Enerzine

Allemagne : fin de l’exploitation houillère en 2018

Partagez l'article

L’Allemagne se dirige vers une fin de l’exploitation de sa houille en 2018, ce qui mettrait fin à une pratique onéreuse et fortement subventionnée, mais pourrait coûter près de 40 milliards d’euros à l’Etat.

"Les discussions sur le financement de la houille après 2009 ont montré qu’une fin de l’exploitation minière sans dommages sociaux serait possible au plus tôt en 2018", indique le syndicat de la branche IG BCE dans un communiqué. Avant cette date, la fermeture des mines impliquerait des licenciements économiques.

Un plan prévoit actuellement une diminution progressive des subventions et des volumes jusqu’à 2012.

Le gouvernement et IG BCE se sont mis d’accord sur l’élaboration d’ici la fin du mois d’un plan pour les années suivantes. Le clan conservateur est pour un arrêt rapide de la production, tandis que le ministre de l’Emploi, Franz Müntefering, s’est prononcé pour un maintien même au-delà de 2018.

Ce secteur emploie quelque 33.000 personnes en Allemagne. Contrairement au lignite, exploité principalement dans l’est du pays, la houille allemande n’est pas compétitive au niveau mondial, mais s’est maintenue au fil des ans pour des raisons politiques.

 
Cette information est un extrait du BE Allemagne numéro 304 du 27/09/2006 rédigé par l’Ambassade de France en Allemagne. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz