Alstom équipera la centrale sibérienne de Seversk

Alstom Atomenergomash LLC a signé un accord avec Atomenergoproekt OJSC pour réaliser l’ingénierie du groupe turbine-alternateur et des matériels de la salle des machines, qui équiperont la centrale nucléaire de Seversk, dans la région de Tomsk (Sibérie).

Cet accord est le premier signé par la société commune formée en 2007 par Alstom et Atomenergomash, filiale de la société d’Etat russe Atomenergoprom. Leur client, Atomenergoproekt, est une des sociétés d’ingénierie de Rosatom, l’organisme d’Etat russe en charge de l’énergie nucléaire, qui a conçu la plupart des centrales nucléaires en Russie, en Europe de l’Est et dans la CEI.

Le projet « Seversk NPP Project » porte sur une centrale composée de deux tranches d’une capacité totale de 2400 MW (2 x 1200 MW) dont la construction débutera en 2010 dans le cadre du projet AES-2006*, conformément au Programme fédéral d’objectifs de la Fédération de Russie.

Alstom Atomenergomash LLC a pour objectif d’équiper les îlots conventionnels des centrales nucléaires construites en Russie dans le cadre du Programme fédéral d’objectifs avec du matériel s’appuyant sur la technologie « demi-vitesse » d’Alstom, baptisée Arabelle.

Les turbines produites par cette société commune viendront également équiper les centrales situées hors de Russie reposant sur la technologie russe de réacteurs nucléaires. Alstom Atomenergomash dispose d’installations de production à Podolsk, près de Moscou, où se trouve son siège, ainsi que d’un centre d’ingénierie à Saint-Pétersbourg.

La turbine « demi-vitesse » Arabelle fournit une puissance comprise entre 1000 et 1800 MW, nous précise Alstom dans un communiqué. Le groupe vante son efficacité et sa fiabilité, obtenues grâce à une architecturer spécifique et à la technologie exclusive de rotor soudé développée par Alstom Power Systems et utilisée sur l’ensemble des turbines à gaz et à vapeur d’Alstom.

Selon Alstom, cette technologie lui garantit efficacité, résistance à la corrosion et longévité (60 ans), ainsi qu’une "maintenance optimale et des coûts et des périodes d’immobilisation minimes."

*Le projet AES-2006 (ou NPP-2006) est l’appellation d’une centrale nucléaire standard équipée d’un réacteur VVER de 1 200 MW dont la mise en œuvre est prévue en Russie ainsi qu’à l’international.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Alstom équipera la centrale sibérienne de Seversk"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Momo
Invité

Et voila encore des Francais tirant profit de leur savoir-faire capitalise depuis des decennies ds. ce domaines des mega-turbo-alternateurs ( merci EDF depuis Fessemheim ….. ) . Et c’est tjrs. des devises entrantes et des milliers d’heures de boulot pour des milliers de techniciens Hi-Tech … BRAVO , ils ne sont pas nombreux de par le Monde a savoir faire cela ….et le Francais ne sont que 1% de la population mondiale …. chapeau !

Parsifal2
Invité

oui c’est très bien, il faudrait qu’il y ait beaucoup plus de français comme çà ; car la balance commerciale française est très lourdement déficitaire ( alors que la balance commerciale allemande est très fortement  excédentaire, et ils ont les mêmes contraintes que nous : euro= idem, prix du pétrole= idem : cherchez l’erreur!!) ..oui mais on a la CGT ,  SUD etc.. ! 

Jean13
Invité

Parsifal2, dite moi ce que vient faire la CGT dans cette affaire!

wpDiscuz