Alstom remporte 400M d’euros de commandes aux USA

Alstom, leader mondial des centrales propres au charbon, vient de remporter successivement aux Etats-Unis trois contrats d’un montant total supérieur à 400 millions d’euros pour fournir les systèmes antipollution de dix centrales au charbon implantées au Texas, au Kentucky et en Caroline du Sud.

Le premier contrat, d’un montant de 280 millions d’euros, porte sur la fourniture de systèmes de réduction des émissions polluantes pour les huit nouvelles unités de production, de 858 MW chacune, que le producteur d’électricité TXU va construire au Texas. Ces équipements vont permettre de réduire considérablement les émissions de dioxydes de soufre (SO2), de particules et de mercure. Les seules émissions de SO2 provenant de ces nouvelles unités seront 80% moins élevées que la moyenne des centrales américaines au charbon. Ces nouvelles unités de production d’électricité devraient être mises en service à partir de 2009.

Le second contrat, d’un montant d’environ 80 millions d’euros, porte sur la fourniture de systèmes de réduction des émissions polluantes pour l’Unité 1 de la centrale de Spurlock que le producteur East Kentucky Power exploite à Maysville dans le Kentucky. Ce nouvel équipement, qui devrait être mis en service en 2009, permettra de réduire les émissions de particules et de dioxydes de soufre provenant de la chaudière à charbon pulvérisé existante de 340 MW. Cette commande intervient après celle déjà obtenue cette année pour l’Unité 2 de la même centrale.

Dans le cadre du troisième contrat, remporté en consortium avec les sociétés AMEC et Zachry Construction, Alstom va fournir au producteur South Carolina Electric & Gas un système de contrôle de la qualité de l’air pour la centrale de Cope en Caroline du Sud. Cet équipement va réduire les émissions d’oxydes d’azote (NOx) provenant de la chaudière à charbon pulvérisé existante de 430 MW. Sa mise en service doit intervenir en janvier 2009. Le montant de cette commande est supérieur à 50 millions d’euros.

Philippe Joubert, Président du Secteur Power Turbo-Systems/Power Environment d’Alstom a déclaré: « Alstom enregistre un nombre important de commandes au moment où le charbon revient et retrouve sa place au sein de la matrice énergétique, notamment aux Etats-Unis. Nous sommes en effet, à ce jour, le seul constructeur de centrales électriques à détenir un portefeuille de technologies aussi large qui permettent d’aller au delà des contraintes environnementales en vigueur. Notre position de leader mondial en matière de centrales propres au charbon résulte de notre longue expérience dans ce domaine et nous permet d’agir sur l’ensemble des émissions provenant de la production d’électricité à partir de combustibles fossiles ».

(src : Alstom)
Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz