Enerzine

Alstom : second contrat pour une turbine à vapeur alimentée en biomasse

Partagez l'article

Alstom a annoncé la signature d’un contrat avec l’expert danois des centrales électriques Burmeister & Wain Scandinavian Contractor A/S (BWSC) portant sur la conception et la fourniture d’une turbine à vapeur de type GRT (Geared Reaction Turbine) de 45 MW destinée à la centrale d’énergie renouvelable de Brigg, au Royaume-Uni.

La centrale Brigg dont la mise en service est prévue en 2016, sera principalement alimentée par de la paille produite localement et assurera également la combustion de bois. Elle devrait produire suffisamment d’énergie pour alimenter en électricité près de 700.000 foyers permettant ainsi d’éviter l’émission de près de 300.000 tonnes de CO2 chaque année.

Il s’agit du second contrat signé entre les deux entreprises pour l’installation d’une turbine de type GRT dans une centrale biomasse au Royaume-Uni. Le premier contrat avait été signé l’an dernier dans le cadre du programme de centrale alimentée au bois (15,8 MW) de Lisahally, en Irlande du Nord.

Alstom : second contrat pour une turbine à vapeur alimentée en biomasse

"Nous sommes ravis de travailler une nouvelle fois aux côtés de BWSC pour ce second projet au Royaume-Uni, qui met à l’honneur la conception de pointe de notre technologie GRT", a déclaré Daniel Wahler, Vice-Président d’Alstom en charge des turbines à vapeur industrielles. "Le marché de la biomasse nécessite une turbine à vapeur plus efficace, capable de proposer davantage d’électricité au réseau. La turbine de type GRT d’Alstom répond à ces exigences et constitue ainsi une solution particulièrement adaptée à ce marché en pleine croissance."

La turbine de type GRT est préassemblée dans les usines Alstom avant expédition et requiert uniquement une fondation simple à laquelle le groupe turbo-alternateur à vapeur est fixé.

Alstom a optimisé la turbine de type GRT pour une production d’énergie rentable et flexible. Elle est adaptée aux combustibles classiques et renouvelables, ainsi qu’aux applications industrielles de la vapeur. Elle présente un concept modulaire flexible ainsi qu’un ensemble plug-and-play1 permettant de réduire le temps d’installation.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    3 Commentaires sur "Alstom : second contrat pour une turbine à vapeur alimentée en biomasse"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    seb
    Invité

    Même si on ne se base que sur l’électricité spécifique (hors chauffage et ECVS donc), le ratio communément utilisé en France est de 2700 kWh par foyer par an. Ce qui donne 133000 foyer pour 8000 h de fonctionnement annuel de la centrale. J’ai du mal à croire que les anglais soient à ce point meilleur que les francais ! .

    Sicetaitsimple
    Invité

    nos amis anglais! Décidement, il y a quelques soucis avec les chiffres aujourd’hui sur Enerzine ( cf. mon post sur la méthanisation en Ile de France)!

    Sicetaitsimple
    Invité

    Ce serait plutôt 70000 en version anglaise.

    wpDiscuz