Alstom Power prévoit de supprimer 4000 postes

La direction générale d’Alstom a annoncé hier un projet de suppression d’environ 4000 postes d’ici 18 mois dans les activités dédiées aux systèmes et équipements neufs pour la génération d’électricité d’origine thermique (gaz, charbon), ainsi qu’au niveau des structures centrales du Secteur.

Ce projet d’ajustement du Secteur Power a été décidé par Alstom dans le but "d’adapter le Secteur à l’évolution de certains de ses marchés".

La direction d’Alstom tient à préciser que les activités dédiées aux services (Thermal Services) et aux énergies renouvelables (Alstom Hydro, Alstom Wind) ne seront pas concernées par ce projet.

Sur les 4000 postes concernés, plus de 1000 découleraient du non-renouvellement de contrats temporaires et du non-remplacement des départs naturels.

D’après Alstom, cette réduction d’effectifs va concerner particulièrement l’Europe et l’Amérique du Nord, où les marchés des équipements neufs des centrales à charbon et des centrales à gaz ont été les plus affectés par la crise. Les implantations d’Alstom Power les plus concernées se situent en Suisse, en Allemagne et aux Etats-Unis. D’autres sites entrent également dans le cadre de ce plan, en particulier au Royaume Uni, en Hongrie, en Norvège et en France.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz