Enerzine

Alstom : accords dans le secteur énergétique russe

Partagez l'article

Le 9 décembre dernier, Alstom a signé à Moscou des accords stratégiques avec des entreprises énergétiques russes dans l’objectif de fournir des produits et des services, dans les domaines de l’hydroélectricité, des centrales thermiques et nucléaires, ainsi que dans la transmission d’électricité.

« La Russie joue un rôle de plus en plus important dans l’économie mondiale et cherche à moderniser et à accroître ses capacités de production d’électricité pour répondre à une demande croissante du marché, a déclaré Patrick Kron, PDG d’Alstom. Au cours des dernières années, la Russie est devenue un marché stratégique pour Alstom, à la fois dans le domaine des infrastructures ferroviaires et dans celui de la production et de la transmission d’électricité. »

La Russie cherche à développer ses capacités de production d’électricité afin de soutenir les besoins énergétiques croissants du pays. Le gouvernement prévoit d’accroître la production hydroélectrique de 60 % d’ici à 2020 et de la multiplier par deux à l’horizon 2030. Il a également lancé un nouveau programme nucléaire comportant six grands réacteurs en cours de construction et prévoyant sept centrales de remplacement. Dix réacteurs représentant un total d’au moins 9,8 Gigawatts (GW) devraient être installés d’ici à 2016 et 21,7 GW supplémentaires en 2020. Le gouvernement russe a également la volonté de développer l’efficacité énergétique de son parc existant de centrales thermiques (réhabilitation, construction de nouvelles unités et arrêt des anciennes).

Alstom et des entreprises énergétiques russes ont conclu les accords suivants :

Dans le domaine de la production d’énergie hydroélectrique, Alstom Power a signé un accord de coopération stratégique avec le plus grand producteur russe d’hydroélectricité RusHydro JSC en vue d’exploiter le secteur en pleine expansion de l’hydroélectricité en Russie. L’accord couvre quatre axes de coopération principaux : reconstruction et modernisation du complexe hydroélectrique en cascade du fleuve Kouban dans le sud de la Russie ; coopération pour le développement d’activités hydroélectriques ; coopération dans les domaines de la R&D et des investissements ; et fabrication d’équipements hydroélectriques en République de Bachkirie (Russie). Le projet du fleuve Kouban comprendra également l’installation d’un nouveau système de contrôle et d’instrumentation ainsi que d’un système de sécurité de site, en vertu d’un protocole d’accord antérieur, signé entre les deux parties en septembre 2010.

Dans le domaine de la production d’énergie nucléaire, Alstom Power et l’Agence fédérale russe pour l’énergie atomique Rosatom, ont signé dans le cadre de la joint venture Alstom-Atomenergomash (AAEM) établie en 2007, plusieurs nouveaux accords ayant pour objectif de continuer à soutenir le marché croissant de l’énergie nucléaire en Russie. Le premier accord détaille les projets de construction d’une unité locale de fabrication de turbines à vapeur nucléaires ARABELLETM d’Alstom, les plus puissantes du monde, ainsi que des turbines à vapeur pour les applications à combustibles fossiles. Un second protocole d’accord a été signé avec la joint venture InterRAO-WorleyParsons (IRWP) pour créer un consortium d’ingénierie en vue de la conception conjointe de l’îlot turbine destiné aux centrales nucléaires russes équipées du réacteur VVER.

Dans le domaine de la production d’énergie thermique, Alstom Power et INTER RAO UES, un des principaux fournisseurs russes d’électricité possédant de nombreuses installations de production et de transmission d’électricité en Russie et à l’international, ont signé un protocole d’accord pour coopérer afin de fournir ensemble des produits et des services industriels destinés au marché russe de l’électricité. Les projets comprennent l’installation de nouveaux systèmes de contrôle et d’instrumentation ainsi que des systèmes de sécurité de sites. La joint venture fabriquera de petits ensembles turbo-alternateur à vapeur pour des applications de co-génération d’électricité et de chauffage urbain. La coopération entre Alstom et Inter RAO portera également sur la remise en service et l’installation de nouvelles centrales thermiques, mais aussi sur des applications à cycle combiné et leurs équipements respectifs (chaudières, turbines, systèmes de protection environnementale, automatisation et contrôles électriques), opérant avec des paramètres de vapeur supercritiques et supérieurs. Un prochain accord prévoira l’entrée d’Inter RAO au sein du capital de la joint-venture Alstom-Atomenergomash (AAEM).

Alstom Power a également signé un accord avec Mosenergo, filiale de Gazprom, le plus grand groupe d’extraction de gaz au monde, afin de développer des technologies de cycle combiné, de fournir des solutions intégrées pour les centrales thermiques, et de moderniser et rééquiper le parc de centrales de Mosenergo.

En outre, Alstom a signé un contrat de coopération avec Rostechnologii, organisation russe spécialisée dans la production et la fourniture de matériels et équipements de haute technologie, pour fournir des centrales électriques au charbon équipées de la technologie pour les centrales thermiques Alstom et des circulateurs de chaudière Rostechnologii.

Dans le domaine de la transmission de l’électricité, Alstom Grid et OAO FSK EES, opérateur fédéral russe du réseau électrique national, ont signé un accord en vue de développer une coopération dans le domaine de la recherche entre les deux entreprises sur le technopole de Skolkovo à Moscou. Ce projet se concentre sur une série de programmes visant à accroître l’efficacité, la fiabilité et la sécurité des réseaux électriques russes. Il s’appuie sur un précédent accord de coopération industrielle et technologique pour la modernisation du réseau électrique russe passant par le renforcement de la production locale d’équipements électriques et l’introduction des technologies avancées des réseaux intelligents (« Smart Grid »). Les entreprises ont entamé l’étude des options possibles pour localiser la production d’équipements d’Alstom Grid. La coopération en cours couvre à la fois la promotion des procédés techniques et de production pour les produits tels que les transformateurs électriques de puissance haute et ultra-haute tension, les sous-stations isolées au gaz et à l’air, la transmission d’électricité en courant continu haute tension (HVDC), des systèmes de transmission flexible en courant continu (FACTS) et des solutions d’automatisation de poste.

** Les accords ont été signés en présence du Premier ministre russe, Vladimir Poutine, du Premier ministre français, François Fillon, du ministre russe de l’Énergie, Sergueï Chmatko, de Patrick Kron, Président-Directeur général d’Alstom, et de Philippe Joubert, Président d’Alstom Power.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz