Allemagne : tarifs de rachat photovoltaïque en baisse

Les amendements des tarifs de rachat du photovoltaïque de la loi allemande sur les énergies renouvelables ont été conclus mardi, marquant un changement de position vis-à-vis du segment des toitures.

Le Bundesrat (seconde chambre du Parlement allemand) a approuvé les amendements, ouvrant la voie de la législation. Les modifications abandonnent les installations de champs sur terres d’assolement et augmentent l’attrait de la prime sur la consommation propriétaire pour les installations de toitures de petites et moyennes tailles.

Mis en place rétroactivement et devenant effectifs à partir du 1er juillet, les taux de tarif de rachat seront réduits de 13% pour les installations de toitures et seront supprimés pour les installations de champs sur terres d’assolement. Simultanément, les surfaces de conversion seront réduites de 8% et toutes les autres surfaces se verront diminuer de 12%. À partir du 1er octobre, ces taux seront à nouveau réduits de 3% supplémentaires. Malgré tout, les nouveaux tarifs resteront très intéressants, avec des taux anticipés variant de 25,02 à 34,05 EURc/kWh pour les installations mises en places entre le 1er juillet et le 1er octobre, et de 24,26 à 33,03 EURc/kWh pour les installations connectées durant le reste de l’année. Les nouveaux amendements présentent également plus du double de l’objectif fédéral de la capacité annuelle installée, de 2,5 à 3,5 PRG (potentiel de réchauffement global).

Établie il y a 10 ans, la loi exige des entreprises d’électricité qu’elles fassent l’achat d’énergie renouvelable auprès de propriétaires de systèmes au taux de tarif de rachat correspondant durant 20 ans, garantissant un délai de remboursement attrayant et des rendements élevés. Des revenus plus importants peuvent même être assurés en utilisant la "prime sur la consommation propriétaire", qui est versée aux propriétaires d’installations de toitures possédant des systèmes inférieurs à 500 kWp et qui ont l’intention d’utiliser l’énergie qu’ils génèrent.

En 2009, les installations photovoltaïques cumulaient 3,8 GWp, faisant une fois de plus de l’Allemagne le plus grand marché PV au monde. L’Allemagne abritait environ la moitié des modules nouvellement installés dans le monde entier. Pour 2010, certains experts prédisent que le seuil obtenu en 2009 pourrait doubler sur ce marché.

Une demande grandissante de la part des utilisateurs privés

Les modifications apportées aux lois sur les énergies renouvelables représentent une réponse à la concurrence tarifaire croissante des systèmes photovoltaïques, comprenant la chute récente du prix des panneaux et composés solaires. Ces développements ont créé un certain nombre de nouvelles opportunités sur le marché pour les entreprises PV. Ce changement de position en faveur du segment des toitures devrait augmenter davantage la demande représentée par les installations de la part des utilisateurs privés qui préfèrent à l’unanimité les systèmes de haute qualité. Les modifications entraînent également une demande croissante de systèmes de stockage d’énergie et d’applications " smart grid " (réseaux intelligents) pour bénéficier pleinement de la prime sur la consommation propriétaire. La diminution des prix des systèmes et l’augmentation des prix de l’électricité ont permis au marché allemand d’adopter une parité des grilles plus tôt que prévu. D’ici 2013, l’énergie issue de sources renouvelables devrait être compétitive face aux sources d’énergie traditionnelle sur le marché de l’électricité des utilisateurs privés.

Un segment de qualité qui fait grimper l’attrait de la production locale

En Allemagne, les fabricants détiennent non seulement un accès facile à un marché vaste et en expansion, mais ils profitent également d’un avantage concurrentiel considérable grâce à la présence et à la réputation de marques locales proposant des produits de grande qualité, ce qui est prisé par les utilisateurs privés et au sein du segment des toitures. L’industrie allemande PV bénéficie également de la densité d’instituts de R&D la plus élevée de l’industrie. En outre, le pays peut se vanter d’une infrastructure industrielle bien établie, d’une vaste base d’approvisionnement d’équipement, et d’une main d’oeuvre qualifiée et expérimentée.

Confirmant la confiance accordée à la puissance de l’ensemble photovoltaïque allemand, les entreprises internationales First Solar et Avancis, tout comme les entreprises PV allemandes SolarWorld et Juwi, ont annoncé des développements majeurs en Allemagne durant les dernières semaines. Tous ces nouveaux investissements concernent des sites en Allemagne de l’Est, un centre d’activité majeur pour les fabricants de l’industrie allemande photovoltaïque de renommée mondiale.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Allemagne : tarifs de rachat photovoltaïque en baisse"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
marcob12
Invité
Les allemands vivent une expérience inédite. Mes sources indiquent par ex qu’ils vont installer de l’ordre de 8 Gw (Plus de 7 Twh/an)  de PV en 2010 (pour un marché mondial de 15/16 Gw qui explose, USA et Chine se décidant à y aller). Comme le dit l’article ce n’est pas pour rien que les industriels s’installent là-bas (tout bénéfice pour l’allemagne), Nanosolar récemment avec une unité de 640 Mw. L’évolution des tarifs de rachats semble bonne. Il faut favoriser l’occupation des surfaces “artificielles” au détriment des occupations au sol, ils le savent bien, ayant un plan biomasse et biogaz… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Quelqu’un a-t-il un lien vers les tarifs actuels et leurs conditions, en anglais si possible?

Dan1
Invité

Voici une synthèse à peu près compréhensible : Et le lien direct vers le document original : Conclusion : l’Allemagne tire les mêmes conclusions que la France et l’Espagne : il faut freiner !

Sicetaitsimple
Invité

ça ne semble pas encore une catastrophe pour le PV en Allemagne…2011 sera vraiment un test de la capacité des equipementiers et des installateurs à s’adapter à un contexte un peu moins favorable. A guess, 2000MW? On verra bien, mais il va y avoir des équipements chinois pas cher chez les voisins….

wpDiscuz