Alstom apporte sa technologie DERMS dans le projet Smart Grid Vendée

Alstom a annoncé récemment avoir remporté un contrat pour la fourniture de son système de gestion de ressources énergétiques distribuées (Distributed Energy Resources Management System – DERMS) au département de la Vendée.

Lancé en juin 2013, Smart Grid Vendée est un projet expérimental de 28 millions d’euros dirigé par un consortium, avec une mise en œuvre sur cinq ans. Ce projet pilotera un éventail de technologies smart grid en vue de répondre aux évolutions du paysage énergétique, notamment par l’intégration des énergies renouvelables et par la modernisation du réseau de distribution électrique.

Le réseau de distribution connait une augmentation de la production d’énergie à petite échelle, comme les énergies éoliennes et photovoltaïques, ainsi que de nouveaux modes de consommation électrique, comme les véhicules électriques. Tous sont connus sous le terme de ressources énergétiques distribuées (DER). L’intégration des DER dans le réseau de distribution à un coût d’infrastructure optimal nécessite le déploiement de nouvelles technologies d’information et de gestion. Ces technologies permettent de lisser l’intermittence de la production ou les pics de consommation et de fiabiliser le réseau.

La solution e-terraDRBizNet d’Alstom est un composant clé de la solution DERMS. Cette technologie logicielle sera entièrement intégrée aux outils d’aide à la décision de l’opérateur du réseau et offrira un portail de contrôle actif unique pour gérer les ressources de production distribuée et la demande.

"Alstom est fier de compter parmi les pionniers du développement des smart grids en soutenant le projet Smart Grid Vendée. Les énergies renouvelables se développent rapidement et devraient représenter près d’un quart de la production mondiale en 2018", a déclaré Karim El Naggar Vice President, Alstom Grid Network Management. "Aujourd’hui, la solution e-terraDRBizNet d’Alstom permet l’effacement d’une demande globale de plus de 10.000 MW, soit l’équivalent de plus d’1 million de consommateurs particuliers et plus de 10.000 clients professionnels".

** Le consortium est dirigé par le Syndicat départemental d’énergie et d’équipement de la Vendée (SyDEV) et ERDF, auxquels sont associés six autres partenaires : RTE, Alstom, Cofely-Ineo, Legrand, Actility et le CNAM. Le consortium a répondu à la demande de l’agence française ADEME pour des solutions smart grid et bénéficie de son soutien financier à hauteur de 9,5 millions d’euros.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz