Alstom fournira le système d’alimentation d’une ligne TGV en Espagne

Le consortium composé d’Alstom et d’Isolux Corsán* a été choisi par le gestionnaire du réseau ferré espagnol, pour réaliser la conception, la construction et la maintenance de la sous-station de traction et du système de caténaires d’une nouvelle ligne à grande vitesse en Espagne.

Cette ligne de 44,3 km qui relie La Robla (León) à Pola de Tena (Asturies) emprunte le Tunnel de Pajares (25 km), deuxième tunnel le plus long d’Espagne. Le contrat s’élève à environ 28 millions d’euros, dont 50 % reviendront à Alstom. Le projet devrait être achevé en 2015.

Grâce à ce projet, la distance entre les régions des Asturies et de Castille-et-León sera raccourcie de 33 km et le nouvel itinéraire permettra aux trains d’atteindre une vitesse supérieure à 300 km/h, alors que la vitesse moyenne est actuellement de 60 km/h.

En plus des services d’ingénierie et de gestion de projets, Alstom fournira le système de caténaires, la sous-station de traction de 2x25kV et les autotransformateurs, dont un système électrique de traction associé. Les équipes d’Alstom Espagne seront en charge de l’ensemble des opérations de test et de mise en service du système.

Une sous-station de traction est un poste électrique qui transforme le courant tel que fourni par l’industrie électrique pour le réseau public, en courant d’intensité, de type et de fréquence appropriés pour alimenter les voies ferrées en courant de traction.

Alstom indique avoir déjà fourni 80 % des sous-stations de traction équipant les lignes à grande vitesse en Espagne. Il s’occupe également de la maintenance de toutes les sous-stations de traction des lignes à grande vitesse du pays.

* La société Grupo Isolux Corsán est une référence mondiale dans les domaines de l’énergie, des concessions, de la construction et de la maintenance.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz