme pertinente ? Il se trouve… Lire plus »
Jake
Invité
Qui parle de couvrir 100 % des besoins d’un pays par l’éolien ? A mon humble avis les anti-éolien et quelques illuminés qui n’ont rien compris aux énergies renouvelables. Alors SVP élevons un peu le débat et regardons ce que l’éolien peut amener dans un mix énergétiques dont ne sera pas forcément exclu le nucléaire, laissons faire la démocratie, mais pour qu’il y ait démocratie évitons la désinformation. C’est évident que l’association hydraulique /éolien est une association gagnante sur tous les tableaux. Mais ce n’est pas la seule, pourquoi ne pas considéré l’association biogaz/éolien comme pertinente ? Il se trouve… Lire plus »
wpDiscuz